Le discours d'investiture de Idrissa Seck


Le discours d'investiture de Idrissa Seck
Je rends grâce à Dieu de nous avoir aujourd’hui, ici, rassemblés pour la noble mission de servir le Sénégal.

C’est avec humilité mais surtout responsabilité et claire conscience de l’immense espoir qui s’y attache que j’accepte d’être le candidat de cette coalition du rassemblement, le candidat de tous les Sénégalais qui aspirent au Vrai changement.

Je sais, j’ai vu que dans de nombreuses familles, les bols sont vides et qu’à défaut de pouvoir les remplir, des enfants dignes à qui la souffrance des parents est insupportable préfèrent s’entasser dans des pirogues à Rufisque, Mbour, Cayar, Thiaroye, Guet Ndar pour se jeter à l’océan.

Je sais que nos pêcheurs de Saint-Louis, Bargny, Thiaroye Gedj, Joal, et de Ndayane rentrent de plus en plus bredouilles de leur randonnée maritime.

Je sais que nos artisans de Soumbédioune, Ngaye Mékhé, Thionkessyl, Cap Skiring et Kolda, renoncent à tout espoir de gain par le fait de coupures d’électricité récurrentes.

Nos jeunes militaires, ces héros mal équipés, se font tuer tous les jours. Ils sont même pris en otage par des rebelles.

Les anciens combattants et mutilés de guerre sont traités sans reconnaissance ni même respect.

Des familles entières de Djiddah Thiaroye Kaw, de Yeumbeul et de St-Louis, vivent en permanence dans des sites inondés, pollués sans aucune solution viable.

La majorité de nos familles, au Fouta, dans le Sine comme dans le Saloum, à Dahra Djolof, Thiès et à Tambacounda, Dinguiray, Fanay et Guédiawaye, ne parvient pas à s’assurer trois repas quotidiens.

Nos enfants, dans les quartiers de Dakar, de Kolda et de Ziguinchor, continuent de trainer dans les rues, en haillons, comme des âmes en perdition.

Nos vaillantes mères, épouses, sœurs, cousines de Gossas, de Matam, Podor, Darou Mousty, Koumpentoum et Diama continuent de porter sur leur tête des fagots de bois morts pour préparer le repas du soir assaisonné d’une eau de puits peu potable.

J’ai vu qu’à Vélingara, Kaolack, Dakar, Mbacké, Diourbel, Kédougou, Kounkaané, Bambey et partout au Sénégal, on ne peut plus se soigner correctement et qu’en conséquence notre espérance de vie fait partie des plus faibles du monde.

Un tel désastre est inacceptable dans un pays regorgeant de telles ressources humaines de qualité à l’intérieur comme dans la diaspora.

Je suis convaincu que le Sénégal ne peut pas être condamné à un tel destin. Ce vaillant peuple sénégalais ne peut pas être soumis à la misère, à l’asservissement et à l’injustice : c’est un peuple debout !

Debout pour être les volontaires de notre propre développement en comptant sur nous-mêmes

avant de compter sur les autres et en cultivant la rigueur, la discipline et l’excellence.

Debout pour briser les chaines du désespoir. Identifier nos talents et les optimiser. Rester solidaires sans vivre dans la dépendance. Tracer notre sillage par la seule force de notre volonté et de notre intelligence.


Nous devons rester debout pour donner aux sénégalais les moyens de vivre à la dimension de leur génie.
Et nous le pourrons par la justice sociale et le respect du mérite de chacun.


Un nouveau cycle va démarrer. Nous sommes sûrs qu’en combinant nos forces, nous en ferons un cycle de paix et de stabilité pour notre pays,
un cycle de croissance économique et de développement, un cycle qui impulse l’émergence du Sénégal. Notre pays en a les moyens.
Les Sénégalais en ont le génie.
Nous en avons l’ambition et nous savons que vous aussi, vous êtes ambitieux pour votre pays.

Ensemble, nous allons forger un Sénégal et des sénégalais nouveaux autour du culte du travail bien fait et de la liberté d’entreprendre.

Nous allons forger le Sénégal autour des valeurs d’éthique et de morale. Nous allons forger le Sénégal autour du culte du respect du bien public ; pour que ce qui appartient à tout le monde cesse d’être considéré comme n’appartenant à personne.
La gestion du bien commun national dont la gestion doit impérativement s’accompagner de l’obligation de rendre compte.


Mon ambition est de pouvoir servir le Sénégal, avec tous les sénégalais, rassemblés, debout et réconciliés.
Que Dieu nous permette d’accomplir cette mission de servir.
Jeudi 5 Janvier 2012




1.Posté par Jambar le 05/01/2012 04:18
Le discours est franchement de haute facture. Rien a voir avec les discours decales de Niasse et Tanor qui appartiennent a un autre monde; un monde depasse. Vive la coalition Idy4President . La victoire est proche. Yes, we can !

2.Posté par Tah! le 05/01/2012 05:21
Idrissa seck sa amoulwone niou téléchargé leu... Dieu est avec toi mashAllah!

3.Posté par enfant du sénégal le 05/01/2012 07:37
Chers compatriotes, nous allons vers une échéance sérieuse qui nécessite une analyse lucide guidée exclusivement par la raison et l'amour du pays. Étudions les profils et les discours des différents candidats pour fonder notre décision.
En tout cas en ce qui me concerne je mon cœur balance entre Idy et Niass qui ont en commun le leadership nécessaire pour assoir une réforme en profondeur.
débattons sur ce forum pour nous entre aider dans l'analyse des atouts des candidats.

4.Posté par kallamax le 05/01/2012 08:20 (depuis mobile)
idy é le méilleur profil pr diriger le senegal vers le dévelopement,tous derriére idy pour un avenir prospére

5.Posté par Thiadella birkilane le 05/01/2012 08:28
Yaye diambara gue,yaye diambara gue yaye diambar,ke dieu vous Donne le courage et la force de servir le Senegal amine,ki nafeekh dou ande ak mome,nitou deugue la djoulite la,idy4president yaw laniou geum yaniou doye

6.Posté par Lougatois le 05/01/2012 08:44
Moi je n’ai pas attendu son discours d’aujourd’hui pour me forger dans l’idée absolue que c’est le meilleur candidat.
Tout dans son cheminement politique
Dans la force de ces idées qu’il a toujours exprimées avec clarté et précision
Sa capacité à fédérer autour de lui des compétences avérées pour relever les défis
Sa probité morale
Sa détermination à servir son pays avec foie et détermination
Et son leadership naturel
Ne laissent aucun doute sur le fait qu’il représente la meilleure alternative pour redresser ce pays.

7.Posté par koloss le 05/01/2012 15:23
Idy voleur du millénaire: tout sauf lui! vive niasse le futur président

8.Posté par Freemind le 05/01/2012 16:47
Vraiment M. Idrissa SECK n'a pas d'égal dans cette arène politique! Un leader né aux idées claires et dont la détermination, la combativité et les enseignements forcent le respect!!!
Debout!!! pour le Sénégal avec Idrissa SECK.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016