Le Dr Abdourahmane Sarr propose la réforme du Cfa comme pré-condition au développement


C'est  le Dr Abdourahmane Sarr, qui est l’invité ce jeudi de Débattre Campagne sur Dakaractu Tv,  le développement du Sénégal postule une double implication : la première a trait à la réforme du franc Cfa, qui, pense-t-il, « doit changer de nom ». Il conseille ensuite aux pays de la Zone franc, de sortir leurs réserves de change communes du Trésor français.  
« Tout le monde en convient. Ce n’est pas normal qu’une monnaie impliquant autant de pays, huit de l’UEMOA et six de la CEMAC, soit garantie par la seule France. Même si on ne supprime pas le  Cfa, il faut au moins se passer de la couverture de la France qui le garantit dans des conditions contraires à nos intérêts. Je n’exclus même pas que cette monnaie soit arrimée à l’Euro. Encore une fois, ce qui pose problème, c’est le lien de dépendance vis-à-vis de la France ».
La souveraineté monétaire une fois acquise, le défenseur du SEN (monnaie locale pour compléter le Cfa), a mis l’accent sur les mécanismes de financement bancaire devant permettre aux Sénégalais d’avoir un meilleur accès au financement.  « Neuf Sénégalais sur dix n’ont pas de compte bancaire. On thésaurise beaucoup dans ce pays et cela ne permet pas un dynamisme des échanges. Comment faire pour créer un fonds et financer l’économie, celle notamment informelle ? La tête de liste du mouvement Mom sa Bopp Mënël sa Bopp plaide pour la création d’un fonds commun d'investissement...
Jeudi 20 Juillet 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :