DAKARACTU.COM

Le délinquant Sidy Lamine Niass et la problématique de la répartition de l'aide à la presse au niveau de la diaspora.


Le délinquant Sidy Lamine Niass et la problématique de la répartition de l'aide à la presse au niveau de la diaspora.
En utilisant sa maison de presse comme une arme et un puissant moyen de pression contre tous les régimes qui se sont succédés de Diouf à Macky, en passant par Wade, ce monsieur Sidy "Laminé " Niass, nous a habitué à des pratiques malsaines, malveillantes et certainement bannies par la religion à laquelle il appartient et se réfère pour étayer ses positions très bizarres, incongrues et parfois mêmes incompréhensibles.

Comment un bon entrepreneur qui se dit patriote, peut il refuser de payer ses taxes et brandir un aussi léger argumentaire du genre : " c'est le président Wade qui nous en avait exempté", pauvre Wade, l'éternelle victime ! Il a bon dos le père de Karim....
Ce n'est pas par le chantage et la corruption qu'on gère une entreprise de presse. Ce n'est pas par ce qu'on possède une maison de télévision qu'on se croit tout permis!
Je me demande en dehors des taxes impayées qu'on lui réclame, pourquoi l'Etat ne se pencherai t'il pas sur les quatre cents millions de francs cfa ( 400. ooo.ooo.) qu'il a encaissé en guise de dédommagement ( pour une histoire de saccage) à l'insu de son personnel et du peuple Sénégalais ?

Pourquoi l'Etat du Sénégal a payé autant d'argent à ce Maître chanteur en lieu et place d'une compagnie d'assurance? S'il avait ouvert une police d'assurance bien sûr ... Car je ne crois pas que quelqu'un qui se croit plus important que ses compatriotes et qui refuse délibérément d' honorer ses obligations citoyennes puisse être capable de souscrire à une couverture assurance ?

Certains patrons de presse n'honorent pas le métier qu'ils exercent. Ils sont pour la plupart du temps des preneurs d'otages, des comploteurs et mêmes des acteurs politiques encagoulés et qui utilisent leur Ligne rédactionnelle pour supporter or contrer un régime ou un acteur politique. Suivant leur intérêt du moment. Des vrais opportunistes !
Ils sont souvent aussi des porteurs de valises présidentielles. Ils sont présents à côté du President de la République partout où il se rend, laissant au bureau un journaliste professionnel, souvent très mal payé , exploité et qui devrait normalement assurer la couverture médiatique des randonnées de son excellence et profiter des avantages ....qu'elles procurent.

Par ailleurs, j'exhorte le régime à revoir le mode de sélection et de distribution de l'aide octroyée à la presse nationale. Il est à mon avis injuste de subventionner une maison de presse dont le patron ne s'acquitte pas de ses devoirs envers son personnel et le fisc .. Ce n'est pas Sydi Lamine uniquement qui est concerné, Ce sont tous les propriétaires de maison de presse en général. Il faut aller jusqu'au bout dans cette affaire de recouvrement des taxes et ne pas en faire un moyen de pression politique, comme la fameuse campagne de la traque des biens supposés .......acquis.

En définitive, j'interpelle solennellement le president de la République, le gouvernement et l'Assemblée Nationale, à revoir le critère de la distribution de l'aide à la presse et dont le montant ne cesse de s'accroître d'année en année. Cette aide devrait toucher les détenteurs de sites web, de radios communautaires établies dans la diaspora et qui participent efficacement à la vulgarisation des informations politiques, sociales du Sénégal, mais aussi qui s'acquittent méthodiquement, mais pédagogiquement de la formation et de l'éducation religieuse de leurs compatriotes Sénégalais . Ces braves Imams et managers sont souvent confrontés à d'énormes difficultés liées à la cherté de la location des temps d'antenne contractés avec le propriétaire de la station Radio., mais aussi le règlement des salaires des journalistes prestataires de service. Ces braves Sénégalais entrepreneurs méritent bien leur part du pactole.

Madère Fall
CPASA --USA.

Dakaractu2




Mardi 18 Juin 2013
Notez


1.Posté par mbayebousso le 18/06/2013 15:51
Ce Xalif Général Koulou maitre chanteur est démasqué. Sans vergogne quoi!!!
Il faut qu'il s'acquitte comme tout citoyen de tous les impôts dus ( la citoyenneté c'est aller à la guerre quand la Patrie est en péril, payer ses impôts, respecter la République et ses INSTITUTIONS). Sidy n'est pas au-dessus de la loi et celle-ci doit s'appliquer à tout le monde.

2.Posté par verite le 18/06/2013 16:06
merci pour ta contribution qui est trop pertinent je crois qu'il est aujourd’hui important au bénéfice des sénégalaises et sénégalais d'une justice équitable d'une redistribution cohérente de nos maigres ressources qui est sidy lamine niass chef d'entreprise dont sa société est implantée en terre sénégalaise refuse de payer les taxes comme les autres entités j'ai la honte de ma vie en entendant de tel propos venant d'un monsieur qui réclame souvent l'aide a la presse chef religieux de sur croire autant que les autres PME ET PMI se transforment en groupe de presse pour bénéficier de l’amnistie fiscale la fiscalité n' est pas du ADIYA il faut payer n,iass coumba abdalah
vous criez sur tous les toits que nos sociétés ne marchent pas et cela n'affecte a rien votre train de vie' celui de vos femmes et enfants way gueum lé yalla

3.Posté par Issa Balde le 18/06/2013 16:12
Je suis désolé mais nous constations que cette aide à la presse n'est pas utilisée à bon escient par les patrons de presse.
Au lieu que ce pactole serve à investir dans des biens d'équipement des entreprises de presse pour les rendre plus performant, cette manne financière est plutôt utilisée dans des dépenses de prestige par ces mêmes patrons de presse, se "taper" une seconde, troisième ou quatrième drianké, une voiture haut de gamme ou une villa de plus par exemple et tout cela est plus que révoltant.

4.Posté par Mbaye Transhumant le 18/06/2013 16:20
J'ai pas lu le texte, mais le titre est drolement hilarant !

5.Posté par boulfale le 18/06/2013 16:22
Sidy lamine Niass est le dernier des Sénégalais, il n'a pas honte de sortir des arguments bidons. Quand j'ai vu ce matin sur le quotidien que tous les partons de presse sont sonnés de payer ce qu'ils doivent à l'état j'étais sidéré. Je demande aux travailleurs de sa télé de vérifier leur bulletin de salaire je doute que Sidy lamine niass continue à prélevé l'impôt sur le salaire à tout le personnel de son groupe. En réalité ce qu'il doit à l'état s'est l'argent retenu sur les salaires des travailleurs de son groupe qu'il ne versait pas à l'état. Sale rapace

6.Posté par Moustapha le 18/06/2013 17:05
Ton article est intéressant mais le titre injurieux pouvait être évité. Je ne sais pas pourquoi Seneweb à laissé passer ce titre.
Merci

7.Posté par Deg Deg le 19/06/2013 05:20
Faut appeler " chat par chat"! SLN est un vrai delinquant double d'un manipulateur maitre chanteur. C'est indigne de sa part. Basta!!!

8.Posté par zoub le 19/06/2013 07:58
délinquant est celui qui commet un délit et ne pas s'acquiter du paiement de ses impôts est un délit, d'où donc ........



Dans la même rubrique :