La transparence des marchés publics est ''une exigence'' des populations (officiel)


La transparence des marchés publics est ''une exigence'' des populations (officiel)
La question de la transparence des marchés publics est devenue ''une exigence'' du gouvernement et des populations avant d'être celle des partenaires, a indiqué, mardi à Dakar, le directeur de cabinet du ministre du Commerce, de l’Industrie et du Secteur informel, Moustapha Ly. ‘’La question de la transparence des marchés publics est aujourd’hui, et plus jamais, d’actualité pour le gouvernement du Sénégal résolument engagé dans la voie de la bonne gouvernance devenue une exigence des populations, avant d’être celle des partenaires au développement, voire nos organisations d’intégration régionale’’, a souligné Moustapha Ly.

Il s’exprimait à l'ouverture de l’atelier régional de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) sur les marchés publics pour les pays francophones.

‘’Les marchés publics de biens et de services représentent une part importante du volume des activités économiques dans un pays. Ils ont un poids très important dans les échanges internationaux et, en ce sens, mettent en compétition les fournisseurs étrangers et nationaux’’, a-t-il précisé.

La rencontre a pour thème ‘’promouvoir les échanges, la gouvernance et l’utilisation optimale des ressources dans les marchés publics : importance de l’Accord de l’OMC sur les marchés publics et considérations politiques générales pour les pays africains’’.

Elle vise, selon M. Ly, ‘’ à procéder à des échanges d’expériences dans des pays francophones pour arriver à créer un véritable osmose sur les visions communes définies dans le cadre de l’Accord de l’OMC’’.

‘’Il s’agit d’avoir un même niveau de compréhension des enjeux liés aux marchés publics’’ a-t-il ajouté, précisant que sur ''les systèmes de marchés publics ont une incidence significative sur l’efficacité de l’utilisation des fonds publics et, plus généralement sur la confiance accordée au gouvernement et sur la bonne gestion des affaires publiques''.

Pour le représentant du secrétariat de l’OMC, Kodio Sea-lah, ‘’les marchés publics sont importants et représentent énormément pour le développement de l’économie d’un pays’’.

Il a toutefois souligné que ‘’il faut les services publics efficaces pour assurer que le commerce soit bien développé au profit de l’économie des pays’’.

Par ailleurs, Moustapha Ly a exhorté les participants à cette rencontre de trois jours à faire en sorte que l’atelier soit une opportunité pour passer en revue le contenu de l’accord, pour échanger des informations sur les dispositifs législatifs et réglementaires en vigueur au niveau de leurs pays respectifs.
Dakaractu2




Mardi 23 Avril 2013
Notez


Dans la même rubrique :
Le Tourisme en Afrique

Le Tourisme en Afrique - 27/08/2014