Le Pr Sall lors du forum économique Sénégal/Secteur privé indien : « Ceux qui hésitent à venir faire des affaires en Afrique vont le regretter! »


Le Chef de l’Etat Macky Sall, lors du forum économique Sénégal/Secteur privé indien en marge du sommet inde-Afrique, a invité les hommes d’affaires indiens à venir investir en Afrique, notamment au Sénégal.
Selon Macky Sall, « ceux qui hésitent encore à venir faire des affaires en Afrique vont certainement le regretter dans quelques années ». « Je voudrais vous assurer que le Sénégal est une destination dynamique, ouverte à tous, sans exception, et en toute transparence. J’insiste sur le fait que c’est toute l’Afrique qui est aujourd’hui en phase de croissance. Et il n’y a aucun risque particulier à y investir. Ceux qui hésitent encore à venir faire des affaires en Afrique vont certainement le regretter dans quelques années » dira-t-il.
En outre, a ajouté Macky Sall,  le Sénégal est bien placé dans cette nouvelle dynamique. « Moi qui vous parle, je suis le 4e Président du Sénégal depuis notre indépendance. Nous n’avons jamais connu de coup d’état et nous pratiquons une démocratie pluraliste et apaisée, comme en Inde. Et nous sommes disposés à travailler avec vous sur l’ensemble des opportunités du Plan Sénégal Emergent.
Je sais que certains d’entre vous sont actifs au Sénégal depuis plusieurs années, notamment dans le domaine des phosphates et de l’industrie automobile, entre autres ».
Le Chef de l’Etat est par ailleurs revenu sur la nouvelle stratégie de développement économique et social avec le Plan Sénégal Emergent (PSE).
« Nous cherchons, dans cette nouvelle dynamique de progrès, à faire du Sénégal un pays émergent à l’horizon 2035, avec une croissance annuelle moyenne de 7%.
Le PSE repose sur les secteurs stratégiques de l’agriculture, des infrastructures, de l’énergie, des mines, du tourisme, des Tic et de l’habitat ».
Chacun de ces secteurs offrant, finira t-il par dire, des opportunités d’affaires, dont certaines peuvent être réalisées à travers un partenariat public- privé...
 
Vendredi 30 Octobre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :