Le bâtonnier de l'ordre des avocats aux juges de Habré : « On vous surveille… »


Le nouveau bâtonnier de l’ordre des avocats Me Mbaye Guèye qui prononçait un discours ce matin, lors de l’ouverture du procès de Hissène Habré a tancé les juges en leur rappelant le droit de la défense d’avoir un procès juste et équitable. « On vous surveille », leur dira-t-il. Ce procès comme tant d’autres ajoutera t-il « a connu des violations flagrantes des droits de la défense ».
Ne s’arrêtant pas en si bon chemin, il a même sans le citer, indiqué que l’actuel Président Tchadien Idriss Déby devrait au même titre que l’accusé, comparaître devant cette cour. « On peut difficilement comprendre que pour des milliers de morts, il n'y ait qu'une seule personne qui soit jugée ici. Tous les autres mis en cause sont passés entre les mailles du filet par la volonté d'un seul homme. »
 
Lundi 20 Juillet 2015
Dakaractu




1.Posté par splendidemassage le 20/07/2015 19:59
Pour le bien etre de votre corps
Venez découvrir les mains des fées
Avec des bélles masseuses proféssionélles
Dans un endroit calme;propre et trés discret
Appeler nous sur ces numeros:
783062165-707765306 ou le 338326330
Ne ratez pas ce qui vous attends

2.Posté par professeur le 21/07/2015 06:17
Un batonnier n'a pas a prendre la parole à l'ouverture d'un procés, cela est reservé au Président du Tribunal qui préside ll'audience.
C'est de la politique.
Un batonnier est un avocat, comme tous les avocats, lorsqu'il est en robe et devant un tribunal.
Il n'est batonnier que lorsqu'il se prononce sur la déontologie des avocats ou lors des séances solennelles.
Alors ce discours écouté tranquillement par le tribunal renseigne sur l'ignorance de toutes les parties, on dirait une arene politique., mais toute cette affaire n'est -elle pas politique?



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016