Le Sénégal dans le Monde! (Par El Hadj Hamidou KASSE)


Le repositionnement stratégique du Sénégal sur la scène internationale a été, dès la prise des pouvoirs, une des ambitions majeures du Président Macky Sall qui en a formulé l'exigence alors qu'il préparait son projet politique à l'horizon 2012. Son discours préliminaire à l'institut français des relations internationales (IFRI), en novembre 2011, l'atteste sans ambages. Il fallait, en effet, rétablir tous les connecteurs avec le monde après les rudes moments préélectoraux (2011-2012) et le malaise ambiant autour de notre pays.
Depuis, le Sénégal a vécu des temps forts et engrangé des victoires diplomatiques incontestables et exemplaires, en qualité comme en intensité. Ce ne fut pas un hasard, quelques mois seulement après la nouvelle alternance, que le Président Sall ait décroché l'organisation du XVe Sommet de la Francophonie alors que de puissants pays avaient déjà postulé et mené campagne. Ce n'est, non plus, nullement un hasard, que le Sénégal entre, avec un score plébiscitaire, au Conseil de Sécurité des Nations Unies, en qualité de membre non permanent. 
Dans l'une comme dans l'autre occurrence, le succès a été total! Si nous ne célébrons pas ces fulgurances dans l'histoire de notre pays, qu'avons-nous alors à célébrer? Le plus dur, dans les relations internationales, est de bénéficier de la confiance de ses pairs, d'être identifié positivement à la bourse de la crédibilité et de jouir d'une capacité d'influence, si étroites soient les marges.
Membre non permanent du Conseil de sécurité, le Sénégal élargit son cercle d'influence. En effet, il faut le rappeler, le Président Macky Sall est Président en exercice de la CEDEAO, Président de la Francophonie et Président du Comité d'orientation du NEPAD. Nous occupons donc une position stratégique, nous conférant la responsabilité énorme d'être le héraut de l'Afrique, de marquer significativement notre présence sur la scène internationale non pas seulement comme une vitrine démocratique majeure, mais aussi comme un allié stratégique sûr, crédible et efficace. Donc écouté.
Le style, c'est l'homme! La discrétion, l'action en profondeur, la clarté des options, le respect de l'autre, la fermeté et la flexibilité, en même temps, sur la base d'une claire conscience des principes, la défense intelligente des intérêts bien compris du pays, la générosité et la sobriété ont, jusqu'ici, encadré la démarche du Président de la République sur la scène internationale.
Les contenus importent, certes. Mais il est requis qu'ils soient drainés par des formes adéquates, soucieuses d'équilibre et de mesure. Notre pays renforce ainsi, depuis 2012, son image de marque, sa crédibilité, sa force et sa puissance à travers le monde.
Notre repositionnement stratégique constitue, dès lors, un atout certain, pour contribuer de façon décisive à la construction d'un espace-monde en paix et en sécurité, uni et solidaire dans la lutte contre les extrémismes, la pauvreté, les injustices et les inégalités qui persistent encore et au sein des pays et entre pays.
C'est également un atout pour notre pays qui, engagé dans la construction des bases de l'émergence et du développement inclusif, conforte les investisseurs et autres partenaires rassurés par la confiance dont nous jouissons, notre stabilité, l'exemplarité de notre démocratie et notre engagement politique pour la bonne gouvernance.
Au-delà des clivages politiques et des contingences, nous devons retrouver l'essentiel. En soutenant sans ambages et en accompagnant le Président de la République sur ces chemins de la performance. Au nom du Sénégal!
 
El H. Hamidou KASSE
Mardi 20 Octobre 2015
Dakaractu




1.Posté par Alioune le 21/10/2015 14:40
"Si nous ne célébrons pas ces fulgurances dans l'histoire de notre pays, qu'avons-nous alors à célébrer?" Aveu d’une réalité bien pathétique : le Sénégal se complait dans l’organisation d’une conférence de la francophonie (« la francophonie, combien de divisions ? » pour paraphraser Staline) et d’un siège de membre non permanent au CSNU pour se convaincre qu’il existe sur la scène internationale. Si pour des faits aussi insignifiants pour la marche du monde nous trouvons motif à jubiler, nous ne serons décidément jamais une grande nation.



Dans la même rubrique :