Le Khalife général des tidianes a délivré un message de paix et d’union à l’occasion du ziar général célébré dimanche 26 mars 2017 à Tivaouane. 


L’union des cœurs. C’est ce à quoi le Khalife général des Tidianes a appelé tous les Sénégalais lors de la célébration du ziar général de ce dimanche 26 mars, au complexe El Hadj Malick Sy de Tivaouane qui a refusé du monde. Et comme charité bien ordonnée commence par soi-même, Serigne Abdoul Aziz Sy a d’abord invité les siens à se rapprocher davantage afin de donner le bon exemple au reste du pays. « Nous devons impérativement œuvrer pour l’unité de la base au sommet. Faites fi de vos querelles de bas étage. C’est la voie tracée par nos prédécesseurs », recommande le Khalife Général des tidianes. « Préservons notre héritage dans la recherche effrénée du savoir, de la quête du perfectionnement et des vertus », renchérit le successeur de Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy au Khilafat. Serigne Abdoul Aziz Sy a également demandé aux « mouhadams » d’être les relais de ce message de paix et d’unité. 

Dans la même veine, le Khalife général des Tidianes a rappelé l’importance que son illustre père, l’initiateur du ziar général, donnait au culte du travail. A ce propos, Serigne Abdoul Aziz Sy a délivré un cours magistral sur les secrets de la réussite du commerce et de l’agriculture. Profitant de l’occasion, le guide religieux s’est attaqué aux créanciers qui, à son avis, sont de plus en plus impitoyables avec les débiteurs. Serigne Abdou de faire remarquer qu’il « n’est pas donné à tout le monde de s’acquitter de ses dettes ». 

Aux musulmans, le Khalife a surtout demandé de raviver les mosquées. « En y ressuscitant toutes les pratiques à même de réconcilier l’être humain avec son créateur », inculque Serigne Abdou. Dont le discours n’a pas épargné les fidèles Tidianes. A ces derniers, le frère cadet d’Al Maktoum a surtout rappelé les missions premières des « dawahir » (pluriel de dahira). « Dans vos dahiras (mouvements religieux), entraidez-vous, mettez sur place une caisse pour régler les problèmes d’ordre social auxquels sont confrontés les membres. Les programmes religieux ne doivent pas être en reste », conseillera Al Amine.

Quant à la relation que Tivaouane entretient avec l’actuel président du Sénégal, Serigne Abdou a précisé qu’elle est basée sur la « reconnaissance ». « Macky Sall a fait pour Tivaouane ce qu’aucun de ses prédécesseurs n’a fait et pour ça nous lui devons reconnaissance », a déclaré le Khalife général. 

A noter que le gouvernement du Sénégal était fortement représenté par une délégation conduite par le ministre du Travail et de la Fonction publique, Mansour Sy. Un petit-fils du fondateur de la Tidjaniya a aussi embelli de sa présence la cérémonie qui a enregistré la présence remarquée et remarquable du responsable moral des Moustarchidine wal Moustarchidaty et de ses disciples...
Lundi 27 Mars 2017



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :