Le CNRA seul habilité à organiser un débat télévisé


Le CNRA seul habilité à organiser un débat télévisé

La présidente du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) Nancy Ndiaye Ngom a précisé, jeudi, qu’il ne revenait pas aux télévisions d’organiser le débat télévisé entre les deux candidats qualifiés au deuxième tour, soulignant que ce débat se fera sous l’égide de son institution.

‘’Ce n’est pas aux télévisions d’organiser ce débat qui doit se faire sous l’égide du CNRA’’, a rappelé Madame Ngom dans un entretien téléphonique avec l’APS.

‘’Ce sont les mêmes règles que pendant la campagne électorale qui a précédé le scrutin. Les modalités, la durée sont sous la supervision du CNRA, les télévisions ne font qu’exécuter’’, a-t-elle insisté indiquant que son institution entend clarifier tout cela.

Selon le communiqué sorti le même jour et dont l’APS a reçu copie, le CNRA envisage de ‘’rencontrer les mandataires des deux candidats pour échanger avec eux sur les modalités d’organisation, de programmation et de diffusion d’un éventuel débat radiotélévisé si ces échanges aboutissent à un accord avec les deux parties’’.

L’instance de régulation des médias précise également qu’en application des dispositions de l’article LO.L25, elle organise ce débat en rapport avec le service public de l’audiovisuel.

Toutefois, au vu de l’intérêt suscité par un tel débat auprès de tous les citoyens, le service public de l’audiovisuel, il pourrait s’ouvrir aux autres services de l’audiovisuel privé qui le souhaiteraient, annonce le CNRA.

Le candidat Macky Sall sorti deuxième à l’issue du scrutin avec 26,57 pour cent des suffrages exprimés affronte au second tour le président sortant Abdoulaye Wade qui détient 34,82 pour cent des votes.

Lors de sa conférence de presse du mercredi 26 février, M. Sall n’a pas écarté la tenue d’un débat télévisé avec son adversaire suscitant l’intérêt de la chaîne publique et des télévisions privées pour organiser ce débat.

La Radiodiffusion télévision du Sénégal (RTS, publique) est disposée à organiser le débat télévisuel du deuxième tour de l’élection présidentielle entre Maître Abdoulaye Wade et Macky Sall, a annoncé son directeur général Babacar Diagne.

’’La RTS est prête et le débat doit se faire’’, a dit Babacar Diagne, jeudi, à l’émission matinale de la RTS ’’Kinkéliba’’.

Babacar Diagne a toutefois rappelé que le débat nécessite ’’beaucoup de concertations entre les deux camps’’. Il a cité, entre autres, les couleurs du plateau, le format et le choix des présentateurs.

Les chaînes de télévisions privées TFM et Walf TV ont elles aussi émis le vœu d’organiser le débat.

En 2000, le candidat Abdou Diouf avait refusé de débattre avec Abdoulaye Wade, lors du deuxième tour de l’élection présidentielle remporté par Wade.
APS

Jeudi 1 Mars 2012




1.Posté par wathever le 01/03/2012 17:34
Mais saurez vous l'organiser?
Moi je vois Nafissatou diouf Mamoudou Ibra kane et pierre edouard pour conduire le débat chacun d'eux a droit a une question ( les questions sont bien sure posé aux deux candidat qui reponde chacun a sont tour contrairement a l'option de tfm ) 5 themes pourraient etre retenu
Sante
education
emergence
institution
on pourrait avoir 3 questions du public recu a l'avance par mail



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016