Le Pds offre ce lundi, un "N'dogou spécial" à Karim Wade...


Le Pds offre ce lundi, un "N'dogou spécial" à Karim Wade...
DAKARACTU.COM -La Maison d’Arrêt de Rebeuss sera littéralement submergée de repas ce lundi. Et pour cause, puisque de sources proches des libéraux, Dakaractu est en mesure de révéler que Wade fils aura droit demain à un "N'dogou spécial". En termes clairs, sur initiative des femmes du Pds, appuyées par la quasi totalité des pontes libéraux, de copieux mets seront convoyés à destination du plus célèbre détenu du Sénégal.

... au même titre que Bara Gaye, Ndèye Khady Guèye, Aidara Sylla, TOS

Il nous revient qu'outre Wade fils, ses compagnons d'infortune, et autres "frères" et "sœurs" libéraux seront servis. C'est dire que le geste sera élargi aux autres prisons à savoir : Cap Manuel, Camp Pénal etc... dans lesquelles purgent une pléiade de dignitaires du régime Wade.
Comme pour étaler leur force de frappe, les autres détenus estampillés juridiquement "droit commun" auront également leur part de ces mets qui seront préparés dans l'enceinte de la permanence nationale du Pds, sise sur la Vdn...
Lundi 5 Août 2013




1.Posté par INFORMATICIEN KHOUR DABE le 05/08/2013 08:34
COMMENT CRÉE SA PROPRE RADIO SUR INTERNET ET COMMENT L’INTÉGRER DANS UN SITE WEB
http://lejeunekharagne.blogspot.com/2013/08/comment-cree-sa-propre-radio-sur.html

2.Posté par ARMEE DU PEUPLE le 05/08/2013 10:27
LES GÉNÉRATIONS FUTURES VOUS REMERCIERONT JAMAIS ASSEZ




Pluies Eternelles de Félicitations et de Remerciements au Président Wade 
 

Abdoulaye Wade président du Sénégal
Excellence,
 Par la nation Sénégalaise, Homme et femme, par les militantes, militants et sympathisants du PDS, ressortissants Sénégalais et Sénégalaise à l’issue des élections présidentielles, nous tenons très sincèrement, à vous présenter nos vives félicitations, remerciements et nos sincères vœux de santé et de bonheur et de davantage de progrès et de prospérité pour le Sénégal !

Nous tenons ici, également, à rendre hommage à votre intuition, à votre clairvoyance et à votre énergie, un penseur et un organisateur d’exception. Vous avez, par votre talent et votre énergie, associés à un grand savoir, donné à notre pays la forme, la vitalité et la vigueur qui sont les siennes aujourd’hui.

Nous honorons votre travail inlassable en faveur de la paix dans les quatre coins du monde. 
Ensemble, avec le peuple Sénégalais, vous avez mené de nombreuses batailles sur plusieurs fronts et remporté de nombreuses victoires :

La paix et la stabilité règnent désormais dans notre pays ; 
L’unité et de l’intégration nationale se consolident tous les jours ; 
La démocratie et l’Etat de droit se renforcent tous les jours davantage ; 
Le Sénégal est un pays émergent, grâce à vous ; 

Ces victoires n’ont été possibles que grâce à votre ferme volonté de moderniser les institutions républicaines.

Sous votre houlette, le Sénégal a réussi à affirmer sa personnalité et son identité, ce qui conforte notre crédibilité et nous valent estime, respect et considération dans le concert des nations.

Votre brillant succès à l’élection présidentielle de mars 2000 et en 2007 dès le premier tour, est aujourd’hui la confirmation logique, par le peuple Sénégalais souverain, de la qualité de l’excellence de votre travail : nous en sommes fiers et vous félicitons. 

Il importe pour tout Sénégalais, mais aussi pour tout Africain et tout homme de bonne volonté, de bonne foi, honnête et reconnaissant, qui se veut « citoyen du Sénégal », de découvrir, de pénétrer et de s’imprégner de la « pensée prospective » qu’a portée cet être de dimension exceptionnelle qu’est Le Président Maitre Abdoulaye WADE !

Nous restons convaincus que votre rêve déjà exprimé depuis longtemps de laisser aux générations actuelles et à venir, un Sénégal fort, prospère et démocratique se concrétise chaque jour davantage.

Les résultats des élections présidentielle de 2012 n’est certainement pas synonyme de disparition ou d’une quelconque extinction de sa pertinence philosophique et morale... Bien au contraire ; les enjeux mondiaux (Economique, culturelle, politique) actuellement perceptibles dans l’évolution de nos sociétés mettent de plus en plus en relief tout l’intérêt de votre vision perçante, tournée vers l’avenir des Sénégalais et Sénégalaises, de leur civilisation et de leur destinée.

Maitre, nous éprouvons une grande satisfaction par rapport à votre sagesse, votre grandeur d’esprit et d’âme, en réussissant l’exploit encore a conservé l’Etat du Sénégal. Vous avez empêché le Sénégal de disparaitre, par un simple appel téléphonique. Vous nous avez en conséquence sauvés, une fois de plus, des catastrophes que nous voyons dans des pays de la sous région, et très récemment en Cote d’Ivoire. Et vous avez confirmé la grande nation démocratique qu’est le Sénégal !

L'influence grandissante de notre pays sur la scène internationale grâce au leadership et au charisme du président de la République Maitre Abdoulaye WADE, fait du Sénégal un acteur reconnu et un interlocuteur privilégié dans la marche du monde. La vigueur de notre démocratie et notre stabilité forcent le respect. L'invitation de manière régulière du président Wade au sommet du G20 en est une parfaite illustration.

Sur le plan de l’éthique existentielle, concernant la personne et la collectivité (respect de la dignité, des droits et devoirs de l’humain), comme sur le plan de la bonne gouvernance généralisée (respect des règles solidaires, de la transparence communautaire et du bien public), tout devient plus concret, plus sensible. La liberté d’expression des idées et des opinions que le Président nous a inculpés, a fini par faire ressortir une certaine forme de consensus, de progrès dans « la mentalité » des populations. C’est ainsi qu’apparaît peu à peu, de façon consistante, la notion de « démocratie ».

Vous avez crée l’esprit libéral et des hommes libéraux, et un de ces hommes est aujourd’hui votre successeur ! Vous avez, comme un bon libéral respecté la liberté d'autrui, essentiellement cette liberté de CHOIX (des idées, des croyances, des actes). Même avec la presse, chose que peut être, beaucoup n’ont pas compris ! La Presse qui développe et appuie des idées libérales a vue jours, durant votre règne !

L’épanouissement des peuples, harmonieusement intégrés, mérite tous les efforts, de toutes les forces positives du monde. Là se trouve le dilemme pour nos générations actuelles.

Je rends une vive remerciement, sans limite pour avoir donné aux Sénégalais et Sénégalaise une fierté d’appartenance et de respect de soi. Vous avez réussis à décomplexer votre peuple face à l’occident également. Des sirènes perverses, venues d’ailleurs, manœuvrent sournoisement pour domestiquer les populations africaines et les asservir durablement. Face à cette funeste entreprise, vous avez choisi de mener le combat, au nom de la dignité et de l’honneur du continent. Nous avons compris pourquoi vous dérangé tant l’occident, parce que vous êtes un président décomplexé ; pour avoir fréquenté tous les cercles où l’on fabriquait « l’intellectuel politiquement correct », vous avez refusé d’être un « nègre de service ». Comme Prométhée, vous avez conquis le feu pour éclairer votre peuple.

Contrairement à ce que certains ont pu croire et affirmer, notamment à une certaines époques agitées, pris qu’ils étaient dans le processus heurté des trajectoires politiques et des conflits de générations, Maitre WADE n’est pas un homme tourné vers le passé... La force de sa volonté sur la réalisation de ses projets pour l’avenir du Sénégal et de l’Afrique, est plus solide que le passe de remord et de regret, avec 26 ans d’opposition. Il n’est certainement pas de ceux qui sont restés figés sur un Sénégal qui vit au jour le jour, Un Sénégal qui pense qu’aux besoins physiologiques. Il a plutôt défini sa démarche, délibérément, à partir d’une « volonté » tournée vers un Sénégal émergent, un meilleur Sénégal de demain, avec des intentions à long terme, pour une nouvelle génération, enracinée dans le terreau de l’identité culturelle Africain, représenté par le Monument de la Renaissance Africaine, mais aussi - et surtout - axée de façon dynamique sur le progrès de l’être avec ces grands plans et chantiers.

Le monument de la renaissance est pour le peuple noir un voyage de redécouverte de soi et de restauration de son amour-propre. Dans tous les grands pays, dans toutes les nations qui ont un amour pour leur pays, nous pouvons voir des représentations qui symbolisent leur identité, leur appartenance, leur civilisation. C’est le cas de la Tour Effel, la Statut de la Liberté, le Big Ben, le Taj Mahal, le Christ de Rio, etc.

Il serait donc regrettable, pour nous, de délaisser ou négliger les atouts certains que nous offre une telle pensée, si féconde et si pertinente. Surtout lorsqu’elle se situe face aux soubresauts et aux multiples errances que l’on constate actuellement dans nos sociétés sur tous les continents et sous toutes les latitudes.

Il est évident, pour tous ceux qui observent les collectivités humaines d’aujourd’hui, avec un peu plus de hauteur et de discernement, que nous subissons actuellement des bouleversements profonds, jusque dans la structure même de nos existences. Ces mutations, qui se généralisent, remettent en cause les anciens équilibres de la société, de même que nos références d’homme noir.

C’est dans cet esprit, que Le Président Abdoulaye WADE a organisé le FESMAN en 2011. C’est sans complexe qu’il faut l’aborder, et c’est avec sérénité qu’il faut le stimuler. Et cela ne peut se faire qu’avec un brassage des populations, organisé et maîtrisé afin de toujours sauvegarder les équilibres.

C’est là, toute la grandeur des pensées et idées du Président Maitre Abdoulaye WADE, qui tout au long de sa vie à prôner les Etats Unis d’Afrique.

Dans son programme, le Président Maitre Abdoulaye WADE a inscrit l’objectif des Etats Unis d’Afrique, confirmé par le congrès des jeunes de 1985.

« En écrivant ce livre, je veux donc, avant tout, être fidèle à moi-même, fidèle à mes convictions les plus profondes, fidèle à ma volonté de participer à la construction d’une Afrique unie, indépendante et prospère». Extrait du livre «Un destin pour l’Afrique, édition Michel Lafon 2005, page 16».

Aujourd’hui le Sénégal est un pays émergent, bien posé sur l’autoroute du Développement ! Il faut prendre en compte, les progrès de la science - ou des sciences - qui, très souvent, entraînent des changements de données, tant individuelles que sociétales. L’environnement en est aussi transformé. Et depuis le début, Le Président Abdoulaye Wade a toujours usé du slogan «Sopi» : changement, ce qui l’ai d’ailleurs fait élire à la magistrature suprême au Sénégal en 2000.

Ces deux mandats ont permis des avancées significatives dans l’esprit des Sénégalais, d’abord la motivation personnelle de chaque Sénégalais à se battre et travailler dur, au gout de la bien aisance, au gout du changement, du possible, de la confiance en soi.

Par ailleurs, dans tous les secteurs il y’a d’extraordinaire progrès, ces progrès qui constituent essentiellement les fondements de développement.

Tous, à l’unanimité, confirme que les grands projets déjà achevés et en cours du Président Abdoulaye WADE, ont largement amélioré le cadre de vie du Sénégal et contribue à son environnement avec de nouveaux aménagements : Infrastructure, modification du plan local d'urbanisme, L'enrichissement du patrimoine historique Sénégalais se poursuit avec l'acquisition de la place du Souvenir, du mémorial de Gorée, du grand musée de Dakar, du Grand Théâtre, etc. 

Malgré les effets néfastes d’une crise mondiale qui n’a épargné aucun pays, vous avez persévéré dans le redressement économique et la lutte contre la pauvreté. Réaliser ces objectifs dans un contexte international défavorable devient un immense défi à cause de la vulnérabilité de nos économies.

Le Président WADE s’y est engagé en amorçant des ruptures fondamentales et des innovations. 

Dès son accession à la Magistrature suprême, le Président WADE a impulsé une nouvelle dynamique à l’économie sénégalaise qui s’est traduite par l’innovation et la créativité et dont les résultats ont entraîné une transformation structurelle de l’économie. 
Les principaux axes de cette Vision s’articulent autour de : L’affirmation du rôle du secteur privé comme moteur de la croissance économique. Parmi les nombreuses initiatives qui ont été développées on peut citer : 

La mise en place d’un Conseil Présidentiel de l’Investissement qui a permis d’améliorer l’environnement des affaires par l’accélération de plusieurs réformes, illustrée par le classement du Sénégal comme 1er pays réformateur en Afrique et 5éme dans le monde. (Rapport Doing Business 2009), 

La mise en œuvre d’une politique libérale à visage humain par une implication de l’Etat dans la résolution des problèmes sociaux,

La création d’Agences chargées de la Promotion des Investissements (APIX) des exportations (ASEPEX) et de l’encadrement des PME/PMI (ADEPME),

La mise en œuvre d’un cadre favorable au développement des sources de financement innovant : loi BOT, PPP.

La réalisation d’infrastructures structurantes : Autoroute à Péage (Dakar-Diamniadio-Diass) et Aéroport International Blaise Diagne suivant des modes de financement innovants (Loi relative aux contrats de construction, exploitation transfert d’infrastructures, décret portant création d’une redevance de Développement des Infrastructures aéroportuaires), Construction de routes, ponts et autres ouvrages d’art à travers le pays et réalisation de corridors d’intégration avec les autres pays de la sous-région.

La généralisation de l’outil informatique pour : Appuyer tous les secteurs de l’économie, Favoriser l’accès des centres communautaires au numérique (Cyber cases), Développer l’interconnexion de services administratifs (intranet gouvernemental).

La promotion d’une agriculture moderne, diversifiée et porteuse d’emplois (REVA et GOANA). Depuis 2000, le Président WADE a initié une ère de réformes pour relancer le secteur agricole.

Ces programmes concernent : 

La diversification de la production par la mise en œuvre de programmes spéciaux (Maïs, Sésame, Manioc, biocarburants) .

L’élaboration d’un cadre institutionnel nouveau (lettre de politique de développement de la filière arachidière, Loi d’Orientation agro-sylvo-pastorale) 

La mise en œuvre d’une stratégie destinée à relever le défi de la souveraineté alimentaire (lancement de la GOANA) 

La promotion de l’emploi dans le Secteur agricole (Programme de Retour Vers l’Agriculture) 

La réorganisation des producteurs avec la création du Syndicat JAPANDOO en vu de lancer la Révolution Verte, 

Le projet de banque verte et la mise en place d’une assurance agricole 

L’augmentation des ressources affectées au secteur par un début d’exécution du Plan National d’Investissement agricole (PNIA) évalué à hauteur de 2015 milliards de F CFA 

La lutte contre la sécheresse par les pluies provoquées (Bawaan) et la construction de bassins de rétention. 

Une attention accrue aux secteurs sociaux de base avec comme conséquence un relèvement sensible des indicateurs suivis dans le cadre des OMD. 
Les initiatives majeures ont porté sur : 

Le programme « Badiénou Gokh » et la gratuité de la césarienne 

La réduction de la fracture numérique. 

La protection des groupes vulnérables par la mise en place de programmes spécifiques (Plan Sésame, Plan JAXAAY,) 

La promotion de l’équité et de l’égalité de genre 

Adoption en 2010 de la loi sur la parité hommes femmes dans les instances électives 

Mise en place de l’observatoire de la parité 

Réparation de la discrimination en matière de traitement des femmes travailleuses (fiscalité sur les salaires et prise en charge par la femme de son époux) 

Réaffirmation dans la constitution de l’accès des femmes au foncier 

La promotion de la Culture et des Arts : Réalisation de Grands Projets Culturels(le Monument de la Renaissance, le Grand Théâtre National, édification de la Place du Souvenir, le Musée des civilisations noires, Maison de la Presse) 

La prise en charge de la petite enfance : construction de la case des tout petits, Renforcement du dispositif juridique de la protection de la petite fille.


La diversification de la coopération technique et financière : le développement de la coopération Sud-Sud (Inde, Iran, Chine, Brésil) a permis à notre pays d’entrer dans une ère d’industrialisation avec la mise en place d’unités de montages d’automobiles, de transformation des produits agricoles et d’exportation des ressources minières.
La promotion de l’emploi non salarié par des programmes spécifiques

Fonds de Promotion de la jeunesse (FNPJ),

Office pour l’Emploi des Jeunes de la Banlieue (OFEJBAN),

Agence d’Insertion des Marchands Ambulants.

Agence Nationale pour l’Emploi des Jeunes (ANEJ)

Fonds National d’Aide à l’Emploi (FNAE)

Ces facteurs d’innovation ont permis à notre économie d’accroître ses performances à travers : une croissance soutenue et diversifiée, la mise en place de leviers pour la compétitivité de l’économie (augmentation des investissements dans les infrastructures et les ressources humaines), une amélioration des indicateurs sociaux.

Les résultats de cette Stratégie doivent faire l’objet d’une appropriation par tous les acteurs : Gouvernement, partis politiques (PDS et ses alliés), partenaires financiers, organisations de la Société Civile, femmes et jeunes).

Il est évident que de telles perspectives ne sont pas simples ni rapides. Il va de soi également que de telles démarches sont multilatérales et progressives. Elles impliquent nécessairement un consensus de pensée à cultiver, à entretenir et à développer. C’est dire qu’il faut s’armer de patience et se nourrir de convictions ; tout en imaginant des lignes de conduites rigoureuses et un pragmatisme d’action capable de s’adapter à la multitude des situations. Cette dynamique se fonde sur un dialogue des cultures à structurer en permanence, et sur une tolérance interactive et positive, à tous les niveaux. 

Excellence, C’est avec beaucoup d’émotion que nous avons aujourd’hui l’occasion unique et privilégiée de vous remercier bien fidèlement et loyalement, pour avoir partagé avec nous au cours de ces douze années, votre affection, votre amitié, si joyeuse, votre enthousiasme spontané, vos connaissances, si importantes, vos convictions, si essentielles, votre bonheur de vivre, communicatif, pour contribuer à témoigner de notre engagement commun à affirmer l’idéal d’un Sénégal riche de sa diversité, à la découvrir et à l’apprécier dans toutes ses différences, seul fondement de la liberté et de la paix.

Je vous remercie, tout particulièrement de votre contribution au développement de notre cher Sénégal ! Pour l’aide précieuse apportée à la réalisation de nos projets, nous exprimons donc toute notre reconnaissance envers vous

3.Posté par vip le 05/08/2013 11:33
je me demande si les gars du PDS ont montré à Bara Gaye la vidéo où l'homosexuel Babacar Ndiaye déclarait détenir un passeport diplomatique depuis 07 ans. C'est la preuve que Bara a menti à tout le peuple sénégalais. c'est le régime de wade qui le lui a remis. c'est clair.

Dans ses courriers qu'il envoie depuis la prison, il devrait songer à coucher sur papier 13 millions d'excuses et de pardon au peuple sénégalais en général et à macky sall en particulier.

Coumba demande à ton ami de vérifier ses infos avant de parler. du coup il s'est décrédibilisé.

Pour le moment sa place est en prison, le temps qu'il se rende compte de ses enfantillages et à méditer sur son sort.

je suis pour qu'il reste le plus longtemps en prison parce que c'est un mauvais exemple pour la société.

4.Posté par MANE Moussa le 05/08/2013 12:46
Merci L'Artiste, par votre vision, votre rebellion vis à vis de tous les dogmes trompeurs, vous avez usé des mêmes armes que ceux qui nous ont tant expolués, trompés des siècles et des siècles. Oui, c'est parce-que vous les connaissez assez qu'ils n'ont pas apprécié votre présence qui commençait à ouvrir les yeux à toute l'Afrique noire. Votre exemple donnait de "mauvaises habitudes" à tous ceux qui n'ont jamais osé franhir le pas pour servir leurs peuples en réalisant des projets ambicieux d'infrastructures à la dimension de votre vision politique que vos adversaires traitaient de mégalomanie et qu'ils inaugurent à présent sans retenue. Ils ont utilisé les nôtres par le verbe, la communication, la haine, le mensonge, l'égoïsme et la méchanceté pour tromper votre peuple et vous faire partir. Ils ont créé des légionnaires avec des combinaisons hétéroclites de politiciens qui ne vous ont jamais pardonné de leur avoir refusé la gouvernance collégiale alors qu'ils ne se sont jamais présentés aux élections pour les gagner; ils ont toujours voulu partager le pouvoir en se présentant comme l'avant garde d'un état communiste. Votre refus d'un tel système les a heurtés, blessés et aigris. A présent, ils traquent vos partisans par l'intimidation, la calomnie et l'accaparement de tout le pouvoir sans opposition. Nous disons non et non, votre Sénégal, le nôtre ne restera pas les bras croisés sans réagir. Comptez sur nous pour défendre votre leg, votre vision et vos réalisations. Merci encore!!!!

5.Posté par DIOP le 05/08/2013 13:14
Wakhoulo fi dara, Abdoulaye n'est rien d'autre qu'un vulgaire malfaiteur.

6.Posté par oxmo le 05/08/2013 13:36
diop yaw sa baye moye vulgaire mafaiteurs di todiémane domou thiaga bou toth sa djobou ndaye .... hahaha yaw danga faté histoire khana sa mame lat dior ballou dokh lako toubap bi dor piw dafa done daw hahahaha les sall on lé coné tous dou niome gno warone sa mame lat. kone nopile ...



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016