Le Président béninois éconduit Bolloré...


Le Président béninois éconduit Bolloré...
Ce n'est pas avec quelques panneaux solaires, une aire de jeux et une poignée de Mini bus qu'il va me convaincre. [..]. Le Port de Cotonou n'est pas à vendre (concédé). Un port est le coeur d'une économie pour les pays comme le notre, on ne peut pas en confier la gestion complète a des occidentaux. Si besoin il y a, nous privilégierons des opérateurs nationaux ou africains. 


Je ne critique pas ceux qui l'ont fait, mais nous non, en tout cas pas sous mon mandat. S'il veut être éligible il faudrait qu'il s'allie avec des nationaux qui peseraient au moins 45%. C'est valable pour les autres. Il n'a pas financé ma campagne, je ne lui dois rien.
Mardi 20 Septembre 2016
Dakaractu




1.Posté par Aldo le 20/09/2016 10:23
Excellent prési je suis très fier de vous.

2.Posté par Barro le 20/09/2016 10:39
Bravo, Monsieur le Président. J'admire votre patriotisme économique. Il faut penser d'abord aux nationaux avant les étrangers.

3.Posté par Patriote le 20/09/2016 12:18
TALOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOONNNNNNNN !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Fais gaffe a tes collegues traitres , sujets de la france

4.Posté par DIOUFY le 20/09/2016 12:34
Enfin un dirigeant Africain qui ose faire face à la machine occidentale!!!!!!

5.Posté par mabo58 le 20/09/2016 14:59
merci merci merci Monsieur Talon

6.Posté par JB le 20/09/2016 13:21
BRAVO MR PRESIDENT

7.Posté par lecteur2016 le 20/09/2016 13:59
Merci Président
il est temps que Bolloré comprenne que l'Afrique n'est pas sa chasse gardée !
Aux autres président de suivre ton exemple !

8.Posté par Lucide le 20/09/2016 16:30
Damn it! Talon yaye diambar!!!
Bien dit mon cher. Toujours défendre les interets de son pays. Le port est l'un des éléments les plus stratégiques pour un pays et son économie. Tu vois tout ce qui entre et sort...Ne jamais laisser cela aux seuls étrangers.

9.Posté par Digne le 21/09/2016 14:18
Surveille bien tes arrières, jambaar, ils risquent de fouiller tes archives et ressortir les vieilles casseroles ; ou alors te concoter une poche de "rebellion" avec la complicité de tiens. En tous cas, chapeau bas !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :