Le M23 retourne à la Place de l’Indépendance, vendredi et samedi


Le M23 retourne à la Place de l’Indépendance, vendredi et samedi

Le Mouvement des forces vives du 23 juin (M23) va retourner à la Place de l’Indépendance, vendredi après la prière de 14 heures, malgré l’interdiction du préfet de Dakar, a assuré son coordonnateur, Alioune Tine qui a appelé les citoyens à ’’venir massivement manifester et exiger le retrait de la candidature’’ d’Abdoulaye Wade considéré comme ‘’un intrus’’ à la présidentielle.

‘’Nous avons décidé de retourner à la place de l’Indépendance vendredi à 15 heures après la prière et le samedi à 11 heures. Le candidat, Ibrahima Fall a fait toutes les démarches nécessaires’’, a indiqué Alioune Tine, face à la presse, jeudi à Dakar.

‘’Sur l’ensemble du territoire, les M 3 des régions vont manifester pour dire non à la candidature d’Abdoualye Wade‘’, a t-il ajouté.

Faisant le bilan de la manifestation du mercredi, M. Tine a souligné que ‘’c’est une satisfaction, car nous avions l’objectif d’y aller et de manifester‘’.

Il a précisé que ‘’depuis le 23 juin, dans l’imaginaire du régime en place, la place de l’Indépendance symbolise la place Tahrir et donc la révolution arable’’.

Le coordonnateur du M23 a en outre condamné ‘’le déploiement de forces de sécurité qui sont venues gazer des candidats à la présidentielle du 26 février‘’ à la place de l’Indépendance considérée comme une zone de ‘’haute sécurité’’.

Cette ‘’ haute sécurité’’ montre, selon Tine, que ‘’le pouvoir respecte le M23’’ qui a décidé de continuer le combat sans relâche pour faire retirer la candidature de Abdoulaye Wade.

Cette rencontre avec la presse a été également, pour le coordonnateur du M23, une occasion de rappeler à la police ‘’qu’elle doit défendre les lois de la République et non défendre ceux qui violent les lois ‘’.

Tine a, à cet effet, insisté pour dire que ‘’la police doit arrêter d’être instrumentalisée et d’être au service du pouvoir’’ car, mercredi ‘’on a eu des séquelles du colonialisme qui considéraient les citoyens comme des indigènes’’.

Le M23, né au lendemain des violentes manifestations du 23 juin, regroupe des partis d’opposition, des organisations de la société civile et des indépedants. Leur principal combat est le retrait de la candidature du président sortant Abdoulaye Wade de la présidentielle du 26 février.
APS

Jeudi 16 Février 2012




1.Posté par Mamadou Seye le 16/02/2012 16:05
Twitter
pourquoi ils ne vont pas faire campagne les candidats du M23? si ca continu de cette maniere Wade les aura au premier tour

2.Posté par Ba le 16/02/2012 16:17
Merci Tine!! Tous à la manifestation de demain après la prière. Je vous recommande de venir avec des mouchoirs trempés dans du vinaigre pour mieux faire face aux lacrymogènes de wade. ça vous aidera à mieux respirer une fois ces lacrymogène lancées. Vive le M23 Vive le Sénégal dans la liberté.

3.Posté par zak le 16/02/2012 16:23
les candidats impopulaires qui se regroupent au sein du m23 ne sont pas prets a aller aux elections parce qu ils n auront rien alors leur souhait c est que les elections n auront pas lieu



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016