Le Forum civil en assemblée générale: Pourquoi Mouhamed Mbodj est toujours en place ?


Le Forum civil en assemblée générale: Pourquoi Mouhamed Mbodj est toujours en place ?
DAKARACTU.COM  Le Forum civil a tenu ces 28 et 29 octobre son assemblée générale au Cices, en présence de ses 3000 délégués venus des 14 régions du Sénégal, et de nombreuses personnalités de la société civile sénégalaise. Après les résolutions des jeunes et des femmes, ce samedi a été l’occasion de renouveler les engagements citoyens de ce Forum qui a décidé de mettre la bonne gouvernance et la responsabilité citoyenne au cœur de ses actions. La corruption a occupé une grande partie des débats et ses répercussions sur notre démocratie comme sur notre économie ont été abordées par la plupart des intervenants. Au final, Mouhamed Mbodj a été reconduit comme coordonnateur du Forum civil. Cette assemblée générale a été conduite de nouvelle manière avec des jeunes qui aujourd’hui sont formés aux exigences de la citoyenneté et des principes de bonne gouvernance. Des personnalités étrangères sont venues à cette manifestation comme des représentants de Transparency International dont le Forum civil est un membre. Des invités de marque s’y sont aussi exprimés, dont Serigne Mansour Sy Djamil, venu en personnalité de la société civile, mais Mansour Kama, président du Conseil national du patronat (CNP), lequel a dit l’importance de la bonne gouvernance dans le processus démocratique.
Ce qu’il y avait de rafraîchissant, c’est la popularité de cette assemblée générale qui donnait l’impression d’une prise en charge des problèmes de gouvernance et de citoyenneté par les populations elles-mêmes. Une impression de tournant pris par ce mouvement, qui a privilégié la massification sans pour autant tourner le dos à l’aspect intellectuel qui semblait le caractériser. Une orientation prise depuis quelques temps de rompre avec cet aspect club de professeurs  et d’avocats qui coupait ce mouvement de la masse. Cependant, il convient de noter les divergences apparues en son sein à l’occasion des évènements du 23 juin. Quelques uns des membres du Forum civil s’étant engagés auprès du M23, les statuts de neutralité politique ont été brandis par les instances et ces personnalités comme Me Mame Adama Guèye, Jean Charles Tall et Moctar Fall avaient quitté le Forum avec quelques bruits de dissidence. Cela renforce le pouvoir que Mouhamed Mbodj exerce sur le Forum, son élection le laisse craindre, et pose la nécessité d’instaurer une nouvelle démocratie à l’intérieur de ce mouvement. Ce que nous avons vu au cours de l’assemblée générale démontre que ces forces vives en sont capables, avec la responsabilisation de nombreux jeunes et femmes qui ont démontré qu’il y avait une réelle émergence citoyenne. Les statuts adoptés pourront peut-être faire avancer des idées de véritable débat démocratique qui pourront laisser espérer à d’autres citoyens qu’il existe des espaces d’expression hors les partis politiques convenus. C’est le pari que doit tenir Mouhamed Mbodj pour que son mouvement ne devienne pas un espace d’accaparement de la parole. Il lui reste à libérer le Forum civil, au sens où il doit encourager de nouveaux leaderships au sein de cette jeunesse comme au sein de ces femmes qui se sont exprimées pour dire qu’elles voulaient véritablement peser dans le débat démocratique. Ainsi, on ne se demandera plus pourquoi Mouhamed Mbodj est inamovible. C’est le pari que doit tenir cette nouvelle et fraîche jeunesse qui semble désirer autre chose de la chose politique. 
Lundi 31 Octobre 2011




1.Posté par Bani le 31/10/2011 15:17
Oui nous voulons peser de notre poids pour amener les citoyens à prendre conscience de leur poids et imposer aux hommes politiques qui aspirent à nous diriger à avoir du respect pour les populations et à tenir leurs engagements de servir uniquement les intérêts généraux et non personnels. La souveraineté nationale appartient au peuple qui l'exerce à travers ses représentants. Ceux ci doivent comprendre cette maxime.
Nous membre du Forum civil continuons à faire confiance à Mouhamadou Mbodj en récompense de ses multiples actions mener en faveur du développement et du respect de la ligne directrice de l'association à savoir l'indépendance vis à vis du pouvoir et l'équidistance vis à vis de l'opposition. Lorsque nous sommes dans la socièté civile nous n'avons besoin d'exercer le pouvoir surtout en Afrique où il est utilisé pour se servir et non pour servir. Vive le Forum civil! Vive la section locale de Kolda!



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016