Latif Coulibaly , nouveau Secrétaire Général du Gouvernement


Latif Coulibaly , nouveau Secrétaire Général du Gouvernement
Il faut noter dans le cadre de ce nouveau Gouvernement, que les retouches ne sont pas finies. Par exemple, le Secrétaire général du gouvernement, Seydou Guèye, battu à la Médina par Bamba Fall, n’a été finalement remplacé qu’hier, 24h donc, après la formation du nouveau gouvernement.
Il a été remplacé par Abdou Latif Coulibaly qui était anciennement, sous le gouvernement Mimi, ministre en charge de la promotion de la Bonne Gouvernance indique « le Pop ».
Mardi 8 Juillet 2014
Dakaractu




1.Posté par enfant du sénégal le 08/07/2014 09:05
Franchement j'ai du mal à comprendre ce que vise Macky avec cette équipe.

2.Posté par LOri le 08/07/2014 10:50
MAcky sall a t-il tte sa tete ? seydou gueye un militant de premiere battu à la medina qui en sus occupe un poste technique sg du gouv est remplacé pr un militant de lapres derniere heure battu lui aussi à sokone où ds le departement bby a perdu 4/ 5 collectivités locales ... On est où là ? Macky a t-il peur de ces journalistes .Latif vient de recevoir une promotion

3.Posté par Mané Moussa de Simbandi Brassou le 08/07/2014 10:56
Analyse sur la destitution du premier ministre Sénégalais, Madame Aminata Touré
Loin s’en faut, mimi n’a pas été destitué à cause du résultat des élections locales mais deux éléments majeurs sont à l’origine de cette destitution :

1- Avec la chasse aux sorciers des « biens supposés mal acquis », mimi semblait voler la vedette à son mentor, le président Macky Sall de son poste de ministre de la justice. On lui donna le sobriquet de « dame de fer » dont elle ignore elle-même le symbolique autant que les Sénégalais. On lui auréolait de flatteries du genre, à faire partie des femmes les plus influentes de la planète ; assertion que Maître Diouf réfutait à grands éclats de colère. En effet, en politique spectacle et de vedettariat, le président Macky Sall ne pouvait pas accepter ce qu’il prenait pour un affront de lèse-majesté. Soyons sérieux, cette posture de mimi pourrait constituer un danger pour la candidature de Macky en 2017 dont elle pourrait être la concurrente.
2- Nous avons remarqué qu’en ces derniers temps, Macky semble éloigné de la base des APR plus que mimi. Par conséquent, il n’est pas exagéré de penser que si mimi obtenait une légitimité électorale, elle s’imposerait comme leader des APR et de surcroit, une possible et probable candidate à la candidature présidentielle de 2017.
3- La menace se précisant, le président Macky Sall en bon adepte de Machiavel fait d’une pierre deux coups, rapprocher mimi de lui pour ensuite s’en débarrasser et puis atténuer sa « popularité » sur les « biens mal acquis » tout en s’éloignant de ce créneau qui commençait à frôler le ridicule par ses résultats, ses méthodes et ses conséquences sur l’économie et la politique du gouvernement.
4- Ainsi, depuis le départ de mimi du ministère de la justice, on parla moins des « biens supposés mal acquis », le fonds de commerce et l’acte de ralliement de ceux qui croient que le gouvernement peut se dispenser de travailler et obtenir l’adhésion de la population en exploitant ce seul créneau « porteur ».
5- Du poste de premier ministre, mimi a pensé qu’il s’agissait d’une promotion pour services rendus au président Macky Sall tout en lorgnant sa place de futur candidat de 2017. Et pour ce faire, croit-elle, il lui suffirait d’obtenir une légitimité électorale que la base électorale APR avec laquelle elle était en connivence validerait. Macky ayant senti le manège, il avait l’assurance que mimi ne gagnerait pas et ce sera une occasion de se débarrasser d’elle pour ne pas en faire une future challenge au sein du parti APR en 2017.
6- Malgré la menace par Macky de se séparer des perdants, mimi ne se sentait pas visée ni avoir compris qu’elle pouvait perdre après les flatteries et excitations de la base APR de l’assurance qu’elle ne pouvait pas perdre cette élection.
7- A l’échec de l’élection de mimi à Grand-Yoff, Macky pouvait se frotter les mains en mettant à exécution son plan d’éloigner mimi du pouvoir, ce qui lui permettait de lui couper les vivres dont elle pouvait se servir de sa fonction de premier ministre. Les moyens de L’Etat n’étant plus à sa disposition, mimi pouvait retourner à secouer les palmiers sans moyens d’entretenir une clientèle de base qui lui était « fidèle » par leur arrosage financier. Pour qui connait la politique Sénégalaise, mimi aura du mal à se remettre de ce coup fatal sur sa carrière politique au Sénégal.
En nommant un nouveau premier ministre, tout en éloignant des symboles de la zizanie gouvernementale depuis deux ans, à savoir ; Jules Souleymane Diop, Latif Coulibaly, mimi et l’entrée de Youssou Touré, le chantre du rapprochement entre Macky et le Président WADE, on peut espérer qu’une nouvelle orientation politique vient de voir le jour. En résumé, on a assisté à un règlement de compte interne des APR et une nouvelle impulsion qui éloigne les tribulations l’expérience malheureuse des « biens supposés mal acquis». Il ne nous reste qu’à regarder et à observer la nouvelle stratégie de Macky de se sortir du bourbier qui lui pourrit la vie. A chaque acteur d’assumer son errance d’immaturité politique et d’incompétence.
Vive le Sénégal, vive la démocratie et vive l’Etat de droit sans la CREI.

Mané Moussa de la Cellule de Communication ASS-Kaw France

4.Posté par leao le 08/07/2014 11:35
Macky a peur des livres chantages et insultants de Latif. D'autant plus il les a cotoye depuis deux ans il connait bcp de mic mac au palais et dans le gvt. De tte facons tous les perdants seront recompenses.

5.Posté par awa dieng le 08/07/2014 15:29
toute mes félicitation à mr abdoulatif coulibaly sw fière de toi et fière dètre sokonoise tu le mérite parceque tu as travaillé et durement travailler pas parceque macky dako ragal mé latif nite kou deugla kou
gueum bopam té beugue réwame sénégal et avant tout que dieu te la santé ; paix pourque tu puisse acomplire ta mission bonne chance mr le nouveau sécrétaire du gouvernement et du courage à tous les perdants merci

6.Posté par ABDCAD le 08/07/2014 16:41
Qui a vu le décret de nomination de ALC?

7.Posté par keush le 08/07/2014 16:57
seydou est méchant il n'aide personne

8.Posté par bathie le 09/07/2014 15:24
je deteste ce monsieur c est l insolence totale ce gars



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016