Le PSG va discuter avec Simeone… mais ce n'est pas la seule piste

La saison du PSG, et notamment de l’élimination en quarts de finale de la Ligue des champions, a fortement déçu Nasser Al-Khelaïfi. Le président parisien se penche sur le cas d’autres entraîneurs. Parmi eux Diego Simeone, avec qui les dirigeants parisiens vont discuter, selon les informations de RMC Sport. Mais d’autres pistes existent.


Laurent Blanc ne pensait sans doute pas que l’été serait aussi chaud pour lui. Les déclarations fortes du président Nasser Al-Khelaïfi dans Le Parisien ce matin remettent en cause fortement le coach parisien. Dans cet entretien, le dirigeant qatari remet clairement en cause son entraîneur, même s’il ne le cite pas. Laurent Blanc, qui est en vacances, ne s’attendait surement pas à cette interview. Et tout le monde au PSG a l’impression d’être revenu en juin 2013 quand l’ancien entraîneur de Bordeaux avait signé au PSG.

A lire aussi >> PSG : Al-Khelaïfi place Blanc sur la sellette

A l’époque déjà, Blanc avait été un choix par défaut après les refus de plusieurs grands coaches en Europe. L’ancien sélectionneur des Bleus ne dispose pas d’une grande cote de confiance auprès de son président. Et cette saison aura vraiment marqué le boss du PSG, qui n’accepte toujours pas l’élimination en quarts de finale de Ligue des champions contre Manchester City.

« Le problème ce n’est pas Laurent Blanc ou son contrat. Ce n’est pas une affaire d’argent. Si le PSG dispose d’un plan B assuré, si un entraîneur plus fort et plus reconnu en Europe dit oui à Nasser pour venir à Paris, la situation changera et ça marquera la fin de Blanc », confie un proche du Paris Saint-Germain.  

Blanc est en danger

Aujourd’hui, Laurent Blanc est en danger. Son avenir à Paris n’est pas entre ses mains mais entre le choix d’entraîneurs plus reconnus sur le marché, même s’ils ne sont certes pas nombreux. Avant qu’il ne choisisse Manchester City, le PSG avait sondé par exemple Pep Guardiola. L’ancien entraîneur de Barcelone avait répondu à la direction parisienne qu’il rêvait de la Premier League et qu’il ne se voyait pas entraîner en France pour le moment.

A lire aussi >> Mercato : Ben Arfa de plus en plus proche du PSG ?

Discussions prévues avec Simeone

L’année dernière, Paris avait sondé aussi Diego Simeone avant sa prolongation jusqu’en 2020. L’Argentin avait répondu qu’il ne se voyait pas quitter l’Espagne pour le moment. Une situation qui a changé depuis la finale de Ligue des Champions perdue contre le Real Madrid.

A lire aussi >> OL : Lacazette au PSG, Aulas ne dit pas non

Simeone a confié à son entourage et laissé filtrer sur le marché qu’il pensait clairement à un départ de l’Atlético de Madrid. Conseillé par sa sœur et Jorge Mendes, Simeone a décidé de partir en vacances avant de revenir faire le point avec son club. Jorge Mendes, proche de Simeone et Al-Khelaïfi, essaye de rapprocher les deux hommes. Selon nos informations, le PSG a prévu de discuter avec Diego Simeone afin de connaitre ses intentions. Son profil en termes d’image et d’influence sur ses joueurs a marqué Paris.  

A lire aussi >> Riolo : "Diego Simeone est immense"

Pellegrini a été proposé

Une autre piste, dont le nom n'a pas filtré, est aussi très tenté pour rejoindre le club parisien. Un entraîneur qui a déjà dit au PSG qu'il était très intéressé par le poste. Et Paris reste un club très attractif. Plusieurs coaches en Europe ont contacté Nasser Al-Khelaïfi pour lui faire part de leur envie d’entraîner le club de la capitale française. Les agents de Manuel Pellegrini, qui a éliminé le PSG en quart de finale de Ligue des champions, ont par exemple proposé leur entraîneur à Paris.

Même s’il n’est pas encore parti, aujourd’hui l’avenir de Laurent Blanc s’inscrit en pointillés à Paris, surtout si un très grand coach européen se décidait à regarder le PSG de plus près. Avec cette même phrase et ce constat inquiétant pour Laurent Blanc qu'on partage dans l'entourage du PSG : « Si Blanc est toujours là après la déception de cette saison en Ligue des champions, c'est qu'il n'y aura pas eu d'accord avec un autre et donc qu’il va rester au club en tant que choix par défaut. »
Vendredi 3 Juin 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :