Le VISA : Un sésame de chantage entre les mains des Occidentaux ?


Le VISA : Un sésame de chantage entre les mains des Occidentaux ?
En lisant la presse du jeudi 30 mai 2013 (Le quotidien), nous avons appris que l’Ambassade des Etats Unis a refusé le visa à deux nos jeunes compatriotes : Pape Jean Koukpaki et Mbaye Babacar Fall, tous ‘’fraîchement revenus’’ du Maroc où ils ont remporté avec notre Equipe nationale de Beach soccer, le titre de champion d’Afrique.

En effet , invités par un club sénégalais de Beach soccer, dénommé Diambars, pour participer au tournoi de Virginia, les 7 et 10 juillet 2013, nos champions d’Afrique après avoir satisfait aux formalités d’usage et payé la quittance de 84 000 fr. de Cfa, nos amis  ont vu leur demande de visa rejetée, sans aucune autre forme de procès. Aucune explication ne leur a tété donnée. Le plus cocasse, c’est que la somme de 84 000 fr. prise sur chacun n’a pas été remboursée. C’est en bon sénégalais qui se respecte Koukpaki, n’a pas manqué de s’offusquer  devant ce comportement digne du Farwes des gringos, des yanki du temps des  Mac Arthur,  Reagan et autres Georges Bush: ’’Je trouve qu’on nous manque de respect. Je m’étais rendu aux Etats Unis, une première fois. Notre statut d’international devait plaider en notre faveur. Nous demandons à ce que les autorités des Ambassades aient plus de respect à notre égard. Si nous nous rendons aux Usa, c’est pour honorer notre participation à ce tournoi et rentrer au bercail’’.   Bien dit, Koukpaki. Mais un dicton que nous gratifaitt souvent  notre  patriarche Mama Thiama Thiam de Guéoul dit que : ‘’Le tordu pense que personne n’est honnête’’.

Cependant notre compatriote a mis auparavant, le doigt sur la plaie. Autrement dit, si on nous manque de respect, c’est par ce que nos autorités politiques, ne nous font pas respecter et par ricochet, ne se font pas respecter. Ici, nous nous rendons compte que la souveraineté de nos pays, n’est qu’un vain mot.  Et nous croyons que la menace de la réciprocité agité ces temps-ci, n’y fera absolument rien. Déjà certains sénégalais versant de l’eau dans les moulins de la rentabilité de leur commerce leurs donnent d’avance  des arguments leurs permettant  revoir leurs copies, au nom du développement du tourisme.

Mais, est ce que nous devrions nous en prendre uniquement aux autorités  diplomatiques des Usa et laisser tout tranquillement  de côté, celles de la France ? Combien de fois des sénégalais dont le  Pr. Ousseynou Kane de la faculté des lettres de l’Ucad, se sont ils offusqués devant le comportement désinvolte des ‘’commis expéditionnaires’’ de cette Ambassades qui n’ont pas hésité à renvoyer au diable d’honnêtes venus solliciter ce sésame.

Mais nous aimerions savoir au nom  de quoi ces Messieurs empochent, l’argent des pauvres ‘’Goor goorlu’’(de besogneux), d’un PPTE (pays Pauvres très Endettés),  à qui on a refusé le visa, sans explications ?  En tout état cause, tout monde trouve le montant des ‘’frais de dossier électroniques ’’. très exorbitants  !!!

Une fois encore, où sont passés nos ministres prompts à communiquer sur tout ? Les ministres des Affaires Etrangères,  de la bonne gouvernance, le Secrétaire général du gouvernement, notamment, et même  les dirigeants de ces organisations qui s’occupent des droits de l’homme, amis de Maitre El hadji Diouf ?

Cela dit, nous rappelons que les autorités de l’Ambassade des Usa, ne sont pas à leur premier coup d’essai. Souvenons-nous  du cas  de ce brillant élève Gamal Abdel Nasser Aw, de Thiès, atteint d’une maladie dégénérative de la vue  et qui après avoir été diagnostiqué par un médecin américain, spécialiste  du mal et après avoir rempli  toutes les formalités, s’est vu refuser  sans explications, le visa d’entrée au Usa.   C’est pourquoi, lorsque nous avons entendu, ce jour un, de nos  compatriote, grand  crypto propagandiste dire des énormités sur la visite du philanthrope du président des Usa ‘’, au cours d’une émission interactive d’une radio, nous avons failli tomber à la renverse. Ceci fait qu’il nous semble souhaitable que les communicateurs (de toute obédience : traditionalistes,  journalistes, blogueurs  écrivains, artistes, etc.), fassent le nécessaire, afin de  placer  la visite du président Obama, qui est loin d’être un philanthrope), dans son véritable contexte, pour ne pas rajouter à l’abrutissement de nos concitoyens‘’prêts-à-répéter’’.

En tout cas, pour notre part, Obama (peut-être qu’il fera accorder le visa à nos compatriotes), ne vient pas au Sénégal pour les beaux yeux de ses habitants ou  par ce que c’est un pays démocratique, mais simplement pour sa position stratégique, et  le repositionnement de son AFRICOM au regard des ressources repérées dans le golf de Guinée, dans la région de Kidal au Mali et au Niger. Ressources auxquelles la Maison n’aimerait pas que Pékin n’y  touche.


Dakar le 04 juin 2013


Ababacar Fall-Barros
Mercredi 5 Juin 2013
Dakaractu




1.Posté par koukpaki le 05/06/2013 19:33
Wa bi santa fannn la fakheko?????



Dans la même rubrique :

AIDA CHERIE - 22/05/2015