" Le cas Wade " met en sens dessus-dessous la République : Panique au sommet de l'Etat?


" Le cas Wade " met en sens dessus-dessous la République : Panique au sommet de l'Etat?
DAKARACTU.COM - En dépit des rodomontades et autres effets de menton, force est de constater que le retour tumultueux de Me Wade cause bien des soucis à nos gouvernants.. En atteste les sorties médiatiques des plus proches collaborateurs de Macky Sall, tels récemment encore celle de son conseiller en Tic, Abdoul Aziz M'baye.   

Autre preuve que le "cas Wade" est pris très au sérieux : les divers services de renseignements qui sont affectés, depuis l'annonce du retour de Wade, au suivi des activités des libéraux qu'ils collent au train. Que dire encore de ces interminables réunions et conciliabules au Palais dont leur substance se retrouve souvent dans la presse?  
Pendant ce temps, Wade a entamé sa conquête de l'opinion à travers meetings et randonnées, et nous entraîne tous dans son combat "politique" qu'il est en passe de nous imposer. Il redevient le maître du jeu, parce que c'est lui qui imprime la marche et donne le tempo.

A quoi avons-nous assisté depuis l'annonce de son retour?Tout simplement à un véritable chassé-croisé entre le pouvoir et le pape du Sopi : pendant trois jours tout le pays était suspendu à la venue ou non de ce dernier, le tout alimenté de rumeurs les plus folles; immédiatement il embraye sur une série de visites aux familles religieuses avec toute la mise en scène qui s'y attache, avant d'annoncer un méga-meeting pour samedi, au cours duquel il nous promet l'annonce de solutions miraculeuses qui guériront nos maux si profonds et cruels. Ainsi soit-il! Mais en aura-t-il l'occasion au vu de la cascade d'interdictions de manifester que nous sert le Préfet depuis quelque temps. 

Au fait ne serait-ce pas encore l'effet souhaité, bref, une "n'diomborerie" (ruse) de plus visant à se victimiser et gagner... l'opinion, à défaut d'investir le prétoire?
Mercredi 30 Avril 2014
Dakar actu




1.Posté par Dr Djinne le 01/05/2014 15:56
Pauvres journalistes, vous n'acceptez pas des commentaires contres vos stupidités !!!



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016