Le Niger s'engage à livrer Seïf al-Islam Kadhafi à la CPI


Le Niger s'engage à livrer Seïf al-Islam Kadhafi à la CPI
Le Niger prévoient de remettre Seïf al-Islam Kadhafi, fils de l'ex-dirigent libyen, à la Cour pénale internationale (CPI) de la Haye en cas de capture, rapporte mardi le site arabe An-Nil.
"Le gouvernement nigérien ignore où se trouve Seïf al-Islam, mais si ce dernier se manifeste sur notre territoire, le cabinet examinera la façon la plus appropriée de le transférer à la CPI", a indiqué Habi Mahamadou Salissou, membre du gouvernement de transition du Niger.
Le responsable a en outre appelé Seïf al-Islam à se rendre à la justice afin d'éviter le sort de son père.
Le 27 juin, la CPI a émis des mandats d'arrêt contre Mouammar Kadhafi, son fils Seïf al-Islam et le chef des services secrets militaire Abdallah Al-Senoussi, soupçonnés d'avoir commis une série de crimes, notamment des crimes contre l'humanité.
Selon certaines rumeurs, Seïf al-Islam aurait fui la Libye pour le Niger et envisagerait de se réfugier au Mali.
Citant le procureur de la CPI Luis Moreno-Ocampo, les médias occidentaux ont annoncé samedi 29 octobre que le "successeur" du colonel Kadhafi voulait se livrer à la CPI afin de prouver son innocence. Toutefois, lundi 31 octobre, Seïf al-Islam a démenti ces informations.

( Rian )
Mardi 1 Novembre 2011




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016