Le directeur de l'administration pénitentiaire s'explique sur le transfert du Cheikh, le Parquet et le magistrat instructeur dans tous leurs états.


Le directeur de l'administration pénitentiaire s'explique sur le transfert du Cheikh, le Parquet et le magistrat instructeur dans tous leurs états.
DAKARACTU.COM  Pour expliquer les raisons qui l'ont poussé à prendre la décision de transférer le guide des thiantacounes, le directeur de l'administration pénitentiaire , Cheikh Tidiane Diallo a évoqué la sécurité. «La Maison d’arrêt et de correction de Thiès est un établissement pénitentiaire hors classe ayant largement dépassé sa capacité d’accueil. Cette situation entraîne la promiscuité et l’insécurité dans la détention. Il s’y ajoute que plus de mille personnes autorisées par le magistrat instructeur y sont reçues à l’occasion des visites hebdomadaires» a t-il fait savoir. Cheikh Tidiane Diallo a ajouté les précisions suivantes : «un changement indiqué afin de mieux assurer sa propre sécurité, conformément aux recommandations des Nations-Unies sur le traitement des détenus». Par ailleurs, il est à noter que le Procureur de la République de Thiès, Abdoulaye Assane Thioune et le magistrat instructeur, Cheikhna Anne n'ont été avisés du transfèrement qu'après coup. Ainsi, ils se sont dégagés de toutes responsabilités en ce qui concerne l'acheminement de Cheikh Bethio Thioune vers la prison de Rebeuss.
Mercredi 17 Octobre 2012




1.Posté par thianta le 17/10/2012 10:24
Lettre aux détracteurs de CHEIKH BETHIO THIOUNE

L’histoire de ce journaliste accusé de viol qui a défrayé la chronique ces derniers jours m’a conforté dans mes présomptions à savoir que les détracteurs de CHEIKH BETHIO sont en fait les plus grands « SAY SAY » du Sénégal.

Je me moque de savoir s’il y a eu viol ou pas mais les faits ont révélés au grand jour un polygame « rat d’auberges », vicieux et pervers. D’ailleurs je suis tenté d’affirmer sans risque de me tromper que la fameuse chanson de Omar Pène lui va si bien (ma wolou ko …. Nékétéyoo SAY SAY la ». Eh oui le Sénégal tient son DSK ; maintenant on peut s’étonner de voir un petit type vicieux et pervers se permettre de faire la morale à des mourides au service de SERIGNE TOUBA.

Pour ceux qui ne le savent pas ce type doit sa fortune à sa dextérité à tresser des lauriers à des dirigeants africains rejetés par leur peuple. Ce journaliste a donc eu la chance d’être corrompu à cout de millions pendant que ses homologues sénégalais se contentent de quelques billets de 10 000 pour se singulariser dans le mensonge.

Personne sur cette terre pour empêcher à CHEIKH BETHIO de rendre grâce à SERIGNE SALIOU

Les propos tenus par ce type, véritable « djaahil », à l’endroit de CHEIKH BETHIO et ses disciples reflètent parfaitement l’indécence d’une bonne partie des journalistes sénégalais, journalistes du quotidien Observateur en particulier. Voici un individu prisonnier de son orgueil excellant dans la pédanterie, qui de plus incapable de contrôler sa libido, se permet de discréditer des mourides qui n’ont d’autres préoccupations que la dévotion à SERIGNE TOUBA. Nous « Thiantakoones » tenons à dire à ce petit type qu’aucun individu fut-il président des USA ou gendarmes du monde ne peut empêcher CHEIKH BETHIO et Ses talibés de rendre grâce à SERIGNE SALIOU sur cette terre.

Ce type doit également comprendre que ces gens sur qui il compte pour faire obstacle à la manifestation de la Supériorité de SERIGNE SALIOU SERIGNE TOUBA « gnémé wou gnou CHEIKH BETHIO ». Leur forfait n’est qu’une énième tentative de satan et ses acolytes pour nuire à la voie mouride… peine perdue (BOROM KOUN moo meun borom canon). Ce n’est rien d’autre qu’une machination satanique et invraisemblable par des individus à la peau noire mais à la solde des « nasaaraas » et « madjoos ». Lesquels individus sont soutenus par des jaloux et qui vivent mal la Supériorité de CHEIKH BETHIO ; jalousie qui du coup leur fait oublier la notion de fraternité musulmane prêchée par DIEU dans le Saint Coran. « YALLAH naniou YALLAH moussal ci agnaanaakoone »… « Dieuredieuf SERIGNE SALIOU pour avoir fait de nous des Thiantakoones ».

Et monsieur suggéra que les « Thiantakoones » retournent à l’école

Et comme pour étayer son statut de « djaahil » monsieur le SAY SAY émit l’idée d’une absurdité indicible de faire enrôler les « Thiantakoones » dans les écoles. Et quoi ? …. Pour retourner à quelle école car il est important de clarifier la chose. Monsieur ferait-il allusion à l’école des « say say », avec les chambres d’auberges comme salle de classe ??? Que DIEU nous en préserve. Nous « Thiantakoones » tenons à dire à ce type que nous avons déserté les auberges ou autres lieux de perversion à cause de CHEIKH BETHIO… Justement !

Voila le type d’individu qui a su tromper tout son monde, imam y compris. Un type qui prétend jeuner quelques jours de la semaine… un « bon musulman » assidu à la prière du Fajar. En fait de « bon musulman », ce gars est un « Grand SAY SAY », ce qu’il a peut-être omis de divulguer par inadvertance. Doit-on rappeler à cet imam ces paroles de ALLAH « inna salaata tanheu anil fakhcha wal mounkar ».

Je me rappelle que juste avant mon pacte d’allégeance à CHEIKH BETHIO, je quittais tous les jours une boite de nuit, « sangou set » pour aller à la mosquée pour la prière du « Fajar » en « bon musulman ». Mon allégeance à CHEIKH BETHIO m’a définitivement éloigné de cette forme d’hypocrisie dissimulée. Comme le précise SERIGNE TOUBA dans « Masaalik », le croyant doit fréquenter un guide spirituel pour se débarrasser de vices cachés.

C’est pour dire à cet individu que c’est justement à cause de CHEIKH BETHIO que nous « Thiantakoones » sommes pas devenus des dépravés de son espèce.

Le Sénégal : un pays où les porteurs de mauvaises langues sont des « vedettes »

Le Sénégal, jadis un pays où la bonne parole faisait partie des vertus primordiales d’un peuple noble, devient de plus en plus un pays où des individus mal polis sont perçus comme des « stars » au nom d’une soi-disant « démocratie ». Un Sénégal ou les notions de respect à autrui, aux personnes âgées en général ont été bannies.

Le fait qu’un quotidien comme l’observateur, journal de faits divers soit le plus vendu, est très révélateur d’une société malade. Je m’en limite là en rappelant aux sénégalais BONS MUSULMANS un hadith du Prophète MOUHAMED (PSL) « man kaana younin billahi wal yama aakhiri fal yaqoul khayran aw li yasmout ». (Celui qui croit en ALLAH et au jugement dernier qu’il profère la bonne parole ou qu’il se taise). Je m’en tiens là en exhortant les sénégalais BONS MUSULMANS de ne point de référer aux types de « bon musulman SAY SAY ».

Le Sénégal est un pays de « THIANT »

Un SAY SAY démasqué à qui le tour ?


Eh oui tous les rats vont sortir de leurs trous .L’éditeur ou directeur de publication du magasine Icône n’a qu’à bien se tenir. Je ne serai pas étonné de voir les frasques de cet autre « SAY-SAY » mises à nu. Voilà un autre type odieux qui fait fortune dans la publication d’histoires de sexe, de mensonges pendant que ces contemporains ont su investir dans des projets nobles. Voilà un autre type qui n’est certainement pas une référence pour la jeunesse sénégalaise.

Evidemment lorsqu’il a quitté le poste de « technicien d’imprimerie » pour devenir journaliste sans formation monsieur s’est contenté de sa mauvaise langue pour se faire un nom. Par conséquent, en véritable « niak diom », le seul moyen qu’il a trouvé c’est de s’excuser après avoir été trainé devant les barreaux pour diffamation. Ainsi j’entrevois déjà le titre de mon prochain post : Un « SAY SAY » peut en cacher un autre.

J’en ai peut-être trop dit ou pas assez m’enfin je devais me contenter de l’adage qui dit « on répond aux IMBECILES par le silence ».

Vous l’aurez compris, mon mépris pour ce genre d’individu est tel que je me suis privé de les nommer.

2.Posté par reponse le 17/10/2012 11:02
vraiment vous ne changerez jamais a qui la faute si on a gardé votre cheikh soyez un peu raisonnable la érité est en face de vous. la vie est tellement précieux et personne na le droit de oter celle d'autrui. seul Allah a le droit et le pouvoir de tuer. cela ne vous arrange pas mais il faut que justice soit faite.

3.Posté par TWT le 17/10/2012 11:55
@ thianta: allez vous faire foutre, jamais votre pseudo cheikh n'humera l'air de la liberté, il mourra en prison inchalla, si vous etiez devoués à lui, fallait commettre qulque chose qui vous mettra en prison, mais dangéne di doul rek, gueumo léne tousss, guatte, rien, nada. FUCK OFF thianta!

4.Posté par SERIGNE SALIOU le 17/10/2012 12:02
Si CYS est un say say, CBT est un criminel doublé d'un Say Say. N'organise-t-il pas des séances de mariage hors du cadre religieux defini par l'islam. N'est il pas marié à 7épouses à la fois. y a -t-il un seul lieu de priére à Médinatoul Salam ? Alors gardez vous de juger les autres.

5.Posté par SERIGNE SALIOU le 17/10/2012 12:19
Thianta, vous avez dans vos élucubrations trop jugé en islam (la religion de référence). Le seul fait de se définir comme un Thiantha est en soi un blasphème. C'est beau de sortir des versets et hadiths mais il faut bien se les appliquer. Les véritables HYPOCRITES sont ceux parlent en musulman et croient au pourfendeur de notre religion.
Tu aurais mieux fait de fermer ta gueule qui pue le mensonge et l'hypocrisie.
Amicalement

6.Posté par Djiné Diakhité le 17/10/2012 12:30
bonjour. diakhité djiné marabout féticheur. fai nimporte quel travail. il suffit de demandé. soigne tout sorte de maladie................. faible sexuelle et aussi augmente le sexe jusqua 50cm. donne le bayré du diable pour etre populaire ou pour que les filles te cour deriere. donne largent du diable tu peux etre millionnaire en quelques jours a laide de largent du diable ou largent de la poule noir ou largent de phirahouna. taide a avoir du travail. aide les modou modou pour avoir les papiers ou pour avoir un bon travail. aide a bagné le jeu EURO millionnaire si cest en france! taide a gagné le jeu GORDO si cest en espagne et en italie taide a gagné le jeu SUPER ENA LOTO ou le jeu BUON POMILEALLO. FAI NIMPORTE KEL TRAVALLE FAU JUSTE DEMANDER. PARLE WOLOF ET FRANCAIS. pour plus dinformation contacté le 774496963. MERCI NB: si tu vois po de resultat tu paies pas

7.Posté par talibe le 17/10/2012 12:40
Serigne saliou : je ne t insulerai pas ! on respecte le pseudo que tu as pris pr dire des anneries !
DIEUREDIEUFETI SERIGNE SALIOU !
CHEIKH BETHIO DIAMOU SERIGNE SALIOU YA LA NA FI YAGUE TE WER !!!

8.Posté par Vivien le 17/10/2012 13:04
A Thianta,
Si CYS est un saye-saye,que dire de quelqu'un qui couche avec plus de 4 femmes?
SVP j'attends tes explications.

9.Posté par Tay lène le 17/10/2012 14:57
Taye lene euleuk dou agne dou rere te lou diare sedd la. Nga wakh fi loo kham nii eu leuk kersa ak rethiou dongue nga thiy dieulé dara diarou ko thii adouna. té na nouuy set sounouye kaadou di ko rafetal te bane thi boolé aye saga. di woormale mak gni, li ci dess gnou bayi ko ak boroom bi. Te di bayi khel nika dee dou gnou fi bayi te lep lep lep dina gnou ko léyo. han han meytoulene kadou bou gnaaw ak saga.

Wa salam

10.Posté par diop oumy le 17/10/2012 15:38
NETTALI.NET - Vol en réunion commis la nuit avec effraction et infraction à la loi sur le change au préjudice du Premier Président de la Cour de Cassation du Sénégal, Mme Andrésia Vaz. Voilà les faits qui ont conduit ce jeudi, Mouhamed Diallo, le fils du directeur de l’Administration pénitentiaire devant le tribunal Correctionnel de Dakar. Le prévenu et ses présumés receleurs seront édifiés sur leur sort le 20 janvier prochain. Les faits pour lesquels, sont poursuivis les prévenus remontent à la nuit du 14 au 15 juin 2005. Cette nuit, le domicile de la Juge Andrésia Vaz, juge à la Cour de la Haye a été visité par des cambrioleurs qui ont emporté avec eux, un coffre contenant des bijoux en or, trois pierres précieuses (diamant) et des monnaies étrangères (dirham monnaie marocaine ). Après le cambriolage, les bijoux volés ont été fondus et écoulés auprès de bijoutiers établis au marché central de Kaolack et à la Médina. L’enquête ouverte à cet effet, a permis de mettre la main sur Mouhamed Diallo, un habitué de la famille Vaz qui venait de franchir la majorité. Les limiers vont également arrêter Cheikh Ahmadou Bello et Cheikh Tidiane Tall qui travaillaient respectivement comme cuisinier et garde du corps des parents du jeune Diallo. Quant aux présumés receleurs, il s’agit de Baba Thiam et de son frère Cheikh Thiam, Mawo Sémou Diongue, Mor Touré, Moustapha Bassirou Goumbala, Ibrahima Baldé et Cheikh Tidiane Dramé. Interrogés Mouhamed Diallo et ses acolytes reconnaissent les faits. Le sieur Diallo révèle même avoir confié les bijoux à sa mère qui finalement a bénéficié d’un non-lieu. Inculpés pour vol en réunion commis la nuit avec effraction et infraction à la loi sur les changes et recel, les prévenus sont placés sous mandat de dépôt le 30 juin. Six mois plus tard, en janvier 2006, ils bénéficient d’une mise en liberté provisoire. Jugés ce jeudi devant le tribunal Correctionnel de Dakar, certains prévenus ont fait défaut. Il s’agit de Cheikh Ahmadou Bello et Cheikh Tidiane Thiam (poursuivis pour cambriolage) et des nommés, El Hadj Malick Thiam et Ibrahima Baldé sur qui pèse le délit de recel. Ainsi, ceux qui ont comparu, ont clamé leur innocence. Désigné par la représentante du parquet comme le cerveau de l’affaire, Mouhamed Diallo soutient qu’il est étranger aux faits et fait porter le chapeau à Cheikh Tidiane Thiam et Cheikh Ahmadou Bello. Ces derniers, déclare-t-il, l’avaient conduit au cimetière de Soumbédioune. « Quand nous sommes arrivés, ils sont entrés avant de revenir avec le coffre, avant de me remettre 200 diram je devais changer », se défend-il, tout en indiquant que c’est bien plus tard que le cuisinier et le garde du corps lui ont avoué qu’ils avaient commis un cambriolage. Le prévenu a également soutenu qu’après le change, Thiam et Bello sont venus prendre l’argent à son insu. Après ses dénégations, il a justifié ses aveux faits, lors de l’enquête par la peur et la menace que les employés de ses parents auraient exercées sur lui. Aux yeux de l’avocat de la partie civile, il n’existe pas de torture et d’acte matériel justifiant la peur de ce prévenu. C’est pourquoi, Me Boucounta Diallo estime que Mouhamed Diallo est aussi coupable que ses co prévenus qui ont acheté les objets vol. Aussi, réclame-t-il la somme de 50 millions à titre de dommages et intérêts. S’inscrivant dans la logique du conseil de la plaignante, la représentante du parquet a laissé entendre que tous le prévenus sont coupables. "Mouhamed Diallo est le cerveau de l’opération et ses co-pérevus ont acheté en connaissance de cause", déclare-t-elle, avant d’inviter le tribunal à faire une application de la loi. La défense à l’unanimité, a plaidé la relaxe pure et simple. De l’avis de Me Wagane Faye, il n’existe aucune preuve contre son client Moustapha Bassirou Goumbala qui selon lui, a acheté l’or au prix en vigueur à l’époque. Me Ahmadou Bamba Cissé estime que Baba Thiam ne peut pas être condamné du simple fait qu’il ait reçu la somme de 150.000 francs de la part de son frère Cheikh Thiam. D’ailleurs, le conseil de ce dernier estime que son client n’est qu’un intermédiaire puisqu’il n’a pas fait qu’accompagner Goumbala à la demande de son père. "Mawo Sémou Diongue ne pouvait pas savoir que les bijoux qu’on lui a demandés de fondre, provenaient d’un cambriolage", argue Me Sidy Abdallah Kanouté, au moment où Me Samba Ametti a laissé entendre que Cheikh Tidiane Dramé n’a pas sciemment recelé les objets provenant du vol. Quant Me Bourso Pouye, chargée d’assurer la défense de Mouhamed Diallo, elle a soutenu que son client a joué un rôle passif dans cette affaire. Mieux, l’avocate a présenté ce prévenu comme étant une victime de Bello. Ce dernier dit-elle, a dans le passé, fait le même coup avec le fils d’un autre haut magistrat. Ces arguments ont-ils convaincus le tribunal ? En tout cas celui-ci rend son verdict le 20 janvier prochain.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016