Le Sénégal étrenne sa nouvelle centrale électrique de 96 MW : Tobène prête à livrer 15% de la consommation du pays à Senelec

La fourniture d’électricité va connaître une nette amélioration dans les prochaines semaines. En tout cas si l’on en croit l’entreprise MAN Diesel & Turbo, très bientôt le Sénégal va étrenner une nouvelle centrale électrique d’une capacité de 96 MW.


Le Sénégal étrenne sa nouvelle centrale électrique de 96 MW : Tobène prête à livrer 15% de la consommation du pays à Senelec
Il s’agit, en effet de la centrale de Tobène dans la région de Thiès. Cette centrale, nous dit-on, permettra d’injecter dans le réseau de la SENELEC un équivalent de 15 % de la consommation électrique actuelle du pays. Elle alimentera, ainsi, les entreprises, commerces, universités et logements, et offrira ainsi de nouvelles opportunités de croissance pour ce pays qui souffre encore trop souvent de délestages.

« Cette centrale se distingue par un niveau technique et environnemental très avancé. Grâce à son cycle combiné utilisant une turbine à vapeur MARC®, les besoins en combustibles sont réduits de 6% diminuant de facto les émissions de CO2 à production de kWh équivalent » nous apprend  le Président de MAN Diesel & Turbo France,  Mesut Yentur qui précise qu’il s’agit-là d’une collaboration exemplaire avec MATELEC, compagnie libanaise, spécialisée dans les infrastructures électriques, MAN met en service une centrale électrique à moteurs Diesel dernière génération dans un délai record. «Nous sommes très contents de ce projet », déclare Sami Soughayar, CEO de MATELEC. 

« La collaboration avec MAN Diesel & Turbo fut très professionnelle et fructueuse». Grâce à une parfaite coordination des équipes projet, quinze mois auront été nécessaires pour permettre à la centrale de délivrer les premiers megawatt sur le réseau électrique sénégalais. MAN Diesel & Turbo continuera à assurer la maintenance de la centrale sous sa marque de services MAN PrimeServ.

 Dans la même dynamique, on nous indique qu’une deuxième phase de travaux permettra d’augmenter sensiblement la capacité de production de la centrale passant de 96 MW à 115 MW grâce à un groupe Diesel et à sa chaudière à vapeur.

Constitué de 5 moteurs MAN 18V48/60 et d’une turbine à vapeur de type MARC®, cette nouvelle centrale est la deuxième centrale électrique installée en Afrique bénéficiant d’un cycle combiné MAN, technologie permettant d’utiliser la chaleur résiduelle des moteurs pour alimenter une turbine à vapeur, générant ainsi 6.6 Mégawatt d'électricité.
Mercredi 16 Mars 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :