Le brésilien Neymar, victime d'une fracture de vertèbre, forfait pour la fin du Mondial


Le brésilien Neymar, victime d'une fracture de vertèbre, forfait pour la fin du Mondial
Le Brésil perd son meilleur joueur. Neymar, l'attaquant vedette de la Seleção, victime d'une fracture d'une vertèbre lors du quart de finale remporté face à la Colombie (2-1) vendredi à Fortaleza, a déclaré forfait pour la fin du Mondial, a indiqué samedi 5 juillet le médecin de l'équipe. "L'examen a montré qu'il souffre d'une fracture au niveau de la 3e vertèbre lombaire", a déclaré Rodrigo Lasmar, le médecin de l'équipe, à des journalistes à la fin du match, précisant qu'il était "forfait pour la fin du Mondial".

Le Colombien Zuniga n'avait "pas l'intention de lui faire mal"

"Ce n'est pas une fracture très sérieuse nécessitant une chirurgie, mais il va devoir porter une ceinture qui limite les mouvements", a déclaré le médecin. L'attaquant du Brésil a été touché au dos lors d'un choc avec le défenseur colombien Juan Camilo Zuniga. Il est resté à terre, main sur les yeux, avant d'être évacué de la pelouse sur une civière. Il a été conduit dans un hôpital de Fortaleza pour passer des examens médicaux.
Juan Camilo Zuniga s'est défendu d'avoir voulu faire mal à la star brésilienne. "C'était une action normale. Je n'ai jamais eu l'intention de faire mal au joueur. Quand je suis sur le terrain, je fais tout pour défendre mon pays et le maillot mais sans intention de blesser un adversaire", a déclaré l'arrière deNaples à la télévision brésilienne Globo.
"C'était un match que les deux équipes voulaient gagner. C'était devenu un peu chaud. Il y avait des tacles forts mais les Brésiliens faisaient pareils. C'est normal. Je n'ai pas fait l'action en voulant lui fracturer la colonne. Je défendais mon pays. C'est une chose très triste. Et j'espère que pour le joueur, qu'avec l'aide de Dieu que ce ne soit pas quelque chose de plus grave, parce que tout le monde sait que c'est un grand talent pour le Brésil", a-t-il conclu.

Scolari furieux, les Brésiliens se serrent les coudes

Mais le sélectionneur brésilien, Luiz felipe Scolari, est furieux : "Je pose la question : même pas un carton jaune ? Rien. Thiago passe devant le gardien, carton jaune. C'est incompréhensible. Et, tout le monde sait que Neymar est chassé sur le terrain. Ça fait trois matches que ca arrive, mais personne ne trouve que c'est vrai. (...) Il a reçu le genou dans les côtes, il pleurait de douleur."
La perte de Neymar constitue un gros coup dur pour le Brésil en vue de la demi-finale face à l'Allemagne, mardi à Belo Horizonte, pour laquelle la Seleçao sera également privée de son capitaine Thiago Silva, suspendu, en raison d'un deuxième carton jaune reçu face à la Colombie.
Les coéquipiers de Neymar jurent en tout cas qu'ils feront tout pour le venger. "Nous devons continuer à devenir plus forts et aller chercher ce titre que nous dédierons à Neymar", a déclaré le milieu de terrain Fernandinho. Ce que confirme l'attaquant Hulk : " C'est un motif de plus pour nous battre, et si Dieu le veut, nous serons champions."
 
Samedi 5 Juillet 2014




Dans la même rubrique :