Le Ministre de l’Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo, sur la menace de fermeture du Groupe Walfadjiri : «Ce sont des choses qui s’arrêteront dans tous les cas et quoi qu’il arrive »


Je pouvais passer dessus, mais je vais objectivement faire un petit rappel. Je pense que ce que le Directeur Général de l’ARTP a dit est suffisant. Il s’était agi simplement d’une sommation à apporter à l’autorité de cette télévision.
Il faut retenir que ce sont des choses qui s’arrêteront dans tous les cas et quoi qu’il arrive. Nous ne pouvons pas permettre à un groupe de presse ou une personne  de continuer à faire de la propagande en dehors des délais légaux qui ont été fixés.  Étant donné que la campagne s’arrêtait le 18 à minuit, dès lors il n’était plus possible qu'un sénégalais de quelque bord qu’il soit, puisse continuer de faire dans la propagande. Ce jour, la propagande avait continué alors que nous étions dans un jour de scrutin. Pour cela, la décision revenait à l’autorité habilitée à prendre ses responsabilités. Elle (ARTP)  a été faire les sommations qu’il fallait…. Je pense comme l'a souligné cette autorité, il n’a jamais été question de faire une quelconque rupture de signal. Parce que les moyens techniques aidant, on n’a pas besoin de faire le déplacement . Il est clair qu’à l’avenir nous allons prendre les dispositions nécessaires pour que de telles choses ne se répètent plus…
Mardi 22 Mars 2016
Dakaractu




1.Posté par Kendofoul le 23/03/2016 06:13
RIEN SE S'ARRÊTERA. IL NE FERA RIEN DU TOUT. CES DÉCLARATIONS DE DAOUDA DIALLO LAISSENT DE MARBRE SIDY LAMINE NIASSE QUÎ S'EN MOQUENT COMPLÈTEMENT.
LA RECULADE DU 20 MARS EN EST LA PREUVE
IL N'OSE PAS UNE SEULE SECONDE TOUCHER A WALF. C'EST UN PARLEUR.

2.Posté par Earup le 23/03/2016 07:38
Mais ki degoul toubab !

3.Posté par fat le 24/03/2016 14:12
il est conseillé par ce nullard de yakham mbaye dommage pour le plateau d'avoir choisi ce vaut rien au détriment de salif keita



Dans la même rubrique :