Laser du lundi: Macky encage Hissène Habré et cajole ATT (Par Babacar Justin Ndiaye)


Laser du lundi: Macky encage Hissène Habré et cajole ATT                      (Par Babacar Justin Ndiaye)
Selon des informations dignes de foi en provenance des couloirs de Koulouba (montagne sur laquelle est juchée la Présidence malienne) le clash est rampant entre Bamako et Dakar. L’embryon d’une discorde pourrait progressivement prendre l’envergure d’une mésentente, si le dossier Amadou Toumani Touré alias ATT n’est pas évacué dans des conditions respectueuses de la souverainté du Mali. La petite phrase de Macky Sall sur le plateau de TV5 Monde ayant provoqué, à cet égard, un vent frisquet sur les relations déjà tièdes – nonobstant les accolades et les poignées de main rituellement diplomatiques –   entre les deux pays.

Site phare de la presse en ligne et réceptacle d’une multitude d’opinions, Malijet.com  a restitué le point de vue télévisé du chef de l’Etat sénégalais sur l’inculpation officiellement envisagée de l’ex-Président ATT. Je cite le site : « Macky Sall respecte cette décision du Président Ibrahim Boubacar Keita mais conseille la prudence. Car il s’inquiète que cette affaire ne soit la source d’une nouvelle crise au Mali et de méfiance entre les Maliens ».  Restitution fidèle, approximative ou orientée des propos tenus sur le Mali, face à la journaliste Denise Epoté Durand ? L’unique certitude est l’ébullition – sous forme de bouffée de colère – qui convulse le microcosme politique de Bamako.
Au commencement, il y a le communiqué publié, le 27 décembre 2013, dans lequel le gouvernement de Bamako annonce de prochaines poursuites contre ATT, en y dévoilant une série de charges retenues contre le fuyard, l’exfiltré et l’hôte du Sénégal. Parmi les chefs d’accusation, on peut  rappeler deux. Premièrement : avoir en sa qualité de Président de la république et de chef des armées, et en violation du serment prêté, facilité la pénétration et l’installation de forces étrangères sur le sol national. Ici, je signale que la justice malienne fait allusion au retour au bercail du Colonel Mohamed Ag Najim (d’origine malienne mais de carrière libyenne) venu occuper les alentours de Kidal en 2011, après l’implosion de la Libye. Deuxièmement : avoir participé à l’entreprise de démoralisation de l’armée caractérisée par les nominations de complaisance d’officiers, au patriotisme douteux. Allusion à la myriade de Généraux scotchés dans les bureaux de l’Etat-major à Bamako ; et à la flopée de Colonels touaregs (au patriotisme fluctuant) imposés par les Accords d’Alger de 2006. A l’exception du valeureux Colonel Aj Gamou promu Général par IBK.   

Les orfèvres du Droit et les observateurs politiques sont libres d’apprécier diversement la démarche et les arguments de la justice malienne ; mais force est d’admettre que les Maliens  – conjoncturellement malheureux et éternellement fiers – ne sont pas moins souverains que leurs voisins. Et, à ce titre, ils peuvent revendiquer la possibilité de juger ceux qui ont eu, hier, l’insigne honneur de les gouverner. Tout comme le Sénégal emprisonne, aujourd’hui, certains responsables du régime défunt de Wade, en proclamant haut et fort, qu’il s’agit d’une demande populaire. Remarque cinglante d’un internaute de Ségou : « Voilà un Président (Macky Sall) qui arrête ses voleurs et veut faire échapper les nôtres ».

Manifestement, la présence d’ATT au Sénégal est un boulet de plus en plus lourd à trainer. Et pourtant, le Sénégal pouvait bien – au regard de la jurisprudence Paul Biya – s’éviter l’actuel merdier et futur cimetière des bonnes relations avec le Mali. Voisin direct du Tchad et de la Centrafrique (deux pays gros pourvoyeurs de Présidents renversés), le Cameroun a toujours et systématiquement refusé d’accorder un asile prolongé aux infortunés et errants chefs d’Etat ayant franchi ses frontières : Hissène Habré, Félix Patassé et François Bozizé. La raison est bien sûr motivée par le souci de ne pas apparaitre – à tort ou à raison –  comme le sanctuaire à partir duquel on entretient des rêves et peaufine des plans de reconquête.

L’ex-Président Abdou Diouf a été, lui, à l’école de Paul Biya. Voilà pourquoi il a accueilli durablement Hissène Habré et – a contrario –  brièvement hébergé Daouda Diawara, en juillet 1994, à la résidence de Médina. Explication : le Tchad n’a pas de frontière avec le Sénégal ; tandis que la Gambie se niche dans  l’estomac du Sénégal. En 2012, Macky Sall aurait pu diriger son ex-collègue Amadou Toumani Touré sur le Bénin dont le Président, Thomas Yayi Boni, était également le Président en exercice de l’Union Africaine (UA).  

Dans cette affaire ATT, la pénurie de bons arguments est patente, du côté de Dakar. C’est même l’étiage, dès qu’on fait l‘inévitable parallèle avec l’affaire Hissène Habré, d’une part ; et dès qu’on opère un rapprochement entre la démarche judiciaire de Bamako, et la traque des biens mal acquis, d’autre part. Certes, comparaison n’est pas raison, mais l’inconséquence également ne peut pas être soutenue. Encager Hissène Habré sans états d’âme puis cajoler impudemment ATT, ça fait bougrement désordre. Du coup, le Président Sall dont le gouvernement traque fermement les présumés pilleurs libéraux du Sénégal – en étant sourd à tout appel à la clémence, au nom de la juste séparation des pouvoirs – doit éviter, à l’avenir,  toute évocation publique du cas ATT, jusqu’à son dénouement.

Au demeurant, s’il y a un pays africain qui, sur le terrain des relations souveraines avec les autres, doit marcher sur des œufs, c’est bien le Sénégal. En trente ans de guerre en Casamance, aucun chef d’Etat ouest-africain (en dehors de ceux de la Guinée-Bissau et de la Gambie officiellement  impliqués par le Sénégal à travers les Accords de Cacheu, en 1991 et les pourparlers de Banjul, en 1998-99) ne s’est prononcé publiquement sur la rébellion dans le sud du Sénégal. Par respect scrupuleux de la souveraineté sénégalaise. Même silence sur la traque des biens mal acquis et son lot de prisonniers parmi lesquels le fils d’un Président électoralement battu. Pourtant certains chefs d’Etat sont aussi muets qu’inquiets. Car le syndrome Karim Wade les affecte, au point que certains analystes ne sont pas loin de penser que le sort du fils de Wade n’est pas étranger aux révisions en cascade des Constitutions, envisagées au Bénin, au Burkina, en RDC et au Cameroun.    

Dans un contexte de guerre dans la guerre (guerre interminable contre la Libye du Colonel Kadhafi et opérations militaires contre la dissidence armée de Déby épaulée par Paris et Tripoli) le Président Hissène Habré et sa DDS avaient gravement dérapé : massacres et violations massives des droits de l’homme etc. Aujourd’hui, il attend dans sa cellule, un procès qui lui est équitablement garanti, au cours duquel il aura le loisir de prouver son innocence. De façon symétrique, ATT aura aussi la latitude de s’expliquer devant les autorités judiciaires d’un Mali nouveau qui a enterré l’Etat d’exception et les pratiques expéditives du capitane Sanogo, puis élu un Président légitime. De même que Hissène Habré, chef de l’Etat n’arrêtait ni ne torturait personnellement les Tchadiens, ATT également ne commandait ni le théâtre des opérations à Gao ni la compagnie du capitaine Traoré alias BAD entièrement décimée à Aguelhok. Faute de munitions.    

Son prédécesseur, le Général Moussa Traoré, – fier Bambara et brave militaire –   n’avait pas fui le Mali, en mars 1991. Bien au contraire. Il déclina toutes les offres et écarta toutes les opportunités de se soustraire à l’arrestation par l’exil doré. C’est ainsi que Moussa Traoré refusa d’embarquer dans les avions proposés successivement par les Présidents Houphouët Boigny et Ali Kafi de Côte d’Ivoire et d’Algérie ; alors que l’aéroport de Bamako-Sénou était encore sous le contrôle de son fidèle ami, le Général Sékou Ly. Cueilli par les parachutistes d’ATT et jugé par les magistrats d’Alpha Oumar Konaré, Moussa Traoré force présentement le respect des Maliens pour sa dignité et son patriotisme à toute épreuve.  

En attendant le déclenchement des poursuites contre ATT, c’est le temps des retours de manivelle ou de flammes, c’est-à-dire la gifle diplomatique  administrée au Sénégal. Après un premier périple de remerciement dans les pays voisins et émetteurs de troupes pour le Minusma (sans étape à Dakar dont le contingent a payé un lourd tribut à Kidal) le Président Ibrahim Boubacar Keita alias IBK vient de boucler une visite de trois jours en Mauritanie, pays voisin mais non émetteur de troupes. Et parrain patenté du MNLA. Dimanche IBK était à Alger. Après les festivités commémoratives du 53ème anniversaire de l’armée malienne, IBK ira au Qatar, argentier des djihadistes et des islamistes du monde entier. En dépit de tout cela, on persiste à dire officiellement que l’axe Dakar-Bamako est au beau fixe. Vivement que les pessimistes se trompent ; et que les optimistes aient raison !

PS : En dehors d’ATT, l’autre vecteur de tensions sur l’axe Bamako-Dakar est représenté par Seydou Kane, richissime citoyen malien (originaire de Nioro du Sahel) établi au Gabon. Le sieur Kane très proche de ATT et – par ricochet – du candidat malheureux Soumeyla Cissé, voyagerait (admirez le conditionnel) avec un passeport diplomatique sénégalais. Camarade et ami d’IBK dans l’Internationale socialiste, Ousmane Tanor Dieng portera sûrement les habits du précieux démineur entre les deux pays.
Lundi 20 Janvier 2014
Dakaractu




1.Posté par Moussasow12 le 20/01/2014 01:01
Quand on est un analyste politique , analyse t-on une situation politique de manière à informer en profondeur ceux qui vous lisent ou bien arrange t-on les choses pour ne pas accabler le pouvoir en veillant à ses interets personnels quand on a conscience de l' extrême frilosité de ceux qui nous gouvernent.
Macky SALL a parlé de Sénégal ,pays d.acceuil et d.asile , c.est du cynisme ou du ridicule par rapport à l'opinion internationale. Avec tout ce qu'on sait sur l'affaire Habre et les conditions de la tenue de ce procés ,comment BJN peut il parler de "procès équitablement garanti" des mots qui pésent lourds et qui montrent son parti pris.
A t-il oublié les milliards de DEBY?

2.Posté par al khairy natural medecine le 20/01/2014 01:22
SERIGNE BAYE ASS NDIAYE (AL KHAIRY NATURAL MEDECINE)
traite les maladies suivant
avec la grace de Dieu

_IMPUISSANCE SEXUELLE SOUNGOUF+DECOCTION
_EJACULATION PRECOCE SOUNGOUF+DECOCTION
_FAIBLESSE SEXUELLE SOUNGOUF+DECOCTION
_AGRANDISSEMENT ET ALLONGEMENT DU PENIS
_FRIGIDITE SEXUELLE SOUNGOUF+DECOCTION
_CANCER DU SEIN (prevention pommade naturelle _anticancerigene)
_SOINS CORPORELS(redressement beaute rondeur des seins _pommade naturelle dietetique)
_CHUTE DES CHEVEUX
_TOILLETTE INTIME (bain a vapeur +pommade naturelle _rajeunissement retrecissement et proprete du sexe feminin _action therapeutique elimination des bacteries facteur des MST)
_REGLES DOULOUREUSES
_PERTES BLANCHES (mauvaises odeurs secretions sans cesse)
_KYSTES ET DEMANGEAISONS VAGINALES
_LARGE OUVERTURE
_HEMORROIDES(interne et externe)
_DIABETE (trace type 1-2)
_OBESITE (exces de poids)
_DREPANOCYTOSE (action relaxante sur les articulation et les os)
_RHUMATISME ET DOULEUR ARTICULAIRE
_HYPERTENSION ARTERIELLE
_PALPITATION CARDIAQUE
_SINUSITE irritation et saignement du nez
_SITTI (type allergique)
_ASTHME
_CHOLECYSITE (infection de la vesicule bilaire digestion lente )
_ENURESIE (pipi au lit)
_ABSENCE D'URINE
_URINE DIURETIQUE (nettoiemment des reins)
_INFLAMMATION DES REINS
_ABSENCE DURINE (processus douloureux)
_GONOCCOCIE
_BAISSE DE LA VISION
_TOUX ET BRONCHITES
_VIEILLISSEMENT PRECOCE (rajeunissement des cellules de lepiderme)
_INSOMNIE
_MAUX DE REINS (douleur lateral picotement infamation)
_ICTERE (palu jaune)
_CONSTIPATION CHRONIQUE
_ULCERE GASTRIQUE
_TACHE DE ROUSSEUR( demangeaison du visage tache et bouton)
_CRISE DU FOIE INDIGESTION
_OTITES OREILLON
_FATIGUE GENERALE
_MAUX DYEUX
_APHONE
_SAINGNEMENT DE GENCIVE
_MAUVAISE HALEINE
_ARRETER DE FUMER ALCOOL ET TOUT AUTRE
_DROGUE(avoir la volonte en premiere)
_FIEVRE TYPHOIDE
_ENTREPRISE ET SOCIETE DIFFICULTE POUR UNE FEMME DE _TOMBER ENCEINTE TALISMAN DE PROTECTION CONTRE LES _MAUVAISES YEUS ET LANGUES THIAT...........................
_TALISMAN CONTRE LES ARMES A FEU COUTEAUX ET TOUT _AUTRES ARMES BLANCHES BAIN DOUVERTURE SOCIALE
_BAYRE POUR COMMERCANT ENTREPRENEUR
_ENVOUTEMENT POSSESSION PAR LES DJINNS ET MAUVAIS SORT
_VOYANCE PAR TEL OU SKYPE
_PAGE OFFICIELLE FACEBOOK (Marabout Guerrisseur Tradipraticien Voyant lofficielle )
_FACEBOOK (baye as ndiaye)
_SKYPE (BAYE ASS NDIAYE)
_TEL (00221 77 977 73 17 ) (00221 70 763 04 85)
_(NUMERO INTERNATIONAL MALI TOGO BENIN BURKINA FASO
_EGYPTE TUNISIE ALGERIE +22 37 32 07 737 )

3.Posté par Modou le 20/01/2014 08:25
"le Président Ibrahim Boubacar Keita alias IBK vient de boucler une visite de trois jours en Mauritanie, pays voisin mais non émetteur de troupes. Et parrain patenté du MNLA... IBK ira au Qatar, argentier des djihadistes et des islamistes du monde entier." IBK est-il fondé à poursuivre ATT pour Haute trahison? N'importe quoi!

4.Posté par bjn le 20/01/2014 08:48
merci professeur et bonne continuation

5.Posté par babacar faye le 20/01/2014 09:05
Belle analyse! Mais pas seulement qu'une analyse, le décorticage est excellent.Je me demande bien si le PR. Sall ne s'est-il pas précipité en sauvant ATT pour avoir un succès diplomatique d'entrée(début de mandant) qui aujourd'hui est en passe de se retourner contre lui? N'est ce pas aussi une bourde de débutant?

6.Posté par Sénégal Lingerie le 20/01/2014 09:40
Sénégal lingerie: vous informe du lancement de nouveaux produits pour la saint valentin.
Notre équipe met tout son coeur afin de dénicher de superbes pièces de lingerie sensuelle.
Nous avons lancé pour la saint valentin 4 types de coffret à savoir:
- Coffret "Nuit Nuptiale Quotidienne" (Une nuisette, une huile de massage, un jeux de couple, un string bonbon, une peinture corporelle léchable, pétales de rose, bougie ambiance)
- Mini Coffret "Nuit Nuptiale Quotidienne"( 1 nuisette, une huile de massage, 1 carte de jeux)
_ valentin day's: 2 façons
* valentin day's ( un drap décoré en love, une nuisette, huile de massage, chocolat corporel à lécher, coffret attache moi, carte kamasutra)
* valentin day's (un drap blanc en coton décoré de pétales de rose, une nuisette, une bougie de massage, un jeux, coffret attache moi, jouet de massage chauffant)
_ le coffret valentin massage: un drap blanc en coton décoré de pétales de roses, 2 peignoirs avec vos initiales, une grande serviette je t'aime à étaler sur le lit pour le massage, une huile de massage, une bougie de massage, guide de massage
Sénégal lingerie: votre spécialiste de la Lingerie et Tenue Sexy préférée: toujours copier mais jamais égaler !
Nous envoyons des colis partout dans le monde où que vous soyez
Contact: senegallingerie@gmail.com
https://www.facebook.com/media/set/?set=a.424515591012679.1073741855.378337872297118&type=3
https://www.facebook.com/media/set/?set=a.423528521111386.1073741854.378337872297118&type=3
https://www.facebook.com/media/set/?set=a.423524861111752.1073741853.378337872297118&type=3
https://www.facebook.com/media/set/?set=a.423518687779036.1073741852.378337872297118&type=3

7.Posté par Babacar Justin Ndiaye le 20/01/2014 10:54
ON garantit THÉORIQUEMENT un procès équitable à Hissène Habré. L'avenir confirmera ou infirmera. J'ai omis, par erreur, donc à tort, d'ajouter THÉORIQUEMENT. Le premier internaute Moussasow a fait une juste remarque.

8.Posté par Oumou le 20/01/2014 12:01
Si ATT mettait tout le monde à l'aise en déclarant être prêt à répondre devant la justice malienne. C'est ce qu'on attend d'un officier parachutiste de son rang. Ce faisant il éviterait que les relations entre les deux pays ne se dégradent davantage

9.Posté par NextPrez le 20/01/2014 16:07
Monsieur Ndiaye bien que votre analyse soit pertinente, il n'en demeure pas moins que les comparaisons que vous faites sont un peu tirées par la queue.
1. Les crimes dont sont accusés Habre et ATT sont de nature totalement incomparables. Les crimes d'exeutions sommaires, de liquidations physiques et detournement a outrance de deniers publiques au Tchad dont est accusé sont au delà de ce que ce l'on peut imaginer. Quant à ATT ses poursuits sont totalement d'ordre du 'prestiges" d'IBK determiner a marquer son leadership en eliminant ses potentiels opposants. Quoi de plus normal pour un president africain dont le manque de confiance est l apremiere definition.
2. Moussa Traore a commis a une moindre mesure les crimes de Habre et leur periode de destitution est la meme; coincidant avec la fin des relations entre la france et les dictateurs africains due a la fin de la guerre froide.

Enfin, pour IBK, d'aller en Mauritanie est un insulte pour le peuple malien. En plus qui est-il allé voir, le pire des dictateurs de la sous region qui a expressement supporté les islamistes du mali á une condition qu'ils n'attaquent pas en mauritanie.

Si les dictateurs comme Biya et autres refusent d'accueillir d'anciens chefs d état, c'est pour eviter d'avoir un débat sur leur propre avenir quand ils quitteront le pouvoir.

Alors, macky Sall et le Sénégal n'ont fait que prendre leurs responsabilité en tant que pays de droit. Du courage le Senegal.
Le mali a plus a perdre en n'ayant pas de bonnes relations avec le Senegal.

10.Posté par FALL le 20/01/2014 16:31
Moussasow12 tu ferais mieux de coucher des analyses pertinentes à l'image de BJN qui est une fierté pour le Sénégal. Mais assurément, tu n'es pas à la hauteur car ne pouvant pondre une argumentation géopolitique et géostratégique à la hauteur de Monsieur BJN.
Visiblement tu as une cécité intellectuelle car adepte du criticisme. Le Sénégal va se bâtir avec des idées car nous n'avons que nos ressources humaines dont BJN que nous avons certes jamais vu mais dont son intellect se vérifie à la lumière de ces lazers. Merci Babacar Que Dieu te donne longue vie et une bonne santé

11.Posté par Alimes le 20/01/2014 16:36
Macky, un Président doit rester fort, tu as pris la bonne décision en accordant l'asile à ATT. Autant le Mali est un pays souverain, autant le Sénégal l'est alors, ATT doit rester au sénégal jusqu'à ce qu'il manifeste le désir de quitter notre cher Sénégal. Merci pour votre courage, Président !

12.Posté par dalez le 20/01/2014 16:42
Merci NextPrez
Nos analystes politiques ne sont plus crédibles car ils analysent avec parti pris pour leur propre intérêts ou pour l'intérêt de quelqu'un qui les paie pour écrire. Ces analystes à deux balles ne font que du bruit, ils sont à l'image de nos gouvernant pantins, corrompus.

Vive ATT, Vive KHADAFI, BAGBO...
EN bas IBK, COmpaoré, Ouatara qui ne sont que des pantins de la France!
Quand à Macky j'arrive pas encore à l qualifier et j'espère qu'il sera celui dont je souhaite qu'il soit: défenseur de l'Afrique, jouer au malin avec ces foutus français et occidentaux en leur soutirant des sous pour développer le Sénégal sans subir leur dictat!

13.Posté par NextPrez le 20/01/2014 16:42
DESOLE POUR LES COQUILLES.

14.Posté par kevin le 27/03/2014 15:12
J'admire les formules de BJN mais elles sont justes bonnes pour le théâtre... C'est lui qui disait que Macky Sall, étant un toucouleur serait mal accepté par les mauritaniens, comme si notre président devait avoir une caution de leur pays avant d'être élu..
Attention à ces pseudo-analyses, on est dans le domaine de la diplômatie du voisinage, il n'ya pas de pire ennemi pour une nation que ces voisins... Les Maliens scrutent à longueur de journée nos sites, gare à ce que vous débitez en prétendant faire une analyse, alors que vous donnez de f aux arguments aux autres... Ou est votre nationalisme dans tout ça ?
Moussa Traoré, tout comme son prédécesseur ont fait le pire des crimes, la Mauritanie soutient les ennemis islamistes du Mali, tout comme l'Algérie: ces deux pays veulent tenir les terroristes loin de leurs bases, quitte à ce que ce soit chez le voisin..
C'est Wade qui a accueilli ATT et Macky a raison de le protéger...Question de souveraineté.... IBK nous en veut simplement à cause de Soumaila Cissé, tout comme Alpha Condé nous en veut à cause de Cellou Dalein,.... lui Alpha Condé qui a toujours trouvé sa parade au Sénégal... Il prtétend restaurer une respectabilité perdue du " Maliba"........................(sic)
La respectabilité du Mali passe par une bonne réconciliation entre maliens, y compris les partisans de ATT, une ouverture vers les voisins... au lieu d'exhiber une fierté bambara chantant et dansant, nostalgique, la gloire du "Grand Mali',.... en ayant en conscience que Soundiata Kéita, ce n'est que de la légende.... Il n'ya que le travail, la richesse et l'état de droit qui impulsent la respectabilité d'un Etat.



Dans la même rubrique :