Le Togolais Adebayor règle ses comptes avec sa famille sur Facebook


Le Togolais Adebayor règle ses comptes avec sa famille sur Facebook
Depuis plusieurs années, le footballeur Emmanuel Adebayor traverse une crise familiale. Et c'est sur Facebook que l'attaquant a décidé de régler ses comptes dans un long message, publié mardi soir.

Entre l’attaquant de Tottenham Emmanuel Adebayor et sa famille, le torchon brûle. Et c'est sur sa page Facebook, que le joueur togolais règle ses comptes avec plusieurs membres de sa fratrie à travers un long message, publié dans la soirée du mardi 5 mai. "J'ai gardé ces histoires pendant un long moment mais aujourd'hui je pense qu'il est bien de les partager avec vous. C'est vrai que les affaires de famille doivent être réglées en famille et non en public, mais je le fais pour que d'autres familles apprennent les leçons", explique-t-il. Et de préciser : "Il faut noter que tout ceci n'est pas à propos d'argent".

Première à faire les frais de ce grand déballage : sa mère, qu'il soupçonne de pratiquer du vaudou contre lui. Bien qu'il soit accusé de l’avoir chassée de chez elle, le membre des Spurs estime pour autant être un bon fils, car il lui "a donné une grande somme d'argent […] pour lancer un business de biscuits", "l'autorisant" à mettre son "nom dessus pour en vendre beaucoup plus".

"Aller trouver un boulot"

L’ancien joueur de Monaco s’en prend ensuite à l’un de ses frères Rotimi, qu’il a aidé à intégrer une académie de football en France. Il l’accuse d’avoir volé "21 téléphones de ses coéquipiers". Sa sœur est également pointée du doigt pour avoir loué une maison qu’il lui avait achetée. "Cette même sœur dit que je suis ingrat. Demandez-lui à propos de la voiture qu'elle conduit ou tout ce qu'elle vend aujourd'hui", affirme-t-il.

Il y a quelques jours, Emmanuel Adebayor avait déjà adressé quelques piques à sa famille en publiant une photo de lui avec l’Ivoirien Didier Drogba. "Je me suis posé avec ce dernier et le grand conseil qu'il m'a donné est de faire ce qui me rend heureux", avait écrit l’attaquant. "En plus de cela, je devrais dire à ma famille d'aller trouver un boulot."
Mercredi 6 Mai 2015
Dakaractu




1.Posté par onditout le 08/05/2015 13:23
Ah la famille africaine , c'est complexe ! celui ou celle qui a des sous ne doit pas être heureux, il est considéré juste comme un distributeur de billets !!!!



Dans la même rubrique :