Le corps de Jean-Marie Cabral rapatrié en Guinée-Bissau


Le corps de Jean-Marie Cabral rapatrié en Guinée-Bissau
Le corps de l’étudiant bissau-guinéen Jean Marie Cabral tué lundi dernier à Ziguinchor (Sud) par balle lors d’une manifestation a été rapatrié vendredi dans son pays d’origine.

La levée du corps a eu lieu mardi matin à l’Hôpital régional de Ziguinchor en présence du gouverneur de la région de Ziguinchor Cheikh Tidiane Dieng, du commandant de la légion sud de la gendarmerie, des députés Oumar Sané et Abdou Sané, des parents et amis de la victime.

Le corps de l’étudiant bissau-guinéen en deuxième année d’informatique appliquée à Sud-Info a été remis à sa famille jeudi après l’autopsie dont les résultats ne sont pas encore rendus publics.

Des parlementaires de la région ont accompagné la dépouille mortelle jusqu’en Guinée-Bissau. Ses camarades étudiants de Sud-Info ont aussi tenu à être du voyage pour l’accompagner jusqu’à sa dernière demeure.

Le gouverneur de la région de Ziguinchor, Cheikh Tidiane Dieng avait promis mardi soir que justice sera rendue et que la lumière sera faite.

‘’Nous allons nous atteler à ce que la lumière soit faite et que justice soit rendue sans présumer la responsabilité des uns et des autres’’, avait-il dit, en marge d’une réunion de crise sur la situation scolaire à Ziguinchor réunissant les autorités administratives, académiques, universitaires, religieuses, coutumières et la société civile.

Le consul général de la Guinée-Bissau à Ziguinchor, Rui Akys Cardoso, accompagné du directeur adjoint de la radio nationale bissau-guinéenne Tegna Fafe et du commissaire de la police de l’immigration de San Domingo, Ibrahima Seydi, avait également pris part à cette rencontre.

‘’Ce n’est pas que le militaire a visé le jeune garçon. C’est une balle perdue qui l’a atteint. Donc, la balle pouvait atteindre n’importe quelle personne qui n’est pas de la Guinée-Bissau’’, avait expliqué Rui Akys Cardoso.

M. Cardoso avait déclaré que cette affaire ne doit pas créer une tension diplomatique entre les deux pays. ‘’Nous avons reçu des instructions du nouveau président de la République de régler cette affaire à l’amiable, parce que la Guinée-Bissau et le Sénégal sont des pays voisins, amis et frères’’ avait-il assuré.

Jean-Marie Cabral a été tué par une balle perdue, lundi dernier, au cours d’une manifestation d’élèves et d’étudiants de la ville de Ziguinchor qui demandaient la satisfaction des revendications de leurs professeurs en grève.
Vendredi 20 Janvier 2012




1.Posté par HENRY le 20/01/2012 15:11
Mane ce n'est pas la balle perdue qui me dérrange; mais doiot on tirere a balle réélle sur des étudiants? s'est cela le vrai débat



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016