Le Qatar se tourne vers Oman pour contourner le blocus naval des Emirats


Le Qatar se tourne vers Oman pour contourner le blocus naval des Emirats
Doha - Le Qatar a annoncé lundi l'ouverture de deux lignes maritimes avec Oman pour contourner les Emirats arabes unis dont les ports sont fermés à tout trafic maritime avec Doha depuis la début de la crise du Golfe.

L'annonce faite par l'Autorité des ports du Qatar précise que les deux dessertes se feront entre le port Hamad de Doha et les ports omanais de Sohar et Salalah. 

Le port Hamad est distant de 778 km de Sohar et de 2.095 km de Salalah.

Parmi les membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG), Oman et le Koweït sont les seuls à ne pas avoir suivi l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et Bahreïn dans leur décision le 5 juin de rompre avec le Qatar. 

Les ports des Emirats ont servi pendant des décennies de point de transit pour les importations du Qatar.

Les Emirats font partie des alliés de l'Arabie saoudite qui ont rompu les relations diplomatiques avec le Qatar et lui ont imposé des restrictions commerciales, en l'accusant de soutenir le "terrorisme" et de leur préférer l'Iran, ce qu'il nie avec force.

Le Qatar est le premier producteur et exportateur de gaz naturel liquéfié et dépend fortement des importations pour ses besoins en produits alimentaires.

L'Arabie saoudite a fermé le seul point d'entrée terrestre du Qatar par lequel transitaient, selon des spécialistes, 40% de ses importations alimentaires.

L'Iran, rival chiite de l'Arabie saoudite, s'est empressé d'envoyer des tonnes de produits alimentaires au Qatar et la Turquie, autre alliée de Doha, a également offert son aide. 
Lundi 12 Juin 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :