Le Mouvement Bamtaare Sénégal massifie ses rangs dans les universités


A quelques  mois des élections législatives, le Mouvement des élèves et étudiants de Bamtaare Sénégal du guide religieux Chérif Léhibe Aïdara multiplie ses activités de terrain pour massifier ses rangs.
Ce samedi 1er avril, une rencontre s’est tenue à Dakar. Elle a été une occasion pour ces élèves et étudiants de Bamtaare Sénégal et sympathisants, de partager sur la vie du mouvement, selon son  coordonnateur national Oumar Baldé.
A l’entame des travaux, ces jeunes de Bamtaare Sénégal ont tenu à «  réitérer leur reconnaissance à l’endroit de leur leader Chérif Léhibe Aïdara pour le soutien et l’assistance multiformes qu’il accorde à chaque élève et étudiant pour qu’il puisse faire une carrière scolaire, universitaire et professionnelle brillante ».
Les récentes émeutes survenues à Kolda avec la manifestation des jeunes conducteurs de moto-taxis se sont aussi invitées dans les débats. Le mouvement des élèves et étudiants de Bamtaare Sénégal a exprimé ses regrets par rapport à cette douloureuse affaire. Non sans« remercier les autorités et les bonnes volontés qui ont contribué de près ou de loin à la résolution de cette affaire qui a finalement connu une issue heureuse avec la libération de la plupart des jeunes détenus ».
Le Mouvement bamtaare Sénégal de profiter de ce moment précis pour recommander aux jeunes sénégalais en général de « respecter les symboles de la République, les institutions et les biens publics. » Avant de les inviter à avoir toujours en bandoulière les enseignements de leur guide Chérif Léhibe Aïdara qui, selon eux, ne rate aucune occasion pour rappeler que « la violence ne peut rien régler. »
Abordant le contexte politique marqué par la préparation des prochaines législatives, la direction du mouvement des élèves et étudiants de Bamtaare Sénégal estime que l’heure est « à la redynamisation et la massification du mouvement sur toute l’étendue du territoire et dans la discipline,  pour donner la majorité au camp présidentiel et assurer au Président Macky Sall un second mandat en 2019 ».  
Lundi 3 Avril 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :