Le Pr Omar Sankharé repose pour l’éternité au cimetière Madoki de Thiès


Le Pr Omar Sankharé repose pour l’éternité au cimetière Madoki de Thiès
Décédé ce lundi à Dakar des suites d’une maladie à l’âge de 65 ans, le Pr Omar Sankharé, critique littéraire de renom, repose désormais au cimetière Madoki de Grand- Thiès, près de son Regretté père. Il a été inhumé ce mardi après la prière de 14 heures. Après la prière mortuaire dirigée par l’Imam de la grande mosquée de Thiénaba, il a été accompagné jusqu’à sa dernière demeure par une grande foule composée d’universitaires, d’hommes du monde des lettres et de la culture, etc. Pour perpétuer son œuvre, un Prix littéraire international est déjà en gestation. Présent à l’inhumation, le Pr Malick Ndiaye a égrené le chapelets des humiliations vécues par le Pr Omar Sakharé.
Selon lui, non seulement l’université lui a refusé sa demande de prolongation à laquelle il avait droit, mais plus triste encore, un exploit d’huissier lui a été servi pour quitter l’appartement qu’elle lui avait donné. Selon le Pr Malick Ndiaye, c’est ce qui a achevé le Pr Omar Sankharé. Mais heureusement dit-il, Dieu l’a rappelé à ses côtés pour corriger cette injustice, en lui donnant le meilleur des appartements

thies24.com

Le Pr Omar Sankharé repose pour l’éternité au cimetière Madoki de Thiès


Le Pr Omar Sankharé repose pour l’éternité au cimetière Madoki de Thiès
Mardi 27 Octobre 2015
Dakaractu




1.Posté par aida le 27/10/2015 21:34
Qu'il repose en paix. Il était notre prof de français à itecom et il nous a appris bk de choses que l'on ne connaissait pas. Qu'Allah l'accueille dans son paradis Amine

2.Posté par Maguette le 28/10/2015 07:23
mais Professeur Malick Ndiaye , controlez vous arreter de blasphemer........
l'heure n'est pas au réglement de comptes, vous ne ratez aucune opportunité pour faire ressortir votre amertume envers le régime.

Controlez vous quand meme, a se demander si vous etes vraiment un professeur comme vous aimez a le souligner !!!
Dieu merci que Macky se soit debarassé de vous en tant que Conseiller.



Dans la même rubrique :