Lancement des activités points-chauds « Tangus » : Le coût estimé à 2,5 milliards FCFA


Le premier ministre Mahammed Dionne a procédé au lancement des activités des terminaux « Tangus » qui ont fleuri depuis quelques temps dans différents points de la Capitale. Ces espaces de restauration en plus de la logistique qui l’accompagnent ont coûté la bagatelle de 2,5 milliards de F CFA.
« Je vous félicite de l’inspiration et de l’audace en présentant une autre façon de faire de la restauration rapide avec des espaces aménagés et des commodités tels que l’accès à Internet, les espaces de loisirs.... Le coût est estimé à 2 milliards 500 millions qui couvrent une unité de production, 35 terminaux déjà repartis  à Dakar en plus de la logistique d’accompagnement», dira Mr Dionne.
En outre, selon toujours Mahammed Dionne, 500 jeunes sénégalais seront employés dans cette première phase et différentes variétés de produits de boulangerie et de pâtisserie, où sont intégrées les céréales locales dans la production, seront offertes aux clients.
« Au regard des investissements, on peut considérer que ce nouveau modèle de faire de la restauration rapide contribuera  à l’amélioration du cadre de vie des sénégalais, mais contribuera aussi, à la promotion de l’emploi des jeunes et à la croissance économique », dira-t-il à cet effet.
Le Gouvernement encourage ces types d’initiatives privées fera t-il savoir et indique qu’il accompagnera les promoteurs dans  le projet d’expansion au niveau des autre régions, « car cette initiative est heureuse et apporte de la valeur ajoutée à l’agriculture par la transformation de notre production et à l’économie des services par le développement de la restauration rapide. »
Pour finir, le Premier ministre a invité ces derniers à hisser la qualité des prestations et de maîtriser la traçabilité des produits tout comme le respect des normes d’hygiène et des exigences des sénégalais... 

Vendredi 22 Avril 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :