Le Sénégal souhaite bénéficier de l'expérience Kazakhe dans la gestion des ressources pétrolières (MACKY SALL)


Le président Macky Sall a exprimé vendredi le souhait du Sénégal de bénéficier de l’expérience du Kazakhstan dans le domaine de la gestion des ressources naturelles par le biais notamment de la formation d’experts en négociation de contrat d’exploitation pétrolier.
’’Le Sénégal qui vient de découvrir d’importants gisements de pétrole et de gaz souhaiterait profiter de l’expérience du Kazakhstan en matière de gestion de ces ressources à travers (entre autres) la formation d’experts en négociation de contrat d’exploitation des ressources’’, a-t-il notamment déclaré à des journalistes.
Le chef de l’Etat sénégalais s’exprimait lors d’un point de presse conjoint avec son homologue kazakh, Nursultan Nazarbayev, à l’issue d’une rencontre au sommet entre les deux hommes au palais présidentiel kazakh, à Astana, la capitale.
‘’Au cours des discussions, une attention particulière a été accordée à la coopération en matière commerciale, économique et d’investissement, de même qu’aux échanges dans ces domaines’’, lit-on dans le communiqué conjoint sanctionnant cette rencontre.
Les deux pays ont ainsi exprimé leur volonté de conclure des accords de coopération dans les domaines de l’énergie, de l’exploitation minière, du tourisme, de l’agriculture, des infrastructures et de l’industrie, indique le document dont l’APS a reçu une copie.
‘’Nous connaissons combien votre pays a fait de progrès dans le domaine de la modernisation de l’agriculture. Nous savons également que le Kazakhstan est excédentaire dans ce domaine. C’est une expérience qui sera bénéfique pour le Sénégal’’, a ainsi dit Macky Sall.
Le chef de l’Etat sénégalais est au deuxième jour d’une visite officielle au Kazakhstan. Un pays considéré comme étant le plus riche d’Asie centrale en raison de ses importants gisements de pétrole et de gaz.
Le pays détient 75 % des réserves d’hydrocarbures de la mer Caspienne (3 % des réserves mondiale de pétrole, 1,7 % de gaz) et pourrait, d’ici à 2020, devenir le septième producteur mondial de pétrole.
Le gouvernement sénégalais a récemment annoncé la découverte, dans l’ouest du pays, de gisements de gaz naturel d’une capacité estimée à ’’140 milliards de mètres cubes’’.
Une première découverte, en janvier dernier, avait confirmé l’existence de ressources communes d’hydrocarbures (…) dans la zone frontalière entre le Sénégal et la Mauritanie.
En 2014, deux découvertes de pétrole et de gaz naturel ont été successivement faites en eaux profondes, au large de Sangomar (ouest), à l’issue du forage de deux puits d’exploration (…) par le consortium constitué par les compagnies pétrolières Cairn Energy, Conocophillips, First Autralian Resources et la PETROSEN.
Vendredi 20 Mai 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :