Le PIEDS appelle à reporter le scrutin président de dimanche


Le PIEDS appelle à reporter le scrutin président de dimanche

Le coordonnateur du Parti de l’intégration, de l’éthique et du développement du Sénégal (PIEDS), Ibrahima Konté, appelle à reporter le scrutin présidentiel de dimanche qu’il considère comme ‘’une boîte de Pandore’’, autrement dit, une source de malheurs ou de troubles.

’’La présidentielle de dimanche risque d’être la boîte de Pandore qu’il ne faudrait pas ouvrir. Il faut bloquer le processus électoral pour permettre un dialogue entre les différents acteurs politiques’’, a suggéré M. Konté, lors d’un point de presse.

Il a dit qu’‘’il faut bloquer le scrutin pour faire revenir tout le monde, y compris le président sortant Abdoulaye Wade, au verdict populaire, et débloquer après avoir tout assaini.’’

Le PIEDS, créé en septembre dernier, prône ’’l’intégration de l’éthique dans le combat politique et la gestion des affaires publiques’’. Son secrétaire général a dirigé le syndicat des travailleurs de la SONATEL. Il est à la retraite.

Une dizaine de civils et un policier sont morts dans les violences qui ont démarré le 27 janvier à Dakar et dans plusieurs villes du pays, après la validation de la candidature d’Abdoulaye Wade à l’élection présidentielle de dimanche prochain par le Conseil constitutionnel.

Ces violences opposent des policiers aux organisateurs des manifestations contre la candidature d’Abdoulaye Wade, élu en 2000 et réélu en 2007.

L’ancien président du Nigeria, Olusegun Obasanjo, est dépêché à Dakar par l’Union africaine (UA) et la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), pour une mission de paix devant l’emmener à arrondir les angles entre le candidat Wade et l’opposition.

Il a rencontré mercredi le coordonnateur du Mouvement des forces vives du 23-Juin (M23) Alioune Tine, ainsi que les candidats à l’élection présidentielle Cheikh Bamba Dièye, Ibrahima Fall, Moustapha Niasse, Cheikh Tidiane Gadio et Idrissa Seck. Il a aussi rencontré le porte-parole du mouvement ’’Y en a marre’’.

Il doit s’entretenir avec d’autres candidats, dont le président sortant Abdoulaye Wade.

Cheikh Bamba Dièye et Ibrahima Fall ont récemment proposé le report de l’élection présidentielle, en raison des violences.

Cinq millions 103 mille 297 électeurs se sont inscrits sur le fichier électoral, dont 23 mille trois électeurs militaires et paramilitaires, selon le ministère chargé des Elections.

Quatorze candidats sont en lice. Parmi eux figurent le président sortant Abdoulaye Wade, Ousmane Tanor Dieng du Parti socialiste (PS) et les anciens Premiers ministres Moustapha Niasse, Macky Sall et Idrissa Seck.
APS

Mercredi 22 Février 2012




1.Posté par Ano le 23/02/2012 00:48
Reporter les elections, est impensable. Certains candidats de l'opposition sont rester à Dakar sans aller battre jusqu'à 3 jours du scrutin, ils disent reporter. Donc eux ils l'avaient deja planifier, c'est pour ça qu'il n'ont pas aller battre campagne.

2.Posté par MHz le 23/02/2012 00:56
Nourrir, Éduquer,Soigner et libérer l'énergie des Sénégalais c'est à dire leur faire PETER ..... Poutt. Avec Gadio en libérant les énergies les Sénégalais pèteront fort :haha::jumpy::haha::haha:



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016