Le Sénégal et la menace terroriste


Le Sénégal et la menace terroriste
On en sait un peu plus sur l'alerte donnée hier par l'ambassade américaine aux ressortissants du pays de l'Oncle Sam résidant au Sénégal. Dans la note, il est conseillé aux américains établis à Dakar de ne pas fréquenter les hôtels situés en bord de mer.
L'ambassade qui parle d'une menace crédible liée à une éventuelle activité terroriste à Dakar, de suggérer aux ressortissants américains de se garder de fréquenter des lieux prisés par les Occidentaux. Et quand la chancellerie évoque la possibilité d'une attaque terroriste en terre sénégalaise, elle est loin d'amuser la galerie, car selon l'Observateur de ce vendredi, les services américains ont aidé à en déjouer un sur le sol de la Téranga. 
A en croire nos confrères, trois djihadistes formellement identifiés avaient l'intention de s'attaquer à un hôtel de Dakar. Originaires du nord du Mali, les deux auteurs désignés de l'attentat déjoué devaient être aidé par un troisième quidam dont la mission consistait à les conduire à bon port sur le sol sénégalais. Heureusement, à fait noter le quotidien dakarois, le renseignement sénégalais, appuyé par les américains, a vu le pire venir et a pu l'éviter à temps en renforçant le dispositif de surveillance dans les frontières. Ainsi, les trois malfaiteurs L. D, H. Ag H et Ag M. H qui ne savent pas ce qui les attend en foulant le sol sénégalais, risquent d'avoir la surprise de leur vie, si jamais ils tentent de mettre à exécution leur besogne. Les services de sécurité sénégalais ont mis les bouchées doubles pour ne pas être pris au dépourvu. Un dispositif imparable a été mis en place pour les arrêter dès qu'ils auront franchi la frontière.
Eviter une mauvaise surprise ? C'est ce qui explique la traque acharnée contre toute velléité de faire germer l'idéologie djihadiste au Sénégal. En sus de la trentaine de personnes arrêtées dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, tout récemment, deux ressortissants algériens qui auraient combattu en Syrie pour l'Etat islamique ont été interceptés alors qu'ils tentaient de revenir au Sénégal après un séjour en Mauritanie. Ils ont séjourné en Turquie et auraient été signalés par les services du pays de Erdogan. Vivement recherchés par Alger qui a émis un mandat d'arrêt international à leur encontre, Adel B. M Et Merouane B. ont dans un premier temps atterri à Dakar, en provenance de Turquie avant de rallier la Mauritanie. Pour des raisons qu'ils devront expliquer à la justice sénégalaise, ils ont décidé de revenir au Sénégal, mais mal leur a en pris car ils ont été alpagués à la frontière. D'ailleurs, lors de cette arrestation, les deux interpellés auraient tenté de dissimuler des preuves susceptibles de les compromettre car prouvant à suffisance leur appartenance à un mouvement terroriste. À l'instar des deux Maliens et de leur complice dont la nationalité reste à déterminer, avaient ils des intentions néfastes contre le Sénégal ? On ne peut l'affirmer pour l'heure. Mais c'est un secret de polichinelle de dire que le Sénégal est dans le viseur des djihadistes.
En janvier 2017, nous rapportions à la suite de nos confrères de Liberation.fr que deux djihadistes membres d'Al Qaida au Maghreb islamique aujourd'hui en détention en Mauritanie pour avoir tenté d'attenter à la vie du président Mouhamed Ould Abdel Aziz, ont eu des intentions sombres contre le Sénégal. Il s'agit du tunisien Youssef Galissa et du mauritanien Saleck Ould Cheick. Lors de son audition qui remonte à 2011, le premier a fait savoir aux enquêteurs mauritaniens que son arrestation a fait capoter son projet de se rendre au Sénégal pour repérer des lieux touristiques. Quant au deuxième, Saleck Ould Cheick, il a eu le temps de venir à Dakar et de repérer une cible à côté du palais présidentiel , mais n'est jamais passé à l'acte, renchérissait le site d'informations français. Ce qui prouve que Dakar n'a jamais cessé d'être dans le collimateur des djihadistes. 
Vendredi 20 Octobre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :