Le CESAG a animé la cérémonie de présentation du rapport 2017 du Fonds Monétaire International


Comment va l’Afrique? Pour informer, le fonds monétaire international a présenté le rapport 2017 sur les perspectives économiques régionales. Cette conférence a vu la présence du représentant résident du FMI au Sénégal Mr Boileau qui a fait un  exposé sur le thème «  Afrique subsaharienne, faire redémarrer la croissance »
A ce propos il a fait remarquer que les perspectives restent bonnes mais il y’a des risques. En outre il a été porté à la connaissance de l’assistance que le secteur informel est une composante essentielle de la plupart des économies subsahariennes, où sa contribution au PIB s’échelonne entre 25 % et 65 % et où il représente entre 30 % et 90 % de l’emploi non agricole. Il est également a noté que  la  part de l’économie informelle décroît quand le niveau de développement augmente. Ce qui nous emmène a la conclusion selon laquelle  la plupart des pays subsahariens devraient conserver des secteurs informels importants pendant encore de nombreuses années, ce qui est à la fois une chance et un défi pour les responsables de la politique économique.


IMG_7964 IMG_7953 IMG_7933 IMG_7929 IMG_7917 IMG_7910 IMG_7904 IMG_7898 IMG_7891 IMG_7883 IMG_7882 IMG_7879-001 IMG_7879 IMG_7877 IMG_7870 IMG_7869-001 IMG_7869 IMG_7862 IMG_7858 IMG_7856 IMG_7852 IMG_7851
Mercredi 10 Mai 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :