DAKARACTU.COM

Le Docteur Abdoulaye Seck se dévoile et envoie son long CV.

Voici le Curriculum que le Dr Seck Abdoulaye a fait parvenir aux diverses rédactions du pays après avoir été consulté par le nouveau premier ministre Aminata Touré. Du temps de Senghor cette attitude valait immédiatement dossier à la poubelle. mais les temps changent.... Nous vous livrons à titre de découverte le très long CV du Docteur Abdoulaye Seck... Pour que nul Sénégalais n’ignore qui il est et ce que vaut cette lumière agricole, que le Sénégal attendait.


Le Docteur Abdoulaye Seck se dévoile et envoie son long CV.

CURRICULUM–VITAE

 

 

 

 

NOM Dr SECK 

 

 

PRENOM Papa Abdoulaye

 

 

DATE ET LIEU DE NAISSANCE 16 juillet 1955 à Dakar

 

 

NATIONALITE Sénégalaise

 

 

SPECIALISTE EN POLITIQUES ET STRATEGIES AGRICOLES

Membre titulaire de l’Académie des Sciences du Sénégal, section sciences agricoles (ANSTS)

Membre titulaire de l’Académie Africaine des Sciences (AAS), section sciences agricoles

 

 

GRADE DANS LA RECHERCHE          Directeur de Recherche 

 

 

FONCTION ACTUELLE Fonctionnaire international/Directeur général, Centre du riz pour l’Afrique (AfricaRice)/Consortium du  CGIAR

 

 

 

 

 

TITRES UNIVERSITAIRES

 

  • Baccalauréat série C (Mathématiques – Sciences physiques) 
  • Diplôme de l’Institut des Hautes Etudes Commerciales de Bruxelles (ICHEC) Option informatique 
  • Brevet en Economie de Développement (Hautes  Etudes commerciales de Bruxelles)
  • Diplôme de 3ème cycle Faculté d'agronomie de Louvain/Belgique– Option agroéconomie.
  • Doctorat en Analyse et Politiques Economiques agricoles (Ecole nationale d'agronomie – Université de Dijon). (Thèse unique) Mention très honorable.

 

 

Cours de perfectionnement (Liste sélective)

 

  • Georgetown University, USA (Center for Language Education and Development), August 2008
  • IMD-Lausanne, Switzerland (Senior Leadership Program), July 2008
  • University of Pittsburg, USA (Cours sur Gestion moderne), 1994
  • Institut d’Agronomie Méditerranéen, France (Analyse des politiques agricoles), 1990
  • Laboratoires INRA/Dijon, France, 1986
  • Institut de Recherche Agricole d’Almeria, Espagne, 1985

 

 

FONCTIONS

 

  • Depuis Octobre 2006 : Fonctionnaire international/Directeur général du Centre du riz pour l’Afrique (AfricaRice). Recruté par voie de concours international à l’unanimité du jury.

 

Le Centre du riz pour l’Afrique (AfricaRice) est un des 15 centres internationaux de recherche agricole du monde, membre du Consortium des Centres internationaux pour la recherche agricole (CGIAR).

 

  • De  2000 à 2006 : Directeur général de l’Institut sénégalais de recherches agricoles (ISRA) et cumulativement: - Conseiller du Premier Ministre (2004), - Président élu du Forum de la recherche agricole en Afrique (FARA), Siège Accra (2003 á 2005), - Représentant de l’Afrique au groupe consultatif de la recherche agricole internationale
  • De 1998 à 2000 : Directeur d’un projet de la Banque mondiale  sur la promotion des exportations agricoles,  Gouvernement du Sénégal (PPEA)
  • De 1996 à 1998 : Conseiller spécial du Directeur général de l’ISRA chargé de la prospective et de  la planification stratégique
  • De 1993 à 1995 : Directeur scientifique de l’ISRA coordonnant les départements de recherche en agronomie, foresterie, santé et productions animales, agroéconomie, ressources halieutiques
  • De 1989 à 1992 : Chercheur leader du Centre pour le développement de l’horticulture (CDH) 
  • De 1981 à 1993 : Chercheur de Rang A au CDH, ISRA

 

 

PRIX, DISTINCTIONS HONORIFIQUES et DECORATIONS

 

  • Chevalier de la Légion d’Honneur française  pour engagement professionnel en faveur de l’Agriculture (2013)
  • Co-lauréat du prix T W Schultz (2012) 
  • Motion de félicitations du Conseil des Ministres d’AfricaRice, 2011
  • Président de la 2ème Semaine Scientifique du CORAF/WECARD, 2010
  • Un prix de reconnaissance du Ministère de l’Agriculture du Mali décerné lors du cinquantenaire de ce pays, 2010
  • Officier de l’Ordre du Mérite, Gouvernement du Sénégal, 2010
  • L’Ordre du Mérite Agricole de France au grade de « Chevalier » pour des services marquants rendus à l’agriculture, Juillet 2009
  • Motion de félicitations du Conseil des Ministres d’AfricaRice, 2009
  • Invité spécial du Secrétaire général des Nations Unies, pour une communication devant les chefs d’Etat et de Gouvernement du monde, sur les Objectifs du millénaire pour le développement, New York, Septembre 2008
  • Médaille d’honneur du Conseil Ouest et Centre africain pour la recherche et le développement agricoles (CORAF/WECARD) pour contribution apportée à la promotion de la recherche agricole en Afrique de l’Ouest et du Centre, 2007 
  • Prix des Nations unies pour la Coopération Sud-Sud, reçu en qualité de Directeur général du Centre du riz pour l’Afrique (AfricaRice), 2006
  • Chevalier de l’Ordre National du Lion du Sénégal pour des services rendus à l’agriculture sénégalaise. (décret présidentiel n° 2005-442/PR du 23 Mai 2005)
  • Certificat de reconnaissance du Forum africain de la recherche agricole (FARA) pour services rendus à la recherche agricole africaine, 2005

 

ACADEMIES et AUTRES SOCIETES SAVANTES

 

  • Membre titulaire de l’Académie Africaine des Sciences (AAS) 
  • Membre titulaire de l’Académie des sciences du Sénégal (ANSTS)
  • Membre du comité exécutif du congrès international sur le riz
  • Membre du Comité exécutif du Forum global de la recherche agricole (GFAR).
  • Membre du Conseil d’administration du FARA 
  • Membre du Comité exécutif du Programme AWARD, Gender & Diversity, (GCRAI)
  • Membre du Comité scientifique, Revue Cahier d’agriculture, France
  • Membre du Conseil d’orientation stratégique du consortium potentiel pour l’agriculture, l’alimentation, la santé animale et l’environnement, France (AGREENIUM)
  • Membre du comité scientifique international du symposium sur l’écologie de l’innovation, 2008
  • Président du FARA, 2003-2005 
  • Représentant de l’Afrique au Comité exécutif du GCRAI, 2003-2005
  • Membre du Conseil d’a€dministration d’AfricaRice, 2003-2005
  • Président du Comité Des experts nationaux d’AfricaRice, 2004
  • Membre du Conseil d’administration du CORAF/WECARD, 2001-2006
  • Membre du Comité de lecture du Bulletin de la FAO sur les cultures maraîchères, 2001-2004

 

 

 

 

PUBLICATIONS

 

Dr Seck dispose de plus de 100 publications composées d’articles, de communications à des conférences internationales et d’ouvrages. Il a préfacé plus de 10 ouvrages. (Conf. liste jointe)

 

AUTRES ACTIVITES

 

  • Ancien membre de la Commission Presse et Education de la Fédération sénégalaise de football (1986)

 

  • Ancien Secrétaire général de la Jeanne d’Arc de Dakar (1994)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dr. Papa A. Seck Publications (until 2013)

Journal Articles, Books, Monographs, Proceedings and Keynotes

  1. Fiamohe R, Bamba I, Seck PA, Diagne A (2013). Regional Bulk Purchase of imported Rice Initiative by ECOWAS: A feasibility assessment - International Journal of Sustainable Development.) 5:79–88. 
  2. Diagne M, Demont M, Seck PA, Diaw A (2013). Self-sufficiency policy and irrigated rice productivity in the Senegal River Valley - Food Security 5:55–68.
  3. Fiamohe R, Seck PA, Alia DY, Diagne A (2013). Rice transmission analysis using threshold models: an application to local rice markets in Benin and Mali. Food Security. In press.
  4. Togola A, Seck PA, Glitho IA, Diagne A, Adda C, Toure A, Nwilene FE (2013). Economic losses from insect pest infestation on rice stored on-farm in Benin – Journal of Applied Sciences DOI: 10.3923/jas.
  5. Demont M, Rutsaert P, Ndour M, Verbeke W, Seck PA, Tollens E (2013). Experimental auctions, collective induction and choice shift: Willingness-to-pay for rice quality in Senegal. European Review of Agricultural Economics 40: 281–286.
  6. Seck PA, Diagne, A, Bamba, I (2013). Designing innovative agriculture policies in Africa. In: Renewing innovation systems in agriculture and food: How to go towards more sustainability? Wageningen Academic Publishers pp. 205-230.
  7. Seck PA, Togola A, Toure AA, Diagne A (2013). Voies et Moyens pour une Optimisation des performances de la Riziculture en Afrique de l’Ouest. Cahiers Agricultures. In press.
  8. Seck, PA, Touré, AA, Coulibaly JY, Diagne A, Wopereis MCS (2013). Africa’s rice economy before and after the 2008 rice crisis. In: Wopereis et al. (Eds) ‘Realizing Africa’s rice Promise’, AfricaRice-CABI. Chapter 2, pp. 1-10.
  9. Seck PA, Diagne A, Mohanty S, Wopereis M  (2012). Crops that feed the world 7: Rice. Food Security 4:7–24.
  10. Diagne, A., Alia, D.Y., Seck, PA, (2013). Farmer demand for rice variety traits and adoption of improved varieties in Sub-Saharan Africa. In: Wopereis et al. (Eds) ‘Realizing Africa’s rice promise’, AfricaRice-CABI, chapter, 5 pp. 1-27.
  11. Diagne, A., Alia, D.Y., Wopereis, M.C.S., Saito, K., Seck, PA, (2013). Impact of rice research on income, poverty and food security in Africa: an ex-ante analysis. In: Wopereis et al. (Eds) ‘Realizing Africa’s rice promise’, AfricaRice-CABI, Chapter 33,  pp. 1-39.
  12. Wopereis, M.C.S., Diagne, A., Johnson, D.E., Seck, PA, (2013). Realizing Africa’s rice promise: priorities for action. In: Wopereis et al. (Eds) ‘Realizing Africa’s rice promise’, AfricaRice-CABI, chapter 34, pp. 1-13.

 

  1. Bocco R, Lorieux M, Seck PA, Futakashi K, Manneh B, Baimey H, Ndjiondjop MN (2012). Agro-morphological characterization of a population of introgression lines derived from crosses between IR 64 (Oryza sativa indica) and TOG 5681 (Oryza glaberrima) for drought tolerance. Plant Science 183:65–76. 
  2. Ndjiondjop MN, Seck PA, Louriex M, Futakashi K, Yao KN, Djedatin G, Sow ME, Bocco R, Cisse F, Fatondji B (2012). Effect of drought on Oryza glaberrima rice accessions and Oryza glaberrima derived-lines. Asian Journal of Agricultural Research DOI: 10.3923/ajar.
  3. Ndjiondjop MN, Futakushi K, Seck PA, Cisse F, Bocco R, Fatondji B, (2012). Morpho-agronomic evaluation of Oryza glaberrima accessions and interspecific O. sativa × O. glaberrima derived lines under drought conditions.  African Journal of Agricultural Research 7:2527–2538. 
  4. Pieter Rutsaerta, Matty Demontb, Maimouna Ndourb, Wim Verbekea, Seck PA, Eric Tollens, (2012).  Paying for quality: Private versus collective valuation of Senegal River Valley rice. 2012 Conference, August 18-24, 2012, Foz do Iguacu, Brazil, International Association of Agricultural Economists.43 p.
  5. Seck PA, Bino T (2012). Introduction to selected articles from the Second Africa Rice Congress.  Crop Science 52(1).
  6. Toure AA, Groenewald J, Seck PA, Diagne A, Grove B (2012). Economics in West African irrigated-rice production. Agronomie Africaine 24:151–160. 
  7. Diagne M, Abele S, Seck PA, Diagne A (2012). Competitiveness yield variability and agricultural Trade for food security in Africa. FSC N° 14 - University Hohenheim. 5 p.
  8. Seck PA, Brossier J, Diagne A, Arodokoun DY, Agboh-Noameshie AR (2012). Managing research and research institutes for innovative research: Lessons from a comparison and a proposed new dynamic. Bulletin de la Recherche Agronomique du Bénin 71: 62.
  9. Seck PA (2012). Eloge de la recherche: Passion et tension d’un chercheur africain. Panafrika, Dakar, Sénégal. 178 p.
  10. Mandiaye Diagne, Steffen Abele, Aliou Diagne, Seck PA (2012). Agricultural trade for food security in Africa: A Ricardian model approach. 2012 Conference, August 18-24, 2012, Foz do Iguacu, Brazil, International Association of Agricultural Economists. 
  11. Seck PA (2012). Pour une nouvelle recherche scientifique en Afrique : le cas de la recherche agricole. Keynote address. Official - Re-opening of the University of Abidjan, Côte d’Ivoire. 15 p.
  12. Seck PA (2011). How to feed 9 billion people in 2050 - Drivers for global food security in North-South Centre, ETH, Switzerland. pp. 16-20
  13. Seck PA (2011) Est-ce que la riziculture africaine se porte mieux depuis la crise rizicole? Keynote address Council of Ministers, AfricaRice, Banjul, Gambia. 20 p.
  14. Seck PA (2011). Feeding the world in 2050. Rice Today. pp. 12-13. 
  15. Rutsaert P, Demont M, Ndour M, Verbeke W, Seck PA, Tollens E (2010). Paying for quality: private versus collective valuation of Senegal River Valley. Proceedings of the 2010 Africa Rice Congress, Bamako, Mali. 43 pp.
  16. Seck PA (2010). African agriculture science highlights from scientific partners. FARA 5th African Agriculture Science Week, Ouagadougou, Burkina Faso. 5p.
  17. Seck PA, Tollens E, Wopereis M, Diagne A, Bamba I (2010). Rising trends and variability of rice prices: Threats and opportunities for sub-Saharan Africa. Food Policy 35:403–411.
  18. Ndoye-Niane, A.F., Seck PA, (2009). Pomme de terre: Régression de la production et concurrence des importations. In : Les filières horticoles. In L’agriculture sénégalaise à l’épreuve du marché. (Ed.) Karthala, Paris. pp. 217–231.
  19. Seck PA (2009). Sommes-nous à l’abri d’une autre crise? Keynote address. Council of Ministers of the Africa Rice Center (AfricaRice), Lomé, Togo. 25 pp.
  20. Seck PA (2009) Inventer le futur de l’agriculture africaine, Revue des Ingénieurs du Vivant 13. pp. 28-30.
  21. Seck PA (2008). La crise, une opportunité pour rompre la tyrannie du riz importé, Agrovision 7. pp. 13-15.
  22. Seck PA (2008). Can rice crisis be turned into opportunity for Africa? Rural 21 43. 2 pp.
  23. Seck PA (2008). Rising food prices: Unique opportunity for Africa to break from decades of policy bias against agriculture. www.economist.com. 1 p.
  24. Seck PA (2008). Pour lutter contre la pauvreté et la faim, l’Afrique peut-elle nourrir l’Afrique ? United Nations High-Level Event on the Millennium Development Goals, New York, USA. 3 p.
  25. Seck PA, Zeigler R (2008). Déclaration Centre du riz pour l’Afrique (AfricaRice) et l’Institut international de recherche sur le riz (IRRI). Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique (TICAD IV), Yokohama, Japan. 4 p.
  26. Seck PA (2008). Achats groupés de riz au sein de l’espace CEDEAO: observations de l’AfricaRice. Communication CEDEAO, Banjul, Gambia. (Co-author). 13 pp.
  27. Seck PA (2008). Le marketing de la recherche : vers un exercice participatif et systémique. Keynote speaker. General Assembly of CORAF/WECARD. 6 pp.
  28. Seck PA (2007). How to increase the impact of agricultural research for development in Africa: The Case of NERICA. In: Contribution of Japanese agricultural scientists towards the Millennium Development Goal: Research collaboration and Capacity-building. J-FARD and JIRCAS Conference Proceedings, 12-13 September 2207, Tokyo, Japan. pp. 49–51.
  29. Seck PA (2007). Agricultural research: can it fight against poverty and hunger in Africa? Agence canadienne de développement international, Ottawa, Canada. 15 pp.
  30. Seck PA (2007). Crise rizicole : mythe ou réalité ? Keynote address, Council of Ministers of the Africa Rice Center (AfricaRice). Abuja, Nigeria. 23 pp.
  31. Seck PA (2007). Status of five requirements for turning Africa’s agriculture around. General Assembly of  FARA, Johannesburg, South Africa. 5 pp.
  32. Seck PA (2005). Une nouvelle culture de gestion pour la recherche en Afrique. Revue Agriculture, Développement Rural. 2 pp.
  33. Coly EV, Seck PA, Mbaye AA (2005). Les productions horticoles. In : Bilan de la recherche agricole et agroalimentaire au Sénégal: 1964-2004. ISRA-ITA-CIRAD. pp. 207-231. 
  34. N. Bricas, Seck PA (2004). L’alimentation des villes du Sud : les raisons de craindre et d’espérer, Cahiers Agricultures, 13:10–14.
  35. Seck PA (2003).  Nécessité et urgence de réformes majeures en faveur des SNRA. Le Cas de l'Institut Sénégalais de Recherches Agricoles. www.syngentafoundation.org/db/1/439 . 21 pp.
  36. Seck PA (2003). Existe-t-il des éléments de la recherche face aux préoccupations de politique agricole. Académie des Sciences et Techniques, Dakar, Sénégal. 25 p.
  37. Seck PA (2004). Les 21 conditions d’émergence d’un système national de recherche agricole. Communication Assemblée Général FARA, Accra, Ghana. pp. 10-14.
  38. Seck PA (2003). Les observatoires de filière agricole comme réponse au déficit d'informations agricoles. CMA/AOC. 30 p.
  39. Seck PA (2002). La bonne gouvernance des OP. CTA/Wageningen. 4 pp.
  40. Seck PA (2002). L’Institut sénégalais de recherche agricole : acteur majeur du développement rural, ISRA, Dakar, Sénégal. 8 pp.
  41. Seck PA (2002). Financement durable de la recherche. Keynote adress for General Assembly of FARA, Maputo, Mozambique. 15 pp.
  42. Seck PA, (2002). Pour une nouvelle forme de gestion de la recherche. Assemblée générale du CORAF, Yamoussoukro, Côte d’Ivoire. 10 pp.
  43. Seck PA, Ba CO, (2002). L’agriculture africaine n’est pas condamnée. Oléagineux,  Corps Gras, Lipides 9:464-467.
  44. Agyemang K, Smith OB, Seck PA (2002). Prospects of urban agriculture in the near future: an epilogue. In: Advances in crop-livestock integration in West African cities. (Ed.) Akinbamijo, O.O., Fall, S.T., Smith, O.B. International Trypanotolerance Centre, ISRA, IDRC, Wageningen, The Netherlands, pp. 195–202.
  45. Seck PA (2001). Gestion de la recherche agricole dans les SNRA en Afrique. Ed. Institut du Sahel. Série, Recherche et Développement, 149 pp.
  46. Seck PA, (1999). L’agriculture périurbaine dakaroise : les enjeux de son suivi. In : Agriculture périurbaine en Afrique subsaharienne. (Ed.) Moustier, P., Mbaye, A., De Bon, H., Guerin H., Pages, J. Acte de l’atelier international, 20-24 avril 1998, Montpellier, France, CIRAD, pp. 141–147.
  47. Seck PA, (1998). L’approvisionnement des grandes villes africaines en produits agricoles. SFER, Paris. 8 pp.
  48. Seck PA, (1998). L’approvisionnement et la distribution alimentaires de Dakar. In : Approvisionnement et la distribution alimentaires des villes de l’Afrique francophone. (Ed.) Argentine, O. Actes du Séminaire sous-régional FAO-ISRA, 14-17 avril 1997. Collection Aliment dans les villes, Roma Italie, 1(98), pp. 65–66.
  49. Seck PA (1997). Analyse des besoins en information par filière et possibilité pour les satisfaire. CMA/AOC. 59 pp.
  50. Seck PA (1996). Identification de quelques pistes de réflexion face aux problèmes de la filière horticole mauritanienne. Bulletin régional FAO sur les cultures maraîchères. Vol 9. 4 pp.
  51. Seck PA (1995). Diversification et modernisation de l'horticulture sénégalaise. COLEACP. 30 pp.
  52. Seck PA (1995). Stratégies conçues au Cap-Vert pour assainir la filière maraîchère. Bulletin régional FAO sur les cultures maraîchères. Vol 3. 3 pp.
  53. Seck PA, Coly EV (2000). A recent experience for co-operative horticultural research and development in Africa (RADHORT). In: Acta Hort. (Ed.) Groot et al. Italy Roma, pp. 217–234.
  54. Seck PA (1995). Négociations interprofessionnelles chez les producteurs maraîchers sénégalais. In: Farmer strategies for market orientation in ACP agriculture. Proceedings of a CTA/Wageningen Teagasc/Department of Agriculture, Food and Forestry, Dublin Ireland, 23-27 October 1995. Sayce Publishing, Wageningen, The Netherlands, pp. 90–98.
  55. Seck PA (1995). Nécessité et urgence d’une meilleure gestion de la qualité des produits horticoles dans les pays africains. Bulletin régional FAO sur les cultures maraîchères. Vol. 16. 3 pp.
  56. Seck PA (1994). Impact de la recherche sur le développement.Communication revue mi-parcours ISRA/World Bank. 14 pp. 
  57. Seck PA (1994). Note sur la politique de formation. ISRA Direction scientifique. 4 pp.
  58. Seck PA (1994). Lettre de mission des chercheurs, un outil d'évaluation objective en vue d'une motivation. ISRA Direction Générale. 5 pp.
  59. Seck PA (1993). Comment évaluer un programme de recherche ? ISRA Direction scientifique. 10 pp.
  60. Seck PA (1993). Cadre de référence pour l'élaboration d'un plan stratégique de la recherche.  ISRA Direction scientifique. 5 pp.
  61. Seck PA (1993). Commercialisation des productions maraîchères au Sénégal. FAO.  94 pp. 
  62. Seck PA (1993). La vulgarisation en commercialisation horticole au Sénégal. FAO.  20 pp.
  63. Seck PA (1993). Pour une évaluation des chercheurs en harmonie avec les défis majeurs de la recherche agricole. ISRA. 5 pp.  
  64. Seck PA (1993). Note succincte de clarification conceptuelle. ISRA. 3 pp.
  65. Seck PA (1992). Note sur la politique céréalière sénégalaise. CILSS. 18 pp.
  66. Seck PA (1992). La transformation des produits agricoles au Sénégal. FAO. 32 pp.
  67. Seck PA, Mbaye A (1992). Recherche maraîchère au Sénégal, expérience et perspectives. Atelier CORAF sur les cultures maraîchères, Dakar, Sénégal. 25 pp.
  68. Seck PA, Badiane O (1992). Food Policy Research in Senegal: needs and capacities. IFPRI, Washington DC. 42 pp.
  69. Seck PA (1992). Quelques mesures de relance pour le secteur maraîcher sénégalais. ISRA, Sénégal. Réflexions et Perspectives. Vol. 3. 16 pp.
  70. Seck PA (1991). Agriculture et ajustement structurel. Revue Spore 1 p.
  71. Seck PA (1991). Stratégies de développement agricole pour la région de Diourbel. BOAD. 32 pp.
  72. Seck PA (1991). Rentabilité des exploitations maraîchères. Mythe ou réalité ? Bulletin régional FAO sur les cultures maraîchères. Vol. 3. 3 pp.
  73. Seck PA (1991). Monographie de l'oignon au Sénégal. FAO. 50 pp.
  74. Seck PA (1991). Etat d'avancement de la recherche sur la pomme de terre au Sénégal. FAO Atelier régional sur la pomme de terre, Cap-Vert, Sénégal. 3 pp.
  75. Seck PA (1991). Progrès technique et satisfaction des besoins légumiers dakarois : un regard sur l'horizon 2001. Série Réflexions et perspectives. Vol. 2. 33 pp.
  76. Seck PA (1990). Le faux  procès technique et économique des OP, Revue Recherche et Développement. 5 pp. 
  77. Seck PA (1990). Pourquoi le métayage se maintient-il dans les pays en voie de développement ?, ISRA Cahiers d'informations. Vol. 4. 14 pp.
  78. Seck PA (1990). La filière et l'analyse de filière : les fondements théoriques et l'utilité pour le développement rural dans les P.V.D. Bulletin régional FAO sur les cultures maraîchères. Vol. 1. 3 pp. 
  79. Seck PA (1989). Approvisionnement de Dakar et la filière des légumes frais du Sénégal. Thèse de Doctorat en Analyse et politiques agricoles. ENSA/Université de Dijon. 300 pp.
  80. Seck PA (1988) L'analyse du fonctionnement et de l'évolution des filières agroalimentaires. Publication INRA, Dijon.  (Co-author). 3 pp.
  81. Seck PA (1994). Jardin des villes, Jardin des champs : maraîchage en Afrique de l’Ouest, du diagnostic à l’intervention. In : Autissier, V. Coopération Française, Agence de Coopération Culturelle et Technique, GRET, Paris France. 295 pp.
  82. Seck PA (1986). Economie et commercialisation. In : Les cultures maraîchères au Sénégal: Bilan des activités du CDH de 1972 à 1985. (Ed).  CDH,ISRA, Sénégal, FAO, AGCD, Belgique. pp. 9–19.
  83. Seck PA (1985). Approvisionnement de Dakar en légumes à partir de la zone des Niayes. (Ed.) ISRA/CDH/BAME. N° 85-13. 35 pp.
  84. Seck PA (1985). Situation du marché de la pomme de terre au Sénégal. Cours international organisé par le CIPS, Dakar, Sénégal. 10 pp.
  85. Seck PA (1984). Conservation, transformation et stockage des produits maraîchers. Ministère du développement rural/Ministère du Commerce, Gouvernement du Sénégal. 80 pp.
  86. Seck PA  (1983). La production maraîchère au Sénégal. Ministère du Développement Rural, Gouvernement du Sénégal. (Co-author) 60 pp.
  87. Seck PA (1982). Etude comparative des prix de revient dans le secteur moderne et dans le secteur traditionnel de la production maraîchère. Editeur ISRA. 58 pp.
  88. Seck PA, (1982). Production, stockage et commercialisation des racines et des tubercules en Afrique. Atelier régional CRAT/FAO, Dakar, Sénégal. 27 p.
  89. Seck PA (1982).  Etude du prix de revient de la pomme de terre locale. Ministère du Développement Rural. 13 pp.
  90. Sow M, Seck PA, Maiga IM, Laing M, Ortiz R, Ndjiondjop M-N.  Farmers' rice knowledge and adoption of new cultivars in the Tillabéry region of western Niger. Agronomy for Sustainable Development. Under review. 
  91. Kinkingnikoun MF, Seck PA, Diagne A, Dandedjrokoun L, Movin-Assagba E.  Les contraintes biotiques et abiotiques liées à la riziculture en Afrique et leur impact sur les rendements rizicoles et les superficies affectées. Cahiers Agricultures. Accepted.
  92. Brice KS, Seck PA, Diagne A, Kinkingnikoun-Medagbe FM. Assessment of contraints related to rice seed sector and the determinants of demand, access and adoption among smallholders’ farmers in Benin. Cahiers Agricultures. Accepted.

 

Popular Articles

 

  1. Seck PA (2009). L’Afrique peut-elle nourrir l’Afrique ? Jeune Afrique, France, n° 2504, Paris. 1 p.
  2. Seck PA, (2008). L’Afrique est l’avenir du monde pour la riziculture, L’Observateur, Sénégal, (publié aussi par African Global News, La Nation, L'Heure du Temps, Le Pays). 5 pp.
  3. Seck PA, (2008). L’Afrique pourrait être autosuffisante en riz. La Dépêche, Paris. 2 pp.

 

Book Forewords

 

  1. 2012. Foreword: Boosting Africa’s Rice Sector – A research for development strategy 2011–2020. AfricaRice.
  2. 2012. Avant-propos. In : Redynamisation du secteur rizicole en Afrique : une stratégie de recherche pour le dévelopement 2011-2012. AfricaRice.
  3. 2011. Foreword: Next challenges in rice development for Africa: workshop for new collaboration between JIRCAS and AfricaRice. JIRCAS.
  4. 2011.  Preface: African seed enterprises: Sowing the seeds of food security. FAO, AfricaRice and CAB International.
  5. 2010. Foreword: Increasing investment in Africa’s rice sector. AfricaRice.
  6. 2009. Foreword: Curriculum for participatory learning and action research (PLAR) for integrated rice management (IRM) in inland valleys of sub-Saharan Africa: Technical Manual. AfricaRice
  7. 2009. Foreword: Responding to the rice crisis. AfricaRice.
  8. 2009. Préface : Sélection variétale participative du riz. Manuel du technicien. AfricaRice et BADEA
  9. 2009. Foreword: Curriculum for participatory learning and action research (PLAR) for integrated rice management (IRM) in inland valleys of sub-Saharan Africa. Facilitator’s manual. AfricaRice
  10. 2008. Foreword: Women taking Africa forward. AfricaRice.
  11. 2008. Préface : Curriculum d’apprentissage participatif et recherche action (APRA) pour la gestion intégrée de la culture de riz de bas-fonds (GIR) à Madagascar.  AfricaRice et Aga Khan Foundation
  12. 2008. Foreword: NERICA, the New Rice for Africa – a compendium. AfricaRice
  13. 2008. Preface: Africa Rice Congress Proceedings. AfricaRice
  14. 2008. Foreword: Women taking Africa forward. AfricaRice.
  15. 2006. Exploitation agricoles familiales en Afrique de l’Ouest et du Centre. Edition Quae, Versailles- France.
  16.  




Dimanche 1 Septembre 2013
Notez

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

34.Posté par la poste le 24/09/2013 15:23
Franchement on ne sait pas que les sénégalais veulent, on leur met un ministre qui n'a aucun diplôme, ils râlent, on leur met un Ministre plus diplômé que le président, ils râlent. On ne peut pas avoir meilleur homme à la bonne place, franchement, relisez son cv, demandez à son entourage, Mr SECK est humble, respectueux, honnête, xana boudone méyé ou incrire des gens dans une coopérative d'habitat il l'aurait fait pour ses propres sœurs, ce n'est pas le cas, le Sénégalais est méchant, bayilènee koo mou liguéyy wayy, la voie de développement pour le Sénégal se trouve dans l'agriculture et il vous montrera le chemin bientôt

33.Posté par aicha Mbaye le 23/09/2013 23:37
coucou
il faut vraiment etre malhonnete pour tenir certains propos a l'endroit de Mr Seck . Dites que vous détestez Mr Seck mais il ne faut pas mentir . Mr Seck na aucun terrain dans la coopérative sa famille encore moins; Il na pas eu besoin de donner le nom de son enfant a une autorité de l’état pour être porter a la tête de l'ISRA. il a été choisi a la suite d'un concours international. Il n'a pas embauché sa famille à l'ISRA au point de depasser les normes. Coucou amnga lo wakh wakhal si semences yi nek Dic

32.Posté par Coucou le 12/09/2013 16:37
Dans les organismes internationaux, il s'agit pour la plupart des cas de postes fléchés et de lobbing, donc travailler au CGIAR ne permet pas d'apprécier un dossier!

31.Posté par Coucou le 12/09/2013 16:27
Bonjour
Le CV ne refléte pas les malversations de l'homme. Le personnel de l'ISRA qui a été dirigé par Pape Seck ont subi sa jalousie. Il doit faire partie des personnes à auditer dans ce pays pour 2 raisons dont j'ai personnellement subi:
1 il s'était fait affecté du matériels neufs non immatriculés qui ont été achetés dans le budget de l'ISRA
2 les problèmes de la coopérative de l'ISRA : il a inscrit bon nombre de sa famille (cousins, cousines, frères, sœurs, copines et autre) jusqu'à amener le nombre à 600 personnes et il a été de mèches avec l'ancien bureau qui ont détourné notre argent
Je demande au Président et au premier ministre (traqueur de bien mal acquis), de faire des enquêtes de moralité avant de nommer !!!
En plus il ne tient jamais ces promesses!!!
Celui qui parle de humble m'étonne

30.Posté par alpha A diop le 08/09/2013 13:28
cet homme est un promo de lycée,il est trés jovial,trés intelligent et trés humble.Il sait faire du bien.

29.Posté par ISSA AALI DIOP le 08/09/2013 10:36
je le connais depuis le lycée blaise diagne,il est trés humble,un grand sportif,un génie en mathématiques,un patriote.
BRAVO PAPE

28.Posté par Diombera le 06/09/2013 14:10
keski se passe

27.Posté par Diombera le 06/09/2013 14:03
Merci pour les beau "bouké" attendant de trouver des gens qui aimeront les Sénégalais de Dakar plateau aux confins des terroirs. Des gens qui feront tout pour que des gens ne se nourissent pas de "Mboum Ndour" alors qu'il y' a du climat subguinéen au Sénégal et des Abdoulaye Diop directeur du riz en Afrique et de l'isra au Sénégal.
Juste un exemple les asiatiques qui ont connu un étouffement de leur civilisation dû à la colonisation comme nous étudient chez avec des compétences de chez eux et arrivent à nourrir au moins leur population. Pire ils nous envoient le riz des porcs asiatiques. ici des gens sont content il l'appelle du parfumé et nos parents de la vallée du Sénégal n'arrive vraiment pas à décoller. Matam réputée être une région sans beaucoup d'infrastructure. Incha allah avec de bonnes volonté, Allah ne nous laissera pas mourir dans la servitude volontaire. Nous auront un jour des vrais universitaires qui arriveront à changer le destin de notre pays comme le veut aussi Allah Subhanahou Wa Taalla. Puisque ici même on dit "Ndimbël na thia feek lokhol borom

26.Posté par GENIEOUMAR le 04/09/2013 05:27
le meilleur ministre du gouvernement de par son cv.
deja il force le respect car BAC C + n'importe quelle formation = compétence sure.
je croit qu'on a une chance d'avoir un homme comme ça. mais mnt on doit lui fixé des objectifs tres ambitieux , a la hauteur de ses capacités. genre d'ici deux ans le senegal doit etre autosuffisant en riz .... ou encore doit arreter l'importation sur certains produits.
s'il echoue ce sera une veritable catastrophe car je pense que personne ne doit pouvoir faire mieux que lui. du moins de part son cursus. l'agriculture doit erte le secteur prioritaire et moteur pour le dvpt du pays.

25.Posté par FATYAI le 03/09/2013 16:41
BONJOUR
JE ME SUIS POSE LMA QUESTION DEV SAVOIR POURQUOI AU SENEGAL PLUS VOUS ETES DIPLOME VOUS AVEZ MOINS DE CHANCE DE REUSSIR QUANT VOUS ENTREZ AU GOUVETRNEMENT

24.Posté par Advisor le 03/09/2013 15:15
A quand le kilo de riz à 125 FCFA. Une prévision de ce genre m'agréerait. Bonne chance.

23.Posté par Zeus le 03/09/2013 08:58
Je me demande dans ce pays si ces gens qui écrivent au niveau de la presse (du moins certains) méritent leur place, pourquoi comparer Mr Seck à Farba Senghor ?
Soyez sérieux , quand même, un ministre de la république c'est pas n'importe qui, on doit choisir les meilleurs et le plus diplômés au Sénégal.
Bravo Mme Mimi Touré pour ce choix, merci et bonne chance à Mr Seck.
Nous avons tous vu, ce qui s'est passé avec Youssou Ndour !!!

22.Posté par DIALLO le 02/09/2013 22:45
Il faut lui souhaiter BONNE CHANCE et du COURAGE avec tous les lobby de ce pays qui feront tous pour le faire échouer s'il va à l'encontre de leurs intérêts. Et c'est cela qu'il faudra faire pour réussir.

21.Posté par Egs le 02/09/2013 22:40
Excellent profit
Ne soyons pas idiots et complexés, pour diriger un département ministériel, il faut de l instruction
Nous avons besoin de diplômés
C important
Soyez positifs

20.Posté par Liguèye rek le 02/09/2013 21:12
La médiocrité n'a jamais payé! Il nous faut dans ce pays des compétences qui puissent s'adapter dans n'importe quelle situation. Je prie et l'encourage pour qu'il réussisse. Ce sera pour le bien du Sénégal. "Il faut mettre l'Homme qu"il faut à la place qu'il faut". Que chacun fasse des efforts là où il se trouve et Le Sénégal "dieume Kanam".

19.Posté par gnak le 02/09/2013 16:43
En tout cas le gawa là connait papier déh ! Mais comme disait J. C. : des chercheurs qui cherchent , on en trouve mais, des chercheurs qui trouvent on en cherche encore !
Au fait, qu'as tu trouvé Professeur ?

18.Posté par tala le 02/09/2013 16:04
Le CGIAR ne recrute pas n'importe qui. Il faut passer par un long processus de sélection. Même recruté, si vous ne faites l'affaire, vous êtes viré aussitôt. Mr Seck a su se maintenir pendant 6 ans comme DG de l' ISRA et depuis 2006 DG du Centre du Riz pour l'Afrique. Donc ce n'est pas n'importe qui, il connait très bien son domaine. Vous les journalistes, vous interrogez les gens, ils vous répondent, il est prétentieux, il ne répond pas, il est prétentieux aussi. S'il est pris, on tient un bon Ministre de l'Agriculture.

17.Posté par faxapenda le 02/09/2013 11:58
Bayilène aniane kaniane bakhoul daye sopikou bédienne di dane !!!!!!!!!!!!!!!!! Sénégalais li mou bagne moye kou ka raw wala kouka geune BOUR YALLAYE MAYEE!!!!!!

16.Posté par slipsakhmotouko le 02/09/2013 11:22
moi je me méfie des" publicateurs" un Lula suffit pour faire un bon Job

15.Posté par fatou le 02/09/2013 09:53
je connais Mr Seck pour avoir travaillé avec lui a l ISRA . I l est tres compétent . Il n' a pas besoin de se cacher derriere son CV il était fonctionnaire international avec un salaire de plus de 20 millions il est rentré pour servir son pays

1 2


Dans la même rubrique :