Le Mouvement des forces vives du 23 juin (M23) réaffirme l'orientation pacifique de son combat


Le Mouvement des forces vives du 23 juin (M23) réaffirme l'orientation pacifique de son combat
Le 31 janvier 2012, le M23 a appelé à un rassemblement pacifique à la place de l’Obélisque pour la défense de la Constitution, la défense de la forme républicaine de l’Etat et la tenue d’élections libres et démocratiques au Sénégal.

Initialement interdite, la manifestation a finalement eu lieu. Le M23 salue la mobilisation exceptionnelle des citoyens venus très nombreux répondre à l’appel du Mouvement.

Peu avant 19 heures, la police a dispersé sans sommation la manifestation pendant que les participants s’apprêtaient à rentrer chez eux.

Le M23, qui n’est ni de près ni de loin mêlé aux violences, exhorte les populations sénégalaises, en particulier les jeunes, à rester à l’écoute et à s’en tenir aux mots d’ordre libellés ainsi qu’il suit :



NON A LA VALIDATION DE LA CANDIDATURE DE WADE !

NON AU COUP D’ETAT CONSTITUTIONNNEL !

Le M23 met en garde les éléments incontrôlés qui seront tentés à l’avenir de saboter ses manifestations en appelant à la marche sur le Palais de la République et à l’affrontement avec les forces de l’ordre. Des mesures sont prises qui s’appliqueront avec rigueur et fermeté à l’encontre desdits éléments.

Le M23 tient le président Wade, qui s’entête à se maintenir au pouvoir par la violence et la fraude électorale, pour l’unique responsable des tueries perpétrées par son régime à l’occasion des manifestations pacifiques du Mouvement du 23 juin.

A la suite des événements de Podor et de Dakar ayant provoqué la mort de quatre personnes dont un policier, le M23 exige la démission sans délai du ministre de l’Intérieur Ousmane Ngom, bras armé du régime du président Wade.

Le M23 exhorte les populations sénégalaises à faire preuve de vigilance et à se tenir prêtes pour les manifestations pacifiques auxquelles elles seront conviées dans les prochains jours sur toute l’étendue du territoire.

Le dernier mot est au peuple souverain.

LA LUTTE CONTINUE.

Vive la République

Vive le Sénégal

Fait à Dakar, le jeudi 2 février 2012

M23
Jeudi 2 Février 2012




1.Posté par abou le 02/02/2012 14:34
Pourkoi continuer le combat si les leaders politik decide de participer aux elections avec wade? S'ils participe a la presidentielle avec Wade, le combat est déja perdu park il va les gagner?

2.Posté par germane le 02/02/2012 14:36
Je vend une gazinière neuve 4 feux jamais utilise de très bonne marque indesit .
Elle a plusieurs fonctions et est munie d une minuterie.
Le nettoyage du four se fait automatiquement par système catalyse
+ d infos au 70 700 73 80 ou par mail
germane_willane@hotmail.fr

3.Posté par germane le 02/02/2012 14:36
Je vend une gazinière neuve 4 feux jamais utilise de très bonne marque indesit .
Elle a plusieurs fonctions et est munie d une minuterie.
Le nettoyage du four se fait automatiquement par système catalyse
+ d infos au 70 700 73 80 ou par mail
germane_willane@hotmail.fr

4.Posté par bathie le 02/02/2012 14:44
il faut prendre langue avec la police de la nature et de l'engagement de votre démarche pacifique.
il faut leur demander qu'ils vous laissent le temps de leur livrer toute personne qui tenterait ou aurait lancer
une pierre ou quoi que ce soit à leur endroit.
il faut en informer le mouvement et de prendre des mesures idoines.
il faut organiser un rassemblement toujours pacifique à la place de l'Obélisque du vendredi soir au dimanche
soir où tous les leaders et sympathisants seront présents.

VIVE LA PAIX
QUE ABDOULAYE WADE DÉGAGE!

5.Posté par bathie le 02/02/2012 14:47
@germaine il faut poster votre annonce à expat-dakar.com

6.Posté par Citoyen le 02/02/2012 14:50
Penser une seule seconde qu'après tout ce qui vient de se passer Wade va aller aux elections pour les perdre, c'est être d'une naivete complice. Surtout apres sa dernière declaration : "les dernières turbulences n'étaient qu'une legere brise".Quel mépris pour tous ces morts.
Pour qui connait Wade, il n'appelera jamais a aller a des elections s'il n'était pas sûr de les emporter. Car ni Wade, ni Karim, ni Ousmane Ngom ne sont suicidaires.
Les observateurs n'y verront que du feu comme en 2007 grace au fameux logiciel. Et le Conseil Constitutionnel sera prompt a valider sa victoire comme lettre a la poste.
La seule issue c'est de continuer les manifestations partout. Face a la revolte du Peuple et la pression internationale qui s'accentue, aucun regime ne tient (surtout pas un pays aussi dépendant que le Senegal). Des exemples recents nous l'ont montré.
L'erreur fatale pour les leaders d'opposition serait de décider d'abandonner cette lutte pour aller battre campagne pour des élections ou : le juge est ce Conseil Constitutionnel qui a validé une candidature inconstitutionnelle, l'organisateur est celui la meme qui controle les forces de sécurité criminelles, et leur principal adversaire un homme qui n'a cure que des sénégalais soient assassinés (aussi lâchement). Si ces conditions leur paraissent acceptables, alors qu'ils aillent battre campagne comme des naifs, car décidément ils n'auront jusqu'au bout pas compris l'individu Abdoulaye Wade malgré ses agissements et ses propos.

7.Posté par ngagne le 02/02/2012 17:45
LA LUTTE CONTINUE VIVE LLA LUTTE CONTINUE VIVE LA RÉPUBLIQUE VIVE LE SÉNÉGAL VIVE LA DÉMOCRATIE A RÉPUBLIQUE LA LUTTE CONTINUE VIVE LA RÉPUBLIQUE VIVE LE SÉNÉGAL VIVE LA DÉMOCRATIE VIVE LE SÉNÉGALLA LUTTE CONTINUE VIVE LA RÉPUBLIQUE VIVE LE SÉNÉGAL VIVE LA DÉMOCRATIE VIVE LA DÉMOCRATIE LA LUTTE CONTINUE VIVE LA RÉPUBLIQUE VIVE LE SÉNÉGAL VIVE LA DÉMOCRATIE LA LUTTE CONTINUE LA LUTTE CONTINUE VIVE LA RÉPUBLIQUE VIVE LE SÉNÉGAL VIVE LA DÉMOCRATIE VIVE LA RÉPUBLIQUE VIVE LE SÉNÉGAL VIVE LA DÉMOCRATIE LA LUTTE CONTINUE VIVE LA RÉPUBLIQUE VIVE LE SÉNÉGAL VIVE LA DÉMOCRATIE LA LUTTE CONTINUE VIVE LA RÉPUBLIQUE VIVE LE SÉNÉGAL VIVE LA DÉMOCRATIE LA LUTTE CONTINUE VIVE LA RÉPUBLIQUE VIVE LE SÉNÉGAL VIVE LA DÉMOCRATIE LA LUTTE CONTINUE VIVE LA RÉPUBLIQUE VIVE LE SÉNÉGAL VIVE LA DÉMOCRATIE LA LUTTE CONTINUE VIVE LA RÉPUBLIQUE VIVE LE SÉNÉGAL VIVE LA DÉMOCRATIE LA LUTTE CONTINUE VIVE LA RÉPUBLIQUE VIVE LE SÉNÉGAL VIVE LA DÉMOCRATIE LA LUTTE CONTINUE VIVE LA RÉPUBLIQUE VIVE LE SÉNÉGAL VIVE LA DÉMOCRATIE LA LUTTE CONTINUE VIVE LA RÉPUBLIQUE VIVE LE SÉNÉGAL VIVE LA DÉMOCRATIE LA LUTTE CONTINUE VIVE LA RÉPUBLIQUE VIVE LE SÉNÉGAL VIVE LA DÉMOCRATIE LA LUTTE CONTINUE VIVE LA RÉPUBLIQUE VIVE LE SÉNÉGAL VIVE LA DÉMOCRATIE LA LUTTE CONTINUE VIVE LA RÉPUBLIQUE VIVE LE SÉNÉGAL VIVE LA DÉMOCRATIE LA LUTTE CONTINUE VIVE LA RÉPUBLIQUE VIVE LE SÉNÉGAL VIVE LA DÉMOCRATIE LA LUTTE CONTINUE VIVE LA RÉPUBLIQUE VIVE LE SÉNÉGAL VIVE LA DÉMOCRATIE LA LUTTE CONTINUE VIVE LA RÉPUBLIQUE VIVE LE SÉNÉGAL VIVE LA DÉMOCRATIE LA LUTTE CONTINUE VIVE LA RÉPUBLIQUE VIVE LE SÉNÉGAL VIVE LA DÉMOCRATIE LA LUTTE CONTINUE VIVE LA RÉPUBLIQUE VIVE LE SÉNÉGAL VIVE LA DÉMOCRATIE LA LUTTE CONTINUE VIVE LA RÉPUBLIQUE VIVE LE SÉNÉGAL VIVE LA DÉMOCRATIE LA LUTTE CONTINUE VIVE LA RÉPUBLIQUE VIVE LE SÉNÉGAL VIVE LA DÉMOCRATIE LA LUTTE CONTINUE VIVE LA RÉPUBLIQUE VIVE LE SÉNÉGAL VIVE LA DÉMOCRATIE LA LUTTE CONTINUE VIVE LA RÉPUBLIQUE VIVE LE SÉNÉGAL VIVE LA LUTTE CONTINUE VIVE LA RÉPUBLIQUE VIVE LE SÉNÉGAL VIVE LA DÉMOCRATIE LA DÉMOCRATIE LA LUTTE CONTINUE VIVE LA LA LUTTE CONTINUE VIVE LA RÉPUBLIQUE VIVE LE SÉNÉGAL VIVE LA DÉMOCRATIE RÉPUBLIQUE VIVE LE LA LUTTE CONTINUE VIVE LA RÉPUBLIQUE VIVE LE SÉNÉGAL VIVE LA DÉMOCRATIE SÉNÉGAL VIVE LA DÉMOCRATIE



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016