Le Sénégal est dans ’’une crise profonde’’, selon Ibrahima Fall


Le Sénégal est dans ’’une crise profonde’’, selon Ibrahima Fall
Le professeur Ibrahima Fall, candidat à la présidentielle de dimanche, estime que ‘’le Sénégal est dans une crise profonde’’ et que ‘’l’heure est grave’’.

‘’Il est temps que les autorités traditionnelles et religieuses disent à Wade qu’on ne peut sacrifier le Sénégal et ses citoyens pour le plaisir d’un individu’’, a souligné le Pr Ibrahima Fall, lors de son intervention, lundi, au journal de la campagne de la RTS.

Selon le professeur Fall, ancien secrétaire général adjoint de l’ONU, ‘’Wade violente et terrorise tous ceux qui sont contre lui, même ses concurrents. Il a soutenu que c’est ’’sa manière de montrer son mépris du respect des libertés individuelles’’.
Mardi 21 Février 2012
APS




1.Posté par Cayorman le 21/02/2012 02:59
Je crois qu' il faut oublier les autorites religieuses et leur laisser dans leur palais et jouir de la largesse de Wade. En tout cas en ce qui me concerne, je ne suis plus aucun soit disant marabouts ou descendants de religieux. C'est fini, les temps ont changes et le bon Dieu est pour tout le Monde. Mon marabout est l ' INTERNET car toute question religieuse peut etre repondue ici car ayant acces a tous les grands erudits de l'islam. C'est finie la tromperie avec ces magals et Gamous et tant d'autres qui sont la que pour profiter une certaine classe de la societe. C'est triste de voir autant de talibes dans les rues de Dakar alors qu' on se reclame pays musulman. Notre pays traverse une situation tres grave et tout le monde sait qui est le probleme au moment ou les autorites morales et religieuses gardent le silence. Ils ont le choix d'etre silencieux au moment ou nous tombons un apres l'autre mais ils peuvent plus compter sur nous pour les suivre aveuglement : en tout cas pas moi et tout membre de ma famille.

2.Posté par wakh deug le 21/02/2012 04:21
Un MACKY infidèle et opportuniste!!;un Ibrahima FALL ancien socialiste, un GADIO rancunier, un NIASS revanchard, un TANOR non crédible ancien patron des Tontons macoutes, un YOUSSOU entretenu par des lobbies maçonniques, un IDY voleur et dangereux pour le pays, un TINE valorisant le mariage homosexuel, un « YEN A MARRE » formé de jeunes drogués ratés en mal de popularité c’est ça l’opposition sénégalaise ? Brûler le pays par le biais de TFM et WALF qui incitent aux actes de vandalisme c’est ça le patriotisme ? Envoyer les enfants d’autrui au front alors qu’on bichonne sa progéniture au chaud c’est ça le courage ? En dix ans WADE a changé la face du Sénégal positivement comme il ne l’a jamais été.
SENEGALAIS REVEILLEZ VOUS !!!!!!!

3.Posté par Aziz le 21/02/2012 07:02
Mais vs ns ammerdez av le bilan 2 Wade.en 10 ans il a fait ceci ou cela
Com si on lui devait d medailles ou otres.mais c son job en tant ke prezi.7 argent ne sort.pa 2 sa poche.
Il a just fait le boulot ki l'incombe.et com sil est le seul a pouvoir realiser d'otres projets.com sil n'est plu la tt va s'effondrer et ke le senegal n'existera plu.ce vieux macak n'a k'a aller se fair foutre et vs av ki ns tuez av bilan .he did his job now he need 2 get the fuck out of her with his ugly ass wife kookin like a monkey.ya make me so mad with yo bullshiiiiiiit wade did this,wade that.so what.....

4.Posté par nitebounite le 21/02/2012 09:10
Et puis son bilan est nul comparé a ce que le Sénégal a investi. C'est là le lieu de réfléchir sur la bonne gouvernance. Le Sénégal n'a pas emprunté de l'argent pour enrichir des chiens qui nous tuent aujourd'hui. La bataille continue. Tout ceci sera clair.

5.Posté par KALIX le 22/02/2012 01:12
Des journalistes s’invitent au complot
Voilà qu’on n’a pas fini d’épiloguer sur le complot fomenté par Idrissa SECK contre le peuple sénégalais, qu’une certaine presse s’invite au débat et se présente en défenseur du Diable !
Convoqués dans un hôtel de la place par Idrissa SECK et son ami BARA TALL, des journalistes ont reçu des enveloppes d’argent dont la somme est comprise entre 500 000 et 1 000 000 f CFA. Et même deux patrons de presse ont été cités dans cette affaire. Parmi la DIZAINE de journalistes reçus par Idrissa Seck et BARA TALL, figurent d’honnêtes citoyens qui ont vendu la mèche. L’objectif visé à travers cette démarre antirépublicaine et antidémocratique, c’est de s’attaquer au président Wade et à son porte parole dans les éditions de demain mercredi 22 février, et essayer redorer l’image d’ Idrissa Seck auprès de ses bailleurs de fond qui n’ont pas cautionné le recrutement d’anciens militaires pour installer le CHAOS au Sénégal.
Une « conspiration » contre le peuple Sénégalais fomentée par des personnes « à la fois puissantes et dangereuses » tapies secrètement dans les arcanes des médias ». Comme pour dire l’ennemi du peuple sénégalais est à l’intérieur des murs, pas à l’extérieur.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016