Le SAES décrète 96heures de grève


Le SAES décrète 96heures de grève

Le Syndicat des enseignants du supérieur (SAES) a décrété, lundi, 96heures de grève et annoncé des Assemblées générales de campus pour vendredi à 10heures.

Dans un communiqué transmis à l’APS, le syndicat ‘’regrette le boycott de la dernière réunion du Comité de suivi par le Ministre des Finances et ses déclarations peu courageuses, dans la presse, quant à l’ +impossibilité+ du paiement de la +dette des universités publiques+ ajoutés au report +sine die+ de la réunion du Comité de suivi’’.

Le SAES rappelle à ses militants ‘’que s’il y a encore des formations payantes en cours, elles doivent absolument et immédiatement être suspendues conformément à la décision du dernier Bureau national élargi’’.

Dns le cadre de l’intensification de la lutte syndicale, le SAES et le CUSEMS tiendront un point de presse commun ce mercredi 22 février 2012 à 15H30 au Restaurant du Supérieur de l’UCAD (à côté de l’Agence comptable), selon le communiqué.

Le SAES est en grève depuis la mi-novembre. Ses revendications sont liées à l’augmentation des budgets des universités, la finition des infrastructures pédagogiques, le recrutement conséquent d’enseignants, la réforme des titres universitaires, etc.
APS

Lundi 20 Février 2012




1.Posté par Deug_la vérité le 20/02/2012 20:59
Le Parquet demande la traduction du commissaire Harouna Sy devant la Chambre d’accusation

Écrit par Hamath Kane Imprimer E-mail Soyez le premier à commenter!

Le commissaire Harouna Sy demande à Ousmane Ngom et à Cheikh Tidiane Sy de se débarrasser du procureur de la République. Ce dernier, à son tour, a écrit au Procureur général près la Cour d’appel aux fins de déchoir le policier.
Le commissaire Harouna Sy n’indispose pas que les manifestants et les leaders du M23 habitués de ses foudres. Ses supérieurs non plus ne comprennent pas ses «agissements et son activisme». Le Quotidien a ap­pris de sources concordantes que des autorités judiciaires sont «outrées» par le «zèle et les initiatives très souvent unilatérales» du commissaire cen­tral de Dakar qui, constatent-elles, ont dopé les manifestants. Dans les allées du nouveau Palais de justice de Dakar, les débats ont pris une nou­velle tournure. Le Parquet a eu vent d’une lettre que le commissaire Sy a adressée aux ministres de l’In­té­rieur et de la Justice, respectivement Ousmane Ngom et Cheikh Tidiane Sy dans laquelle il leur demande de se débarrasser du procureur de la République, Ousmane Diagne. Dans cette missive aux relents de rapport, l’officier de Police y explique que M. Diagne «n’est pas un élément sûr dans ce contexte électoral». C’est ain­si que le procureur de la République a, à son tour lancé une grande offensive pour le départ du commissaire central de Dakar. Ousmane Diagne a adressé une note au Procureur général près la Cour d’appel, Youssoupha Mbodj aux fins de saisir la Chambre d’accusation pour déchoir Harouna Sy de ses fonctions d’Officier de police judiciaire (Opj). Pour l’heure, M. Mbodj n’a pas donné suite à cette invite. Des sources indiquent que Ousmane Diagne estime que le commissaire Sy ne cesse de procéder à des arrestations «sans aucune base légale», et obéit «aveuglément» aux ordres du ministère de l’Intérieur «sans l’aval du Parquet». Cette note du commissaire Sy demandant le dé­part du procureur de la Républi­que est le prolongement des relations exécrables entre Ousmane Ngom et le procureur de la République. Les gar­de à vue des jeunes de Y’en a mar­re comme celui de Thiat, ou en­core de Kilifeu et Simon, de Alioune Tine, les interpellations arbitraires de l’imprimeur des affiches de Idrissa Seck entre autres, n’ont jamais eu l’onction du Parquet. Et les charges sur des candidats à la Présidentielle comme les dernières images de tirs à bout portant sur l’équipe du candidat Ibrahima Fall, samedi dernier, semblent avoir convaincu les autorités judiciaires du «danger» que représente le commissaire central dans ce climat de haute tension politique et électorale.

hamath@lequotidien.sn

2.Posté par c''''est pas normal le 21/02/2012 00:18
chers diolas du senegal , le marabout junior vous traite d'ignorants et de sauvages. ecoutez bien , entre 1:04 et 1:05 et que junior a dit ? ignorants ? diolas ? quoi ?

http://www.youtube.com/watch?v=sDD1wCANK24&feature=player_embedded

assassinez le, sinon vous n'êtes plus dignes. ce marabout est un imbécile



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016