Le 18 Safar fête légale, la République rend hommage à la résistance salvatrice de Cheikh Ahmadou Bamba (Moustapha DIAKHATE)


Le 18 Safar fête légale, la République rend hommage à la résistance salvatrice de Cheikh Ahmadou Bamba (Moustapha DIAKHATE)
Face aux envahisseurs français qui assiégeaient et ravageaient son pays, Cheikh Ahmadou Bamba s’est dressé avec courage et patriotisme.
Longtemps avant les illustres Mahatma Gandhi et Martin Luther King, Cheikh Ahmadou Bamba, s’inspirant des préceptes les plus pacifiques, avait décidé de s’opposer au pouvoir colonial français par une résistance non violente.
Face au système colonial français, avec tout ce qu’il comportait d’entreprise de déconstruction, de deshumanisation, de déculturation, le Cheikh opposera une foi sans faille, dans un combat intelligent et sans armes.
Pour graver dans le marbre législatif le départ en exile de Cheikh Ahmadou BAMBA, le Président Macky SALL s’honore et honore son pays en demandant à la Représentation nationale de faire du Grand Magal de Touba une fête légale.

Réunie en séance plénière, le samedi 30 novembre 2013, l’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité et sans débat le projet de loi nº 10 / 2013 sur le Grand Magal de Touba.

En proposant à la Représentation nationale de faire du 18 Safar fête légale, le Président SALL :
Rend hommage à toute la résistance africaine et au patriotisme de Cheikh Ahmadou BAMBA,
trouve un puissant levier pour restaurer la confiance des Sénégalais en eux-mêmes,
donne une leçon de vie aux générations d’aujourd’hui et de demain pour surmonter les épreuves, haines et rejets de l’autre.

Fait à Dakar, le 01 décembre 2013


Moustapha DIAKHATE
Dimanche 1 Décembre 2013




1.Posté par SARR le 02/12/2013 08:56
DIEUREUDIEUF SERIGNE TOUBA



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016