Le Stade Djibril Diouf transformé en repaire de voyous


Le Stade Djibril Diouf transformé en repaire de voyous

Le stade Djibril Diouf de Louga, communément appelé stade Watel ou encore Champ des  courses est en passe de devenir la nuit un haut lieu de banditisme où se côtoient dès la tombée de la nuit, des hors la loi de tout acabit. 

En effet, ce stade situé en plein cœur de la ville, au quartier Marbath et qui souffre d’un manque criard d’éclairage est par ce fait devenu le lieu de rencontre privilégié d’agresseurs,  voleurs et autres prostituées, qui  s’y cachent la nuit pour s’adonner à des actes délictuels. Les conducteurs de jakarta aussi y donnent rendez-vous la nuit, à leurs clients potentiels. 

L’autre nuit vers 22H30, au même endroit, une femme qui revenait de la ville a failli être violée par des voyous qui la poursuivaient en lui intimidant l’ordre de s’arrêter, si elle ne voulait pas perdre la vie.

C’est donc le lieu d’attirer l’attention  des forces de l’ordre sur ces lieux réputés dangereux pour y faire des descentes nocturnes et sécuriser les lieux…

Correspondance régionale de Mbargou Diop.
Samedi 7 Février 2015
Dakar actu




Dans la même rubrique :