Le ‘’Solma show’’ au chevet de l’empire des enfants

L’empire des enfants a un nouveau site et veut le bâtir afin d’y déménager. Mais les moyens manquent. Pour les aider, le créateur de la marque ‘’Solma’’, l’ancien rappeur N-Jah, compte mettre deux évènements qu’il organise à profit afin de les aider. Il l’a fait savoir hier au cours d’un point de presse tenu à la place du Souvenir africain.


Le ‘’Solma show’’ au chevet de l’empire des enfants

Juste six mois après le lancement de sa marque, Nigger Jah initie le ‘’Solma show’’ dont le chanteur Idrissa Diop est le parrain. Il compte ainsi organiser un défilé de mode hors norme pour présenter ses collections. Il l’a fait savoir hier au cours d’un point de presse tenu à la place du Souvenir africain où se tiendra d’ailleurs l’évènement le 14 mars courant.

Loin des défilés classiques, le ‘’Solma show’’ verra des artistes et des lutteurs exhiber les œuvres de l’artiste rappeur. Queen Biz, Mame Goor, Garga Mbossé entre autres porteront du street wear, des habits traditionnels et des vêtements tradi-modernes. Ce qui constitue les trois principales branches de la mode sur lesquelles travaille N-Jah. ‘’On veut montrer tout ce qu’on fait en matière de mode. Je ne suis pas un styliste. Je n’ai appris la mode nulle part. J’ai hérité du bon goût de ma mère qui m’habillait élégamment et avec un style particulier quand j’étais jeune’’, a-t-il fait savoir.

Son savoir-faire, il compte le mettre au profit des jeunes de l’empire des enfants. Ces chérubins qui vivaient dans la rue avant d’être récupérés par Anta Mbow souhaitent déménager. Sur le nouveau site, il n’y a encore rien. D’où cet appel de N-Jah qui demande à tous les participants au forum qu’il compte organiser en prélude au défilé de venir avec le prix d’une brique. ‘’Une brique coûte entre 250 et 300 F Cfa. Je demande à chaque participant aux évènements ‘’Solma’’ de venir avec le prix d’une brique pour que ces jeunes puissent faire construire leur nouveau site’’, a-t-il plaidé.

Lors du ‘’Solma show’’, il sera aussi confectionné une tenue pour enfant qui sera vendue aux enchères sur place. Le plus offrant rentrera avec et l’argent sera récupéré par un huissier qui se chargera de le redonner à Mme Mbow. C’est pourquoi Nigger Jah appelle à la solidarité et à l’entraide afin de réaliser avec brio ce projet.

Jeune diplômé des écoles sénégalaises, N-Jah qui dit ‘’refuser de courir derrière des privés pour avoir du travail’’ a décidé de monter son entreprise et de la faire vivre.  Car pour lui, ‘’il ne faut pas attendre l’Etat pour certaines choses. Il faut qu’on crée notre propre autonomie en entreprenant’’, conseille-t-il aux jeunes. Paraphrasant Shakespear, il dit : ‘’Quand il y a de la volonté, il y aura toujours un chemin.’’ C’est dans cet optique d’ailleurs que N-Jah et son équipe comptent organiser un forum autour du thème : ‘’Jeunesse sénégalaise face à l’entrepreneuriat’’. 

EnQuête 

Jeudi 12 Mars 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :