Le Plan Sénégal Emergent, une affreuse piraterie surfacturée !!!


Le Plan Sénégal Emergent, une affreuse piraterie surfacturée !!!
Face à l'effondrement de son capital-confiance, le régime de Macky SALL en perte de vitesse consacre désormais son énergie à nous gaver, à longueur de journée, d’une chimère très peu convaincante, déloyalement baptisée Plan Sénégal Emergent, qui en réalité n’est rien d’autre que la caricature du rapport final de l’étude prospective Sénégal 2035, conçu sous le magistère du président Wade. Après avoir savamment incité en erreur l'écrasante majorité des sénégalais, l’homme sans aucune assise populaire qui s’était affiché à l’opposé de notre présidence, n’a pas tenu toutes ses erronées promesses.
Par des manœuvres de diversion, il s’est fait faire un chiffon indigeste communément désigné Yonou Yokouté et qui dans les faits n’étaient que du vent frais de l’harmattan. Bien évidemment, il a réussi à envoûter les sénégalais en abusant délibérément de leur crédulité. En s’affichant comme un homme de rupture aux mains propres, il a su exploiter les tares d’une gouvernance, dont il fut, en grande partie, partie prenante et responsable. Il faut le prendre pour dit, cet adepte de la courte échelle se plait plus dans un rôle de locomotive car il n’a pas la capacité d’élaborer un modèle de développement économique pour nous sortir de cette passe difficile, à laquelle nous a enlisés ce pouvoir aux abois.
Cette traque érigée en méthode de gouvernance ne peut être qu’une mesure dilatoire puisqu’elle n’offre pas du pain quotidien aux jeunes chômeurs qui font, au jour le jour, face à un lendemain plus qu’incertain. L’heure n’est donc plus aux jactances ni aux tripotages compensatoires, qui de toute façon sont voués à l’échec. Au lieu de s’épuiser à pérenniser le mal être des sénégalais, ce régime sans devenir dans son ensemble ferait mieux d’estomper cette stérile navigation à vue pour enfin mettre en place un programme socio-économique à visage humain.
C’est le lieu de rappeler que ce prétentieux, qui n’a rien de ce qu’il donne l’air, avait avant son accession aux commandes de l’Etat, pour principal socle la sobriété et la vertuosité.  Il est cependant clair que nous ne saurions souscrire ces vulgaires tricheurs sans scrupules qui, pour escroquer les bailleurs de fonds établis au club de Paris, ont honteusement pillé l’essentiel des travaux conçus par le président Wade.  
Cette tentative funeste de vouloir s’accaparer de la paternité de l’étude prospective Sénégal 2035  en l’utilisant comme une plateforme pour faire du lobbying auprès des investisseurs nous courbent la tête de honte. A ce titre, il n’est point un secret d’attester que le contenu du plan Sénégal émergent pour lequel le gouvernement Sénégalais a déboursé de 2,5 milliards de FCFA est un insolent plagiat.
Monsieur Macky Sall, qui ne cesse de faire preuve d'amateurisme dans la gestion des affaires de la cité, devrait avoir au moins,  les 24-25 février 2013, devant les privés internationaux et nationaux, la décence, la probité morale et l’honnêteté intellectuelle d’expliquer  la genèse de ce plan piraté jusqu’à la moelle épinière. En tous les cas, nous l’exigeons puisqu’il sera difficile pour des investisseurs de jeter leur dévolu sur un dol toxique, parodié et surfacturé à l’ordre de 2,5 milliards de FCFA.
Ces actes perfides mettent en exergue plus que la mauvaise foie notoire, l’incompétence généralisée d’un régime sans vergogne en carence cruelle d’inspiration. La bonne gouvernance, dont vous avez souvent recours dans vos logorrhées pompeuses, est aux antipodes de ces procédés qui écornent l’image du Sénégal à l’international. Nous refuserons, quel qu’en soit le prix, que le peuple Sénégalais soit l’otage de ces errements gouvernementaux.
Nous constatons encore une fois, que plus le temps s’effrite, plus ce pouvoir imbibé dans tant de bassesses, s’approprie maladroitement les fruits d’une conception stratégique du président Wade.  En piratant cette feuille de route du président Wade, qui avait résolument engagé le Sénégal dans la voix de l’émergence, ces marchands d’illusions ne font que précipiter la courbe de leur chute.    
 
Le peuple sénégalais doit, par ce fait, se rendre à l’évidence que ce régime aux abois ne dispose point de personnes ressources pour pourvoir leurs pressantes attentes. Leurs priorités se résument à des manipulations juridiques insidieuses. En saurait il être autrement vu leurs impérities cathédrales ? That’s the question.
 
 
Samuel A. Sarr
Ancien Ministre d'Etat
Président de l'Institut Libéral 
Wadiste éternel 
Almadies, Dakar

REPUBLIQUE DU SENEGAL ....................
MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES
.....................
DIRECTION GENERALE DU PLAN
.................
DIRECTION DES STRATEGIES DE DEVELOPPEMENT
ETUDE PROSPECTIVE « SENEGAL 2035 »
Rapport final
Juin 2011 
Lundi 3 Février 2014
Dakaractu




1.Posté par elton le 03/02/2014 18:04
Ce gars s'il avait un peu de vergogne se terraient pour toujours. Si on devait accuser la partenité de la chute de Wade à quelqu'un il aurait 40% et Karim Wade 40% et le reste se partageraient les 20%. Durant 12 ans il n'a pas été foutu de fournir aux sénégalais du courant en quantité, qualité et prix. Aujourd'hui qua les sénégalais ont bouté son maitre dehors il amasse ses pierres et comme un fou en jette sur tout. C'est aussi normal puisque il ne peut plus voyager il est obligé de se trouver un travail de jeteur de pierre. Bon courage, ta haine te perdra. Quel est le sénégalais qui a une fois entendu parler de ce plan. C'est la preuve que ce plan n'était pas convaincant. Avec Wade y avait pas possibilité de planifier. Il réflé&chissait à tout.

2.Posté par Dr Djinne le 03/02/2014 18:09
Les gosses Sarr et Rampino font des bons dictés de leurs maître Ablaye Pagaille, qui avec Bokassa, Idi Amin, Mugabe et Mobutu, entre autres, représenteront les pages noires dans l'histoire de l'Afrique.

3.Posté par papis 22 le 03/02/2014 19:56
Samuel, tu dois la boucler. Bientot tu vas voir ce qui va te tomber dessus. Tu es un traitre,voleur et tes textes ne sont qu'un moyen pour tromper la population et Wade. Mais c'est pour très bientôt, tu verras. Tu verras. A bientôt

4.Posté par mbaydonde le 03/02/2014 22:15
M. SARR, merci pour la contribution et surtout pour le document attaché...Je pense que pour les adeptes de la réflexion et du rationnel c'est une bonne chose.

5.Posté par dioufy le 04/02/2014 09:52
"Après avoir savamment incité en erreur l'écrasante majorité des sénégalais," tu crois que 65% des SN peuvent se tromper sur le choix de leur PR, Mr Sarr apparemment tu présentes des symptômes infériorité mentales.
Va te faire soigner avec tes Waderies.
Ton texto à la con ne nous feras pas changer d'avis.

6.Posté par nit le 04/02/2014 11:57
ma placé pour donner des leçons . amnésique khana



Dans la même rubrique :

AIDA CHERIE - 22/05/2015