La tombe du Christ ouverte pour la première fois depuis plusieurs siècles à Jérusalem

En mai dernier, ont commencé les travaux de restauration du tombeau du Christ à Jérusalem. Cette semaine, des scientifiques ont enfin retiré la plaque de marbre recouvrant la tombe.


C'est un événement dont la portée est autant historique que scientifique. Mercredi dernier, des scientifiques ont procédé au retrait de la plaque de marbre qui recouvrait la tombe du Christ dans l'église du Saint-Sépulcre, à Jérusalem. «Nous avons été surpris par la quantité de matériau de remplissage» a déclaré Fredrik Hiebert, archéologue de la National Geographic Society, partenaire de ce projet de restauration du tombeau du Christ, entamé il y a de cela plusieurs mois. Et d'ajouter: «Ce sera une longue analyse scientifique mais nous serons enfin en mesure de voir la surface d'origine sur laquelle, selon la tradition, le corps du Christ a été déposé après sa crucifixion.
Financé par les principales confessions chrétiennes du Saint-Sépulcre, le gouvernement grec et des bienfaiteurs privés, ce projet est né de la nécessité absolue de restaurer l'édifice pour le reconstruire à l'identique, en plus solide. L'humidité et l'importante fréquentation sont les principaux facteurs de détérioration naturelle de cet espace sacré du christianisme.
Le projet de restauration, confié à une équipe grecque, devrait se poursuivre jusqu'au début de l'année 2017. Les plus curieux pourront déjà découvrir le travail des archéologues dans le cadre d'un documentaire diffusé le mois prochain sur la chaîne National Geographic.
Dimanche 30 Octobre 2016
Dakaractu




1.Posté par I.E.D le 30/10/2016 09:42
Se n'est pas nouveau , ils l'ont di depuis tres longtemps , ils voulaient meme le kloner avec son DNA, le vatican avait meme pris l'engagement en secret .,pour le klonage
mais il se trouve que le DNA est un DNA d' un noir palestinien , et ils se sont abstenus..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :