La traversée d'une école par la conduite de la 3 ème usine de Keur Momar Sarr crée une polémique


La traversée d'une école par la conduite de la 3 ème usine de Keur Momar Sarr crée une polémique
Le passage de la conduite d’eau de la 3e usine de traitement et de pompage d’eau potable dans une partie du Collège Louga 2, irrite au premier chef les membres de l’association des parents d’élèves de ce collège, qui envisagent d’y opposer un refus catégorique. Cette décision du gouvernement a été portée à la connaissance du principal du collège, par le préfet du département de Louga, Alyoune Badara Diop, le 27 janvier dernier.
Cette traversée de l’école par la conduite entraînera la démolition de quelques locaux de l’établissement, ce qui du reste, n’agrée guère les parents d’élèves qui ont rappelé que ce collège a été construit grâce à la coopération japonaise et qu’ils ne souhaiteraient pas le voir détruit.
Rappelons que cette 3e usine aura une capacité de 100m3 /jour et sera financée à hauteur de 250 milliards de francs cfa par la Banque Africaine de Développement /BAD/la Banque Islamique de Développement /BID/ et la Banque Européenne d’Investissement /BEI/.
Sa création vise entre autres, à renforcer et améliorer l’alimentation en eau potable de Dakar et des localités impactées par le projet.
En tout état de cause, une solution idoine acceptée de tous devra être au préalable trouvée, et les locaux qui seront démolis, remplacés par d’autres aux frais exclusifs du projet. 
Correspondance régionale de Mbargou DIOP. 
Jeudi 4 Février 2016
Dakaractu




1.Posté par Tullius Detritus le 04/02/2016 06:43
100 m3/jour pour 250 milliards de FCFA ?
Comment voulez-vous que les lecteurs puissent prendre de tels articles au sérieux ?
Un rectificatif avec le vrai chiffre serait le bienvenu !



Dans la même rubrique :