Le Colonel Birame Wone, ancien aide de camp du Président Senghor à Amy Sarr Fall : " Vous êtes un signal d'espoir pour la jeunesse de Kanel "


C'est à 800 km de Dakar que s'est tenue la 2e édition des 72h de Kanel initiée par l'association des étudiants et élèves ressortissants de Kanel (AMEERKA). Sous le regard d'éminentes personnalités de la localité et dignitaires religieux, la cérémonie s'est ouverte par une conférence sur l'éducation des filles animée par Mme Amy Sarr Fall, marraine de l'événement, qui a tenu à faire plus de 1600 Km en vue de formuler un fervent plaidoyer à l'endroit des parents et professeurs pour leur demander d'unir leurs forces afin que les jeunes filles cessent d'être les victimes de cette grande injustice, qui est leur retrait de la vie scolaire. Malgré un agenda chargé, la marraine a donc fait le déplacement et sponsorisé la cérémonie de remise de prix qui a récompensé les 50 meilleurs élèves de la commune de Kanel, pour contribuer à promouvoir l'excellence et encourager les jeunes à ne pas oublier leurs terroirs. 

Du haut de ses plus de 80 ans, le Colonel Birame Wone, ancien aide de camp du Président Senghor considéré comme un des plus illustres sages de Kanel, très touché par le déplacement de la marraine, a tenu à saluer son leadership : " vous symbolisez l'intelligence. Vous êtes jeune, même très jeune, mais votre présence dans cette assemblée est un signal d'espoir pour la jeunesse de Kanel. Votre présence a été très remarquée et remarquable. Vous êtes l'hôtesse d'honneur de Kanel. Vivez longtemps et soyez heureux! Transmettez à votre équipe l'affection profonde que Kanel a pour vous. Vivez longtemps et vivez heureux." 

Touchée par cet accueil chaleureux , Amy Sarr Fall a remercié l'AMEERKA pour ce choix. "Je suis venue pour vous car je vous l'avais promis. Parmi tant de personnes plus méritantes, vous m'avez choisie pour être votre marraine. Je me devais de faire ce long déplacement là où vous avez courageusement pris la décision de mettre la lumière sur votre terroir. C'est ça surtout le sens de ma venue, inviter tous les jeunes étudiants à ne pas oublier leurs terroirs afin de parvenir à un pays développé. Tant que dans nos terroirs, certains peineront encore à manger à leur faim ou boire à leur soif, alors on n'aura encore rien réussi."

Aux jeunes elle dira : "Les valeurs que vos parents vous ont inculqué détiennent les secrets de votre réussite personnelle et professionnelle" 

Après un discours qui lui a valu un standing ovation des autorités présentes, la marraine a pris part à la remise des prix qu'elle a offert aux cinquante meilleurs élèves de Kanel. Elle a aussi tenu à rendre un vibrant hommage au colonel Birame Wone qui, selon elle, a été son véritable  coup de cœur. "Vous n'êtes pas seulement une richesse pour Kanel, ni pour le Senégal, mais pour toute l'Afrique. Vous êtes une bibliothèque vivante, machallah. Je prie que vous soyez encore pendant longtemps parmi nous pour nous guider ". 









Jeudi 22 Septembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :