Lassana Faye, un "Hollandais" qui frappe à la porte de la Tanière


Lassana Faye, le défenseur natif de Rotterdam, aux Pays Bas et arrière gauche du Vitesse Arnhem fait des pieds et des mains avec ses parents pour revêtir le maillot de l’équipe nationale de football du Sénégal.

"Oui, je travaille à porter les couleurs nationales, j’aurais aimé déjà faire partie de la sélection nationale qui prend part à la Coupe du monde des moins de 20 ans", a déclaré à l’APS, le jeune arrière
gauche âgé de 18 ans.

Présentement en vacances dans le pays de naissance de ses parents, le jeune footballeur a pris les devants en tentant de gagner une place de titulaire dans son club et en s’informant auprès de ses coéquipiers africains sur le football continental et sénégalais.

"J’ai des coéquipiers originaires du Ghana et du Zimbabwe qui m’ont encouragé quand je leur ai fait savoir ma volonté", a expliqué le jeune footballeur vainqueur avec son club de la Coupe des Pays Bas.

Et le Sénégal avec des joueurs comme Mané (Sadio), Kouyaté (Cheikhou) et Guèye (Idrissa) présente un visage attrayant pour tout jeune footballeur, a reconnu le jeune footballeur dans un anglais châtié.

S’il ne parle ni français ni les langues nationales, Lassana Faye dont le père est originaire des Iles du Saloum, rappelle à qui veut l’entendre qu’il n’a jamais coupé les ponts avec sa culture.

"Depuis l’âge de 4 ans, je viens passer mes vacances dans mon terroir d’origine, donc il n’y a pas de problème à ce niveau", a dit le footballeur qui a porté les couleurs des Pays Bas en moins de 16 et 17 ans.

Avec l’équipe du Sénégal, il se dit convaincu qu’il va franchir les étapes dans son métier de footballeur et c’est aussi le rêve de ses parents.

Assis au côté de son fils, Almamy Faye, qui vit aux Pays Bas depuis le début des années 1990, veut accompagner son fils à atteindre ses objectifs.

"C’est une fierté quand même d’entendre son fils vouloir porter le maillot de son pays", a dit cet ancien footballeur qui a dû arrêter sa carrière à cause d’une grave blessure.

Mais ce n’est pas seulement par souci sentimental que son fils souhaite jouer avec les Lions.

"Le Sénégal est une grande équipe constituée de grands footballeurs", a ajouté Lassana Faye soulignant que le championnat des Pays Bas est très formateur.

"C’est un championnat intermédiaire très formateur et où les Africains s’adaptent facilement", a-t-il dit informant que le meilleur footballeur africain dans ce championnat est le Burkinabé Bertrand Traoré.

"Là-bas, il faut être prêt physiquement mais aussi tactiquement et techniquement", a indiqué le jeune footballeur soulignant qu’après ce championnat, on peut évoluer partout.

Agé de 18 ans, le jeune arrière gauche qui a signé son premier professionnel au Vitesse Arnhem après ses débuts au Sparta de Rotterdam, le club de sa ville de naissance, est passé par le PSV Eindhoven qu’il a quitté pour son actuelle formation "où
on lui a vite confiance".
Lundi 22 Mai 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :