« Le Sénégal est un délinquant international... » selon Ciré Clédor Ly, avocat de Karim Wade


« Le Sénégal est un délinquant international... » selon Ciré Clédor Ly, avocat de Karim Wade
Le dernier recours des avocats de Karim Wade, ne semble pas ébranler l’Etat du Sénégal. Toutefois les sorties tous azimuts après la décision du groupe de travail des Nations Unies pour la détention arbitraire,  qui demande la libération de Karim Wade et une réparation du préjudice commis, se multiplient.
Ainsi le Collectif des avocats de Karim Wade estime que le Sénégal a  l’obligation de respecter cette décision qui émane d’un organe des Nations Unies.
Selon Ciré Clédore Ly,  l’article 56 de la Charte des Nations Unies dit que tous les Etats ont l’obligation de respecter les engagements, donc le Sénégal en ratifiant la charte, a pris l’engagement d’exécuter toutes les décisions  des Nations Unies. Ainsi, il soutient que  cette décision doit être respectée.  « Le Groupe de Travail est un organe subsidiaire de l’Assemblée générale des nations unies, une assemblée qui regroupe toutes  les nations. Ce groupe de travail a une mission spécifique consistant à vérifier si les obligations des Etats de respecter la liberté et la sécurité des personnes ont été respectées » précise l’avocat.  Non sans fustiger la réaction de l’ Etat du Sénégal après la décision. Il indique aussi que l’attitude du gouvernement n’est pas courtoise encore moins respectueuse, car si aujourd’hui  « un petit pays comme le Sénégal défie la CEDEAO en disant que ce sont des magistrats suspects, défie les organes des Nations Unies, on se demande ce qu’on va devenir. Je crois que les autorités vont se ressaisir. Et Ciré Clédor Ly d’accuser : « Le Sénégal de par ses déclarations est un délinquant international car, le délinquant est celui qui est en marge de la loi et le Sénégal se trouve dans cette position aujourd’hui, en refusant d’appliquer le droit en détenant quelqu’un de façon arbitraire. Nous ne voulons pas discréditer l’Etat du Sénégal, mais s’il veut montrer son visage de délinquant, on le laissera faire ».  L’avocat a précisé par ailleurs que les Nations Unies ont les moyens de faire respecter leurs décisions et que le Sénégal doit faire attention. Et de prévenir : « il nous reste d’autres flèches à tirer, donc que l’Etat se le tienne pour dit ». Il l’a fait savoir lors de la conférence de presse du collectif des avocats de Karim, à laquelle  Viviane Wade a participé... 
Jeudi 4 Juin 2015




1.Posté par raban le 05/06/2015 13:28
il est affreux et sale ce mec

2.Posté par jean le 05/06/2015 13:28
les nations unies n'on qu' à employer d'autre moyens il nous trouverons sur le chemin et on va gagner aussi c'est sûr
si vous payer des scros et dire c'est les nations unies vous aller voir faite se que vous voulez int vous attends ok

3.Posté par toutyre le 05/06/2015 14:30

Demander d'abord aux nations unies de faire respecter ces résolutions sur le conflit israélo palestinien et à Poutine d'arrêter sa tentative d'annexion de l'Ukraine
Nous penserons après à Karim , KW est un bandit en sus d'etre un voleur

4.Posté par deug rek le 05/06/2015 15:05
ce gars on dois le pendre de force , riires......l attacher ,lui b rosser les dents raser sa barbe et couper ses cheveux .il ressemble a un chimpanzé ....ah ah ah ah

5.Posté par Deum le 05/06/2015 22:48
Que des mensonges et des manipulations. Ces avocats sont pres a tout afin de liberer leur client quite a utiliser des moyens aussi bas q ue sales. Ceux qui sont a l'ONU comprennent connent cela marche et autant dire que le Senegal est un pays tres respecte ici. Nous nous devons de condamner çes agissements sans scrupules de ces avocats vereux, agissant de conçert avec wade pere, ce chaytane rajiim..



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016