Le Magal déclaré jour férié par le Président Wade, conviction ou recherche de profit électoral ?

Tentons d’abord de répondre à la question de savoir si le Cheikh Ahmadou Bamba mérite que le Sénégal lui consacre un jour férié .


Le Magal déclaré jour férié par le Président Wade, conviction ou recherche de profit électoral ?
Si nous prenons l’exemple des Etats Unis avec Martin Luther King qui voit son nom associé à un jour férié depuis 1983 en célébration du combat qu’il a mené pour la minorité noire dans les années 60s, mais combat qui a été accepté plus tard comme un combat pour les citoyens contre le racisme. L’Inde avec le « Ghandi Day » pour magnifier le rôle déterminant de celui-ci dans l’indépendance de ce pays.
Sans insister sur sa dimension religieuse, il est clair que Cheikh Ahmadou Bamba est une figure sénégalaise dont le rôle dans la lutte contre le colonialisme, pour l’indépendance du pays, pour la préservation de sa culture et de sa religion, les épreuves qu’il a endurées pendant des décennies de privation de sa liberté pour celle de son pays. Autant de facteurs sans commune mesure avec l’action des figures sus mentionnées, mérite que le Sénégal lui consacre un jour férié.
50 ans après 1960, alors que dans un pays comme les USA beaucoup de villes consacrent un « Bamba Day » au Cheikh sénégalais, le pays en arrive seulement maintenant à ce projet.
Ce n’est donc que justice et tout simplement normal que le Magal soit déclaré jour férié à l’honneur de Cheikh El Khadim. D’ailleurs des personnalités telles que Serigne Mansour Sy ibn Mame Abdou Aziz Dabakh ont bien compris que le Magal n’est pas un évènement confrérique mais national et sont parmi les défenseurs du Magal jour férié. Pendant le Magal toutes les concessions de Touba reçoivent des non-mourides et même des non-musulmans car les talibés aiment à inviter leurs amis, voisins et collègues pour partager la joie et l’action de grâce de ce jour. Tout pays qui abrite l’un des plus grands évènements du Monde, après de Hajj en ferait une fierté nationale.
Pourquoi maintenant ?
Après près de 12 ans de règne sans réaliser ce projet, alors pourquoi le Président Wade pousse t-il ce projet maintenant à quelques mois de l’élection Présidentielle?
N’est-il pas légitime de se poser la question de savoir si est ce que le Président Wade allait respecter la Constitution comme il l’avait promis en 2007 en ne sollicitant pas un troisième mandat, est ce qu’il allait faire réaliser ce projet ? Mieux, on l’a vu promettre de faire du Magal un jour férié lors de l’édition de 2011, mais il a attendu 11 mois avant de penser à accomplir sa promesse…à 2 mois de l’élection. L’aurait-il fait si son projet de ticket du 23 juin pour se faire élire avec 25% de l’électorat avait réussi ? Peut être pas car il pouvait penser qu’il n’aurait pas besoin de rechercher un quelconque profit électoral à tirer de ce projet.
Il est fort à parier que le Président Wade et ses partisans n’attendent de ce projet que, au lendemain du Magal 2012, que le Khalif, par la voix de son porte-parole le remercie et demande aux mourides d’en faire de même. Alors ils pourront distiller des rimeurs du genre si le Khalif demandent de remercier le Président cela veut bien dire le faire en votant pour le Président Wade.
Faire une telle interprétation serait faire insulte à l’intelligence des mourides, en pensant que ces manœuvres pourront fondamentalement modifier le choix des citoyens mourides à l’élection Présidentielle de 2012.
Oui, faire du Magal un jour férié est une bonne chose, mais c’est tout simplement une chose normale. Ce n’est ni une faveur ni un acte qui mérite une quelconque « récompense électorale ».
Vendredi 13 Janvier 2012
Cheikh Fatma Mbacke, Touba Darou Miane




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016