Le Portugal directement qualifié pour la Coupe du monde 2018

En chasse derrière la Suisse depuis plus d'un an, le Portugal a été au bout de son pari mardi soir. En dominant (2-0) les partenaires de Stephan Lichtsteiner à Lisbonne pour le compte de la dernière journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, les champions d'Europe terminent en tête du groupe B et sont directement qualifiés pour la compétition russe.


A l'été 2016, le Portugal avait été sacré champion d'Europe dans un contexte singulier, les prestations de Cristiano Ronaldo et consorts au cours du tournoi n'ayant suscité ni engouement, ni admiration générale, bien au contraire. Et ce mardi soir, les troupes de Fernando Santos ont de nouveau accompli un petit exploit puisque les voilà qualifiées pour la prochaine Coupe du monde à la faveur d'une victoire (2-0) à Lisbonne contre la Suisse.

Pourtant, cela fait plus d'un an que Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers courent après ce valeureux adversaire, qui était parvenu à prendre l'ascendant dès la première journée de ces éliminatoires, en septembre 2016, grâce à un succès sur le même score face aux récents champions d'Europe. Et depuis, les deux rivales se rendaient coup pour coup dans une poule B assez faible, rassemblant aussi la Hongrie, les Féroé, la Lettonie et Andorre. Condamné à chasser la Nati, le Portugal n'a jamais baissé les bras, signant plusieurs cartons, plus que les Suisses en tout cas.
De fait, avant le coup d'envoi de cette "finale", la différence de buts générale était largement à la faveur des Lusitaniens: +26 contre +18. Un succès était donc suffisant pour passer devant le bourreau du premier jour. Et sur la pelouse de l'Estadio da Luz, la Selecçao ne s'est pas ratée et a su faire le boulot au terme d'un match engagé où les visiteurs ont eu quelques opportunités d'inquiéter Rui Patricio. Mais ce sont bien les Portugais qui ont fait la différence, malgré un certain manque d'efficacité dans le dernier geste. Le csc de l'ancien Gunner d'Arsenal Johan Djourour (1-0, 41e) aura mis les locaux sur la voie royale, avant qu'André Silva (2-0, 57e) ne signe le but du break. Le Portugal sera en Russie, prêt à en découdre une nouvelle fois avec ceux qui critiquent cette équipe laborieuse et si peu inspirée.
Mardi 10 Octobre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :