La vérité sur les départs à la Banque de Dakar


Il y a eu beaucoup de rumeurs sur les départs successifs à la Banque de Dakar. Pour Anta Dioum, l’ancienne directrice générale de la BDK, il s’agissait purement et simplement d’un limogeage par les actionnaires de l’établissement financier. Elle est décrite comme une personne très « caractérielle et invivable », et ne parvenait pas à s’entendre avec les employés et ses employeurs. La banque a décidé
finalement de se séparer d’elle. L’ancien président de l’assemblée nationale, Mamadou Seck, ex-Pca de la boîte, quant à lui, a bel et bien démissionné pour « convenances personnelles ». En réalité, il est parti pour manifester son soutien à Anta Dioum qui est décrite
comme étant très proche de Seck. 

Jean Yves Konan est parti parce que la BDK a pris la décision de monter une société de micro-crédit, qui sera concurrente de sa société, Cofina. Il faut dire
qu’il y a eu des pourparlers biens avancés entre le groupe BDK et Cofina pour un rachat de parts importants dans le capital, mais l’affaire ne s’est pas finalement conclue. Après cet épisode, la BDK lui a demandé de partir car le groupe allait être en concurrence avec Cofina.
Samedi 21 Mai 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :