La vérité sur un scandale présumé : pseudo « marchés fictifs », vrais contrats irréguliers


La vérité sur un scandale présumé : pseudo « marchés fictifs », vrais contrats irréguliers
Dans la presse de ces derniers jours, une information a été relayée concernant des « marchés fictifs » à la Direction de l’Assainissement. Le projet mis en cause est le Mécanisme communautaire décentralisé d’Assainissement rural financé par l’Etat, à travers le Budget consolidé d’Investissement. Ce projet se déroule normalement. Les contrats de travaux sont exécutés conformément aux procédures du Code des Marchés publics.
En marge de ces procédures en vigueur, des entrepreneurs, qui auraient bénéficié de contrats irréguliers de réalisation de latrines et d’édicules publics en milieu rural, réclament le paiement de leurs « prestations » que l’Etat n’a pas sollicitées. 
Il est clair que ces « contrats » ne sont pas opposables à l’Etat. Ils relèveraient d’agissements personnels de l’ancien Chef du Bureau administratif et financier de la Direction de l’Assainissement. 
Informé de ces actes contraires aux principes de Bonne Gouvernance, le Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement a pris la mesure conservatoire de suspendre l’agent en question et de saisir l’Agent judiciaire de l’Etat en mai 2016 pour que la lumière soit faite sur cette affaire et que les intérêts de l’Etat soient préservés.
Le Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement précise aussi qu’aucun paiement n’a été fait sur la base des contrats en cause dont la non-conformité est manifeste.
Vendredi 30 Décembre 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :